· 

CAHIER 10 - Le nouvel humain, la Nouvelle Terre, l'humanité future

 

Audio et PDF disponibles en bas de page

 

 

 

Qu'entendons-nous par humanité future ?

 

Lorsque nous parlons d'humanité future, nous ne faisons que désigner la conscience de l'homme positionnée sur une autre trajectoire temporelle, une ligne parallèle à notre réalité encore factuelle. Nous savons aussi que la conscience de 4ème densité est une réalité de transition simultanée à la nôtre et cette fois-ci non pas dans un futur illusoire, mais dans un présent parallèle coexistant au nôtre sur un autre plan de réalité. L'humanité actuelle, si elle veut s'en sortir, est donc destinée à sauter de ligne temporelle.

 

En attendant, sa société est définitivement malade des pires maux. Elle est hantée par des croyances des plus malsaines. On y débat sans répit des tromperies officielles ou cachées, des règles écrites pour les intérêts d'une minorité, de démocratie ébranlée et démantelée, d'électeurs dégoûtés fuyant les urnes et laissant faire, de peuples désabusés sans aucune conscience de la réalité pris au piège des bons sentiments et inlassablement manipulés. Le progrès est devenu un cauchemar à fuir. La liberté finissant là où commence l'informatique, on impose à cette société une technologie qui est périmée avant même d'avoir servi. Les gens se battent pour des implants à puces à insérer partout, même dans le corps, ignorant qu'ils seront transformés, grâce à elles, en troupeaux de bestiaux destinés à approvisionner les prédateurs de 4ème densité.

 

La civilisation humaine est bien mal en point et tourne en rond, impuissante au point qu'elle cherche sans fin des solutions qui ne viennent jamais. En recherchant désespérément un futur illusoire dans ce dit progrès, l'existence de l'individu endormi dans ses convictions est déterminée d'avance. L'économie est devenue la science suprême qui dirige le monde. Minée par la corruption et son allégeance au dieu argent, la civilisation moderne se dirige inéluctablement vers son effondrement, le chaos total.

 

Et là évidemment, il s'agit de bien comprendre la cause de ce désordre. Une loi universelle nous dit que toute chose a sa durée, que tout évolue puis dégénère. Tel le mouvement du pendule, ce balancement se manifeste dans tout. La mesure de son oscillation à droite est semblable à la mesure de son oscillation à gauche. Tel l'inspire et l'expire, son rythme reste constant.

 

Ce principe signifie qu'il y a un mouvement de balancier en toute chose. Il peut être vu dans le va‑et-vient des vagues de l'océan, dans la montée et la chute des plus grands empires, dans les cycles des affaires, dans la fluctuation entre nos pensées positives et négatives, dans nos réussites personnelles et nos échecs.

 

Conformément à cette loi, quand quelque chose arrive à un point d'aboutissement, alors le mouvement en arrière commence presque imperceptiblement jusqu'à ce que tout le mouvement vers l'avant soit totalement inversé. Puis le mouvement vers l'avant recommence à nouveau et le processus est répété.

 

Il est pourtant clair que le mode de vie de la société humaine devrait avoir un sens, au point où les gouvernements font beaucoup d'efforts pour l'imposer à tous. Mais parce qu'il est imposé, il génère beaucoup de résistance puisqu'il fait alors obstruction à la liberté. L'humanité, depuis longtemps, a abdiqué ses libertés fondamentales et au lieu de s'éveiller, elle génère chaque jour de nouveaux problèmes, accentuant désormais le mouvement de balancier vers l'entropie.

 

Les terriens auraient commis l'erreur de remettre le pouvoir à quelques élites en abandonnant tout contrôle de leur propre vie. Dans une société où tout a un prix, il ne faut pas s'étonner que même les élus en aient un. Et croyant savoir de quoi est fait le futur, ces derniers se paient grassement dans les trésors des états.

 

La société humaine serait donc gouvernée par des individus incompétents, irraisonnables et obstinément aveugles à la réalité. À leur niveau, l'accumulation des richesses matérielles n'a plus de sens. Elle en devient même pathologiquement indécente.

 

Les élites de cette Terre sont elles-mêmes ignorantes du mécanisme instinctif qui, peu à peu, les pousse a posséder encore et toujours plus. Plus de pouvoir, plus de popularité, plus d'argent, plus de propriété, plus de biens matériels… Ce mécanisme d'escalade des possessions, les écarte inéluctablement de toutes les autres préoccupations de l'existence. Nous pourrions même affirmer que les autres préoccupations plus humaines, tel que de l'intérêt pour ses semblables, sont alors considérées comme des faiblesses à abandonner sans remord.

 

En réalité, ces personnes qui accumulent sans limite, seraient à aider plutôt qu'à blâmer. Leur faible lueur d'humanité a cédé devant la nécessité de posséder toujours plus et a considérablement appauvri l'éclat de leur âme. Il semblerait même qu'elles ont perdu tout sens de la réalité et sont devenues aveugles au point même d'être capables de faire détruire le biotope qui les fait vivre.

 

Les élites détiennent matériellement beaucoup plus qu'elles ne peuvent utiliser. Évidemment, nous pourrions le comprendre puisque chacun rêve d'être plus riche. Et c'est ce rêve qui justifie tout. Les élites sont jalousées parce qu'elles possèdent la part de richesse qui manque au reste du monde.

 

L'illusion serait de croire que ces individus, grâce à leur argent ou leur notoriété, pourraient contribuer à réparer notre société. Mais leur besoin de pouvoir et de reconnaissance est pathologique, et leur faim est dévorante. Rien ne leur échappe et ne leur échappera. Ils sont ces entités psychopathes sans âmes, gouvernées par des esprits au service du soi égotique et ils engloutiront tout sur leur passage.

 

Ils font détruire la Terre nourricière, produisent toute sorte de conflits afin d'engendrer des générations de malades empoisonnés par les conséquences inévitables de la recherche d'un but insensé à leur existence. Ce sol ruiné deviendra le terreau d'un suicide collectif dans lequel, à perpétuelle demeure, ils seront enchaînés.

 

Lorsque nous avons questionné l'Ange de la raison profonde à tous ces changements qui impactent l'existence de l'homme en cette fin des temps, nous avons obtenu quantité de réponses un peu compliquées à assimiler. Nous invitons donc le lecteur à les méditer durant sa lecture.

 

Personne, absolument personne, même avec la meilleure volonté du monde, ne pourra aller à l'encontre de l'effondrement de votre civilisation. Car la conscience globale de l'humanité n'est pas encore capable de comprendre les règles qui régissent les cycles universels des civilisations.

 

Cet effondrement, un collapsus total de la structure générale et des règles de la société mondiale, est impossible à éviter et surviendra comme prévu. Le nettoyage de la conscience et la mise à plat des relations humaines seront finalisés par le feu nucléaire qui, vous le découvrirez bientôt, est déjà bien engagé. Nous développerons ce sujet prochainement lorsque vous en aurez fait l'expérience.

 

Vous pouvez d'ores et déjà observer l'accumulation des signes annonciateurs qui entraînera l'explosion de la poudrière sociétale en Europe et dans le reste du monde. Toutefois et pendant ce temps, la Nouvelle Terre de 3ème densité, la jumelle encore invisible de la Terre actuelle, entame sa fin de gestation dans l'antimatière. Mais parce qu'il perçoit l'espace-temps dans une continuité linéaire, cette "gestation" ne peut être admise ou comprise par l'esprit humain limité.

 

En "réalité", si on peut le dire ainsi, la Nouvelle Terre est simplement très proche de votre réalité présente, suspendue en une sorte de stase, sur une ligne de temps parallèle provenant d'une 6ème densité du futur. Toute planète de 3ème densité qui fonctionne sur un mode de dualité et qui est préparée à ascensionner dans une réalité supérieure, possède sa jumelle "éthérée" dans les densités supérieures.

 

Cette jumelle représente donc un potentiel de création exprimé et "réfléchi" par des consciences créatrices supérieures – les Kadistu créateurs de Mondes. Ainsi, lorsqu'un nombre suffisant de consciences humaines de 3ème densité sera connecté à elle dans le but de la co-créer, elle émergera progressivement de l'éther comme "votre nouvelle réalité".

 

Dans votre futur de quelques millions d'années, cette Nouvelle Terre sera densifiée, visible et bien réelle en 3ème densité, dans votre système solaire. C'est pour cette raison qu'elle figure sur le crop circle de Chibolton.

 

Vous savez désormais que l'espace-temps tel qu'il est perçu par les humains de 3ème densité, n'est pas la réalité. Car un futur de plusieurs années pourrait très bien se réaliser dans quelques minutes, demain, la semaine prochaine ou dans quelques mois, à partir du moment où l'individu, définitivement libéré de toutes ses croyances limitantes, parvient à générer, puis voyager dans son propre vortex temporel.

 

C'est pourquoi, observé depuis des densités de réalité plus élevées, il est désormais établi que la Nouvelle Terre démarrera son nouveau cycle par une fréquence de réalité parfaitement stabilisée, exprimant un milieu de vie prospère et tolérant, doté d'une société humanoïde – mais pas forcément humaine – plus harmonieuse et équilibrée, qui prendra mieux en compte les besoins de ses résidents.

 

Il n'y aura pas de place pour une élite incompétente et corrompue. Elle sera tout au plus remplacée, durant la transition, par une sorte de conseil humanoïde de grande sagesse et beaucoup plus respectueux des lois universelles.

 

L'accumulation des richesses matérielles n'y aura plus aucun sens. L'autorité du dieu argent et son énergie corrompue, telle que vous la connaissez encore pour le moment, n'existera plus en 4ème densité. Rien n'aura cours tel que vous le connaissez encore pour le moment.

 

La Nouvelle Terre, utopie de quelques illuminés pensez-vous ? Attendez de voir, car l'onde de changement, séparatrice de potentiels de réalité, est déjà à l'œuvre.

 

Toutefois, comme ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas, les consciences SDA y continueront à côtoyer les consciences SDS, mais cette fois dans un nouvel équilibre et dans d'autres genres d'expériences. Les signes avant-coureurs de ce changement se révèlent déjà à celui qui sait observer avec objectivité.

 

L'humanité, dans son cycle actuel, arrivera bientôt à la phase finale de son initiation. Elle aura ainsi accompli une grandiose expérience conduite de concert par les êtres de conscience supérieure SDS et SDA.

La Nouvelle Terre sera une autre Terre, mais cette fois en 4ème densité !

 

 

Question à l'Ange :

Cette initiation finale passera-t-elle obligatoirement par une guerre mondiale ou une catastrophe cométaire, comme nous le laisse présager l'actualité ?

 

Elle est envisagée en grande partie ainsi, mais cela dépendra du niveau d'éveil global de la conscience humaine et de l'acceptation des règles anthropocosmiques qui la relie à son environnement.

 

Pour acquérir des chances de parvenir à un degré d'ouverture d'esprit nécessaire à la transition en 4ème densité, l'humanité a toujours été soutenue par des consciences supérieures, d'une manière que peu de gens arrivent à concevoir. Elle est continuellement observée, accompagnée et parfois assistée par des êtres de sagesse en provenance du futur. Mais comme vous le savez déjà, les êtres SDA de densité et de conscience supérieures, ne peuvent outrepasser la loi du libre arbitre de l'humain et n'essayent jamais de le faire.

 

Par contre les entités SDS trouvent toujours le moyen de contourner cette loi et de tricher. La tromperie, la manipulation de la pensée et de la psyché humaine, deviennent alors des moyens pernicieux d'obtenir le consentement tacite pour leurs basses besognes.

 

Comme dit à maintes reprises, pour déjouer cette ignoble complot mené par les opérateurs du service de soi - SDS, des consciences supérieures SDA, revenues du futur pour rééquilibrer l'énergie SDS/SDA dans la 3ème densité et pour ne pas faillir à cette loi, ont implanté des gènes Kiristos dans le génome humain.

 

Ces gènes, que tout humain possède désormais, étaient destinés à être réactivés pour améliorer le processus épigénétique de celui qui se lançait dans une quête sincère de la Connaissance. Dès sa genèse, l'humanité actuelle a été dotée d'un code génétique particulier nommé Kiristos. Il a été inséré par les "mères divines" porteuses de vie – les généticiennes planificatrices – dans le génome mitochondrial humain. Cette séquence génétique spécifique provenant de l'ADN éthérique de 6ème densité SDA de certaines créatures Abgal, était transportée par l'ADN mitochondrial des lignées de femmes sémites. (Les Cassiopéens les mentionnaient vraisemblablement sous le terme Kantekkien).

 

Désormais, toute personne, du moins si elle est dotée d'une âme, porte cette séquence spécifique dans sa génétique. Tout un chacun, peu importe sa couleur, son sexe, son origine ethnique ou raciale, peut donc être enclin à la réveiller en lui, dès lors qu'il s'attelle à un réel et profond travail intérieur à remettre ses certitudes en question.

 

Pour cultiver ces gènes, que d'ores et déjà la moitié des terriens possèdent dans leur génome (mis à part les portails organiques), des Êtres dotés d'une conscience très élevée se sont incarnés tout au long du cycle humain. Ils entretenaient de la sorte la fréquence de résonance sémite qui, en cette fin des temps, réveilleraient progressivement la fréquence christique des humains s'étant préparés au fil de leurs réincarnations à transiter en 4ème densité.

 

Les Cassiopéens avaient souligné quelque part, l'importance de la fréquence de résonance vibratoire de l'ADN. Ils ont aussi indiqué que certaines hiérarchies prédatrices au service de soi agissant pour le compte de leur propre lignée, savaient pénétrer la résonance génétique d'individus ciblés et piéger leur fréquence vibratoire, au moyen de toutes sortes de rituels qu'ils nous conduisent à pratiquer.

Seraient surtout visés ceux à qui – en leur transmettant des pensées très étroites à l'aide de cérémonies diverses et variées – ils altéraient leur ADN pendant les épisodes "d'abduction" ayant lieu lors de ces rites ou ces rencontres.

 

Les individus victimes ne se rendaient compte de rien, puisqu'ils étaient soumis à une sorte de transe hypnotique due à la musique et à des produits narcotiques contenus dans les encens. Les Cassiopéens ont aussi indiqué que les alignements vibratoires du service à autrui (SDA) agissaient en accord avec l'ordre naturel des choses et de ce fait, ne pouvaient souffrir d'interférences de ce genre.

 

Cette démarche altruiste de la part des missionnés sémites, n'attentant pas au libre arbitre humain, a été portée à la connaissance des gouvernements serviteurs de l'ombre et prétendument maîtres du monde par le corpus SDS de 4ème densité.

 

Ce corpus de la hiérarchie négative est connu comme étant l'axe du mal Nazi, bras armé des prédateurs SDS de 4ème densité qui, il y a 12 000 ans, détruisit la totalité de l'humanité Atlante. L'Atlantide étant le nom que portait la Terre du temps de sa civilisation, alors que Atlantis se référait aux nombreuses îles situées dans l'Océan Atlantique et que les anciens égyptiens nommaient l'Amenti.

 

Les Nazis de 4ème densité qui sont représentés ou incarnés par les humains de race Aryenne, étaient basés en Antarctique, devenu de vos jours le continent le plus méridional de la Terre. Désormais recouvert de glace, il est situé autour du pôle Sud et est entouré de l'Océan Austral.

 

Pendant toute la durée de la civilisation de l'Atlantide, l'Antarctique était le territoire Nazi par excellence. Mais au lieu d'être isolé et recouvert de glace comme à présent, les Nazis avaient développé des technologies de production d'énergie civiles ou militaires qui arrivaient à réchauffer toute l'étendue de leur territoire. Grâce à un gigantesque réseau d'énergie propagée par une technologie de semi-conducteurs à cristaux insérée dans le sol, tel un parfait treillage géométrique, l'Antarctique était un continent doté d'une température artificiellement stabilisée, pourvu d'une végétation luxuriante. Mais leur escalade technologique sans éthique, a finalement participé à la destruction complète de la civilisation Atlante.

 

Car ruts : Ces vestiges archéologiques des plus énigmatiques dans les îles de Malte ou de Sardaigne, 

faisaient partie d'un système de conduction d'énergie qui, lors de l'effondrement du champ magnétique 

qui constituait la 3ème densité "Atlante", grilla littéralement dans la roche.

 

 

Comme vous vous en doutez certainement, l'axe du mal Nazi n'est pas d'origine terrestre, mais transdimensionnel. Il joue un grand rôle dans le karma et dans le processus des cycles d'incarnation de l'homme.

 

La guerre froide a été définie comme une lutte existentielle contre l'idéologie politique et économique du communisme, le "choc des civilisations" tel que ce fut déjà le cas par le passé. Et bien que l'Union soviétique et le communisme prirent fin, les attaques anglo-américaines contre la Russie sont aujourd'hui plus intenses que jamais.

 

Doit-on repenser toute la logique de la guerre froide ? N'a-t-on jamais vraiment parlé du communisme ? Les événements d'aujourd'hui semblent suggérer qu'il y a quelque chose d'autre à propos de la Russie et de son peuple qui trouble les puissances occidentales. C'est pourquoi le corpus de prédateurs SDS, en rivalité permanente avec les entités SDA planificatrices et stabilisatrices de mondes, produisent irrémédiablement des destructions d'humanités en chaque fin de cycle. L'intention ultime de chacun des deux groupes est en quelque sorte de pouvoir "récolter" et guider des âmes humaines vers d'autres cycles d'existence (la moisson des âmes).

 

Cette lutte transdimensionnelle entre les puissances destructives Patriarcales-Atlantes-Nazies personnifiées par les États-Unis (coalition atlantique de l'OTAN) et les forces évolutives Matriarcales-Lémuriennes-Sémites (symbolisées par la fédération des pays de Russie et ses alliés) aurait pu, il y a quelques décennies encore, devenir une lutte existentielle contre une idéologie politique et économique entre socialisme et communisme.

 

Mais ce choc de deux civilisations antédiluviennes, dont les séquelles mémorielles non résolues se reconduisent toujours dans des cycles humains à travers les millénaires, est encore de vos jours appelé guerre froide. Cela toujours entre deux gros blocs : les pays de l'Est (l'ancien Amenta) et les pays de l'occident (l'Amenti). Karma oblige !

 

Désormais l'Union soviétique et le communisme ont pris fin, mais les attaques anglo-américaines contre la Russie n'ont pourtant pas faibli. N'est-ce pas alors la démonstration qu'il y a une logique karmique à cette guerre froide qui n'a finalement jamais cessé ?

 

Ces événements récurrents semblent suggérer qu'il y a bien quelque chose à découvrir à propos de la Russie et de son peuple qui inquiète les puissances occidentales. Toute personne censée est capable de découvrir ce jeu transdimensionnel en arrière fond.

 

Ainsi, lors de la dernière extinction, celle de l'Atlantide, il restait moins de 120 millions de rescapés sur une population terrestre de plus de 6 milliards d'humains. Parmi eux, certains en ont réchappé en emmenant avec eux la Connaissance de l'alchimie et des lois universelles. 

 

 

Quelques milliers d'entre eux débarquèrent d'Atlantis (de l'Amenti - Atlantide de l'Ouest), depuis les îles des Açores et des Canaries, sur les côtes de ce qui est devenue l'actuelle Galice en Espagne. Ils essaimèrent durant des générations jusqu'au Moyen-Orient et en Russie.

 

Ils sont les lignées sémites/christiques, ceux que nous connaissons beaucoup plus tard sous la dénomination cathares, cagots puis juifs.

 

Durant les grandes inquisitions occasionnées par les Nazis/Aryens, les Juifs et les Cagots,

porteurs du génome Sémite, étaient reconnaissables à leurs signes distinctifs cousus sur les vêtements.

 

 

De l'autre côté du globe, en Amenta (l'Atlantide de l'Est), les programmes de pensée des peuples galactiques prédateurs inscrits dans la génétique nazie, étaient principalement transportés par les ethnies aryennes. La majeure partie des descendants de la civilisation atlante est donc aryenne. Elle compose de nos jours, la quasi totalité de la civilisation de race blanche actuelle.

 

Le génome nazi (l'anti-Kiristos), principalement implanté parmi la population anglo‑saxonne des États-Unis et du Royaume-Uni d'aujourd'hui – les États-Unis, étant spécifiquement la "réincarnation" de l'Atlantide – est en train d'être réactivé par les conservateurs de l'État profond Américain et Anglais et leurs agences occultes (des extensions de la CIA, NSA, FBI, Cointelpro, SIS et MI5) qui, en réalité, ne sont que des succursales opératrices à la botte des prédateurs transdimensionnels SDS, dans votre monde contemporain de 3ème densité.

 

Il y a 3 000 ans environ, les Aryens descendants des Anunnaki de l'ère sumérienne, quittèrent leur territoire d'origine en Asie centrale, pour émigrer et s'installer vers ce qui est devenu l'Iran et l'Irak modernes. Les Iraniens et Irakiens actuels sont donc les descendants des premières ethnies aryennes.

 

Au milieu du VIe siècle av. J-C, ces ethnies Aryennes s'allièrent afin de repousser les Sémites émigrés de l'Amenti 8 siècles auparavant, et fondèrent un grand État qu'ils nommèrent Iran et Irak (Ir-An signifiant littéralement "le pays des Ir's (de ceux) d'AN ", c'est-à-dire le pays des Aryens.)

 

 

Les Aryens (des hybrides humains-Anunnaki) adoraient les esprits du feu, du soleil, de la lune, des quatre saisons et vouaient un culte aux dieux du Tonnerre et du Soleil. De même, ils croyaient à des démons de mauvais augure qui luttaient contre les forces du bien et causaient le malheur des hommes. La société aryenne était centrée autour de la figure patriarcale du père de famille, qui était en même temps juge et chef religieux.

 

Mais de ce temps, un prophète Anunnaki nommé Zoroastre s'est levé contre ces superstitions, et les Aryens d'Iran/d'Irak devinrent monothéistes. 

 

Zoroastre, le prophète fondateur d'une des premières religions monothéistes, chevauchant Nibiru
Zoroastre, le prophète fondateur d'une des premières religions monothéistes, chevauchant Nibiru

 

Zoroastre prêchait un dualisme reposant sur la bataille entre le bien et le mal, la lumière et les ténèbres. D'après lui, ces deux énergies contraires coexistaient dans l'esprit de chaque être vivant. Le zoroastrisme devint alors la première religion monothéiste qui proclamait que Dieu était créateur du ciel et de la terre et qu'il conduisait la mise en ordre du chaos des origines. Le zoroastrisme se présente donc comme une réforme de la religion pratiquée par des tribus iraniennes qui étaient étroitement apparentées aux Indo-Aryens, lesquels ont apporté le sanskrit et toutes ses langues dérivées en Inde du Nord à partir de l'an 1 700 avant l'ère chrétienne. Ces peuples forment une famille dite Indo-Iranienne qui constitue les premières ramifications du nazisme transdimensionnel en 3ème densité.

 

C'est pourquoi ces conflits transdimensionnels entre Nazis et Sémites de 4ème densité se résolvent toujours dans votre 3ème densité, par des guerres entre peuples ou entre nations humaines et sont reflétés de la 4ème densité vers votre monde, par des phénomènes géo‑climatiques extrêmes et meurtriers sur votre planète.

 

Ils s'agit donc de comprendre que les Aryens Nazis (l'actuelle mafia Khazariane – information disponible sur internet) et les Sémites ne pourront vivre en paix en 3ème densité seulement lorsque chacun de ces groupes aura résolu les lignes karmiques qui leur interdisaient une cohabitation pacifique. Mais comme les cycles temporels se répètent à l'infini, cela ne sera jamais le cas en 3ème densité. Tout au plus, l'humain instaurera des trêves lors des basculements de cycle. Ces trêves sont connues comme étant les Satya Yugas ou les Âges d'Or qui succèdent à chaque fin de civilisation.

 

La vie humaine n'est qu'expérience. C'est pourquoi il est important de comprendre qu'il ne s'agit pas de se battre, de lutter, ni même de jouer contre les dieux prédateurs de 4ème densité. Cela serait peine perdue. Il est question de comprendre comment l'humain peut se retirer de cette expérience karmique instaurée dans les mondes de 3ème densité par les prédateurs transdimensionnels.

 

Les génétiques sémite (christique) et aryenne (ahrimanienne) sont désormais toutes deux présentes dans l'ADN de tout humain. Comme lors du déclin, puis de la disparition du royaume Atlante, en raison de sa tendance matérialiste, l'humanité succombera à sa destinée. Dans quelques temps, elle sera suffisamment affaiblie pour perdre tout contact avec sa divinité intérieure et son anéantissement sera définitivement consommé.

 

* * *

 

Revenons maintenant aux événements terrestres qui révèlent les prémices à la transition finale, c'est-à-dire le changement de densité d'une partie de la population humaine.

 

Comme lors des deux dernières guerres, l'enjeu d'un conflit mondial délibérément provoqué était, comme du temps de l'Atlantide, de rayer le peuple juif/sémite de la surface de la Terre. Les juifs étant devenus les boucs émissaires de ces deux dernières guerres, le prétexte de l'anti-sémitisme avait trouvé un terreau pour semer toutes ces contre-vérités qui ont pour unique dessein de détruire le libre arbitre des plus faibles.

 

Toutefois, beaucoup sont déjà informés de cette terrible confusion de genre qui concerne les peuples sémites et les juifs. Être juif ne signifie pas forcément être Sémite. N'importe quel individu, qu'il soit Africain, Arabe, Européen, Américain, Asiatique... est susceptible de transporter la génétique sémite.

 

Ainsi, se définir d'appartenance à une mouvance nazie ou simplement être ségrégationniste ou raciste, d'une quelconque façon, indique incontestablement l'absence manifeste du gène sémite. Tandis que la présence du gène sémite annonce indubitablement la présence de l'élan compassionnel qui constitue la force du véritable humain.

 

Autrement dit la génétique nazie (ou Khazariane) est sans nul doute la signature énergétique des entités sans âme qui tentent invariablement de dominer ou de détruire le monde.

 

Nous l'avons déjà mentionné à plusieurs reprises, ces dernières constituent la quasi moitié de la population mondiale, autant dire que celui qui n'arrive pas à faire preuve de discernent à ce sujet, n'a aucune chance de réussir sa transition en 4ème densité.

 

Avant la première guerre mondiale, l'antisémitisme raciste se limitait à une frange de la droite dans la plupart des pays européens et aux États-Unis. Néanmoins, des stéréotypes tenaces sur les Juifs et le "comportement" juif persistaient. La légende, d'un coup de poignard dans le dos, imputa la défaite de l'Allemagne et de l'Autriche à des traîtres dans le pays, principalement les Juifs et communistes qui œuvraient pour des intérêts étrangers. Cette légende, largement acceptée, fut délibérément diffusée par les responsables militaires nazis qui cherchaient à se protéger personnellement contre les retombées de leur politique.

 

Le fait que tout cela soit complètement faux et que les Juifs allemands avaient servi loyalement dans les forces armées allemandes, n'y changea rien. Immédiatement après la guerre, plusieurs tendances introduisirent l'antisémitisme et sa variante raciste dans la vie politique européenne. Et après avoir établi la démocratie constitutionnelle, les Juifs l'avaient exploitée pour saper la volonté politique et détruire les bases du sang aryen supérieur, en promouvant le mariage mixte, la liberté sexuelle et le métissage.

 

La seconde guerre mondiale n'était donc qu'un gigantesque rituel satanique déguisé en génocide qui avait pour objectif ultime, de supprimer le peuple juif et promouvoir la génétique aryenne. Mais le dessein caché était d'éradiquer les véritables sémites du patrimoine génétique de l'humain. Les élites de l'axe du mal pensaient trouver ce génome christique chez les juifs. Elles le recherchent désormais parmi les russes et les caucasiens et cela sera toujours sans succès.

 

https://mirastnews.net/2017/11/01/poutine-remet-en-question-la-collection-effrayante-dadn-russe-de-lamerique-pour-un-eventuel-programme-de-bio-armes/

 

Pour finir, l'origine de la race blanche européenne est davantage qu'un simple tabou. Elle est simplement interdite et hors la loi. De nombreux érudits et archéologues des précédents siècles savaient que la race blanche ou aryenne descendait de la civilisation perdue de l'Atlantide. Mais les élites et les grands pontes religieux ne voulaient pas que les masses comprennent la croyance historique en un lien possible entre la race blanche-aryenne, la race atlante et les sémites, parce que la philosophie du travail intérieur qu'elle y aurait trouvé, aurait pu détrôner le Dieu An/Yahvé de l'Ancien Testament, de l'équation spirituelle qui définit l'homme par la force de sa propre divinité.

 

Ce qui est exprimé ici n'est donc aucunement de caractère raciste. Il est simplement exposé pour comprendre l'origine du système spirituel ancestral avec lequel les religions ont triché.

 

L'ignorance de la race blanche pour son origine spirituelle est vraiment un grand problème, car elle engendre une crise extrême dans le monde d'aujourd'hui. Car tous les humains, qu'ils soient de race noire, blanche, rouge ou jaune, sont spirituellement de la même origine : la 7ème densité. La différence n'est inscrite que dans leur physique et dans leur génome. L'humanité est essentiellement "Une", elle est issue de la même essence, la loi de l'UN de 7ème densité.

 

 

Question à l'Ange :

Nous avons commencé à étudier la question du changement dimensionnel et du rôle du silicium dans ce processus. Et si nous avons bien compris, le changement de densité serait en rapport avec le changement de conscience et l'orientation de nos croyances ?

 

Un changement de densité passe inévitablement par un changement de conscience, donc de croyances. Rien ne va sans l'autre. Nous pourrions affirmer que l'espace-temps qui s'exprime dans n'importe quelle dimension de la densité, correspond à un espace de conscience. Un espace-temps étant alors simplement un espace de conscience.

 

Bien que ce soit très limitatif, nous pourrions donc définir la conscience comme un espace panoramique de choix de potentiel de réalité, alors que la croyance correspondrait davantage à un découpage linéaire passé-présent-futur de ces mêmes potentialités, n'offrant pas ce choix.

 

Cela signifie aussi que les croyances sont antinomiques à la conscience. La croyance en l'espace‑temps aboutit a un découpage linéaire du temps, alors que la conscience englobe un temps‑espace qui lui, définirait la durée de la réalité.

 

Ainsi, lorsque vous entamez une métamorphose de votre conscience, vous commencez à influencer le déroulement du temps, puisque la conscience imprègne et structure sa réalité.

 

Le processus de changement de conscience est initialisé par la réparation, puis le redémarrage des connexions défaillantes du cerveau. Autrement dit, celui de l'intelligence de l'esprit et de sa conscience qui pourra alors muter et progresser vers une conscience supérieure.

 

Pour entamer cette régénération des connexions neuronales, la détoxication du sucre et un mode alimentaire adéquat, y tiennent un rôle essentiel. Ensuite, une quête ardue de la connaissance universelle et son application dans votre quotidien (par un intense travail chamanique intérieur) en constituent quelque part la clef qui ouvre le passage dimensionnel. Mais tout cela vous le savez déjà.

 

Ainsi fait, lorsqu'un nombre suffisant de consciences humaines cheminent, progressent et commencent à élever leur fréquence collective vers celle de la 4ème densité, se produira alors l'ouverture d'un trou de ver qui relie votre présent actuel à un autre présent, situé sur cette autre ligne temporelle.

 

 

Des consciences individuelles beaucoup plus intelligentes, sages et perspicaces, dotées d'un discernement plus aiguisé issues d'une 4ème densité de réalité et d'autres plus "basiques" de 3ème densité de réalité humaine, coexistent donc en même temps dans un même moment présent.

 

Elles constituent d'ores et déjà deux modes de lecture différents du monde qui les entoure, deux réalités virtuellement séparées, donc deux lignes "d'espace-temps présent", mais exprimées à des fréquences de réalisation bien distinctes.

 

De plus, la différence entre ces deux densités – ces deux présents – réside dans la manière dont les consciences qui les occupent, lisent leur réalité. Au plus ces consciences sont élevées, au plus leur réalité collective s'élargit et évolue. Ces consciences sont donc elles aussi, en train d'entamer leurs propres processus de changement de réalité.

 

Ceci signifie qu'au final, avant de changer complètement de densité de réalité, l'homme doit d'abord apprendre à intégrer une forme plus élevée de conscience. Car tout changement de conscience impacte profondément le processus épigénétique qui, ce dernier, peut préparer la totalité du génome humain à son propre changement.

 

Ce changement est induit par une sorte de renversement, se produisant par les trous de ver que comporte l'ADN. Ce retournement passant par votre génétique, impactera alors votre perception du temps, en codant de nouvelles informations dans la géométrie de l'espace-temps et influencera donc l'ensemble de votre structure physique et votre biologique organique, d'où de longues périodes d'inconforts physiologiques et de symptômes corporels en tout genre.

 

Vous êtes donc déjà en train de télécharger et d'intégrer des parts de conscience de votre Soi du futur et de recevoir ses codes génétiques. Ces nouveaux codes s'exprimant et voyageant sous forme de vague d'énergie, proviennent de ces autres dimensions temporelles.

 

Vous savez aussi que l'humain du futur devenu plus spirituel, recèlera du silicium dans son génome. Le silicium agit comme un récepteur-séparateur d'énergie subtile qui, en quelque sorte, sert à trier puis séparer dans les codons ADN, les programmes génétiques obsolètes de ceux plus développés qui resteront utiles pour la transition.

 

Autrement dit, élargir son esprit ou devenir "plus spirituels" revient donc finalement à devenir plus conscients de la réalité. Devenir plus spirituel devrait aussi vous amener à comprendre que si vous n'avez pas appris comment intégrer vos erreurs de pensée, votre propre esprit pourrait devenir votre ennemi. Car les erreurs de pensée constituent les croyances limitantes. Et comme les émotions suivent les pensées, certaines croyances limitantes génèrent des émotions injustifiées, destructives ou involutives.

 

Inversement, les pensées pouvant également être générées par les émotions, vous devez apprendre à contrôler vos émotions avec la détermination, la force et la volonté de votre pensée. Vous pouvez et devez alors choisir vos émotions par rapport à un vécu et non plus, vous laisser submerger par vos croyances et votre émotionnel en rapport à ce vécu.

 

Vos émotions sont simplement le reflet de vos croyances. Elles sont générées par vos croyances. Si vos croyances restent négatives, rigides, limitantes, elles rejoindront un centre de croyance orienté vers l'involution de l'Être. Au contraire, si vos croyances sont ouvertes, saines, illimitées, elles deviennent constructives et alimenteront le centre de croyance évolutif et constructif.

 

Les Cassiopéens disaient à ce propos :

 

"Les émotions qui limitent sont une entrave à la progression. Les émotions sont également nécessaires pour faire des progrès en troisième densité. Elles sont naturelles. Lorsque vous commencez à séparer les émotions qui limitent – celle qui sont fondées sur des à priori –, des émotions qui ouvrent à des possibilités illimitées, cela signifie que vous vous préparez à la prochaine densité." L'Onde tome 8 - Laura Knight-Jadczyk

 

Le centre de croyance de l'esprit, étant le siège du pouvoir psycho-kinétique nécessaire à construire ou modifier votre physicalité, votre réalité est donc fonction de l'énergie exprimée par ce centre de croyance. Le pouvoir de création de votre réalité réside donc très précisément dans le centre de croyance de l'esprit.

 

En tant que candidats au Nouveau Monde, il est donc capital d'apprendre à développer un centre de croyance ouvert et illimité, en vous débarrassant absolument de toutes vos croyances limitatives.

 

Vous devez réussir à vous débarrasser de toutes attentes ou hypothèses sur la façon dont les choses devraient être ou devraient se passer. Vous devez être complètement ouverts d'esprit, pour parvenir à décrypter votre potentiel futur dans le champ d'information de l'univers et pour être en mesure de changer votre réalité dès maintenant.

 

Car vous ne pouvez pas changer de réalité, si vous continuez de "produire" des croyances limitantes. Dans un premier temps, vous devez donc arrêter de croire ce que vous n'avez pas encore expérimenté par vous-même. Toute croyance est par définition limitative et limitante. Elle ne peut donc contribuer à l'expansion de la conscience de l'esprit et de sa réalité.

 

Ensuite, pour apprendre à changer de réalité, vous devez vous mettre en résonance avec quelque chose qui existe déjà et qui est objectivement réel, afin de pouvoir manifester puis observer ce potentiel de changement. Il ne s'agit donc pas de croire qu'il faille simplement imaginer n'importe quoi et faire en sorte de croire que cela arrive. Au niveau de votre 3ème densité cela ne fonctionne pas ainsi. Vous aurez besoin d'un support objectivement réel et tangible, pour pouvoir manifester puis observer ce potentiel de changement. Car tout potentiel de changement de réalité ne peut se réaliser, que si vous restez complètement ouverts à l'inconnu, le soi-disant irréalisable.

 

Cela ne signifie pas non plus que vous devez être capables de penser à tout ce qui existe, mais si vous devez passer en 4ème densité, vous devez apprendre à penser en termes totalement illimités, sans aucune attente, en restant confiants dans les synchronicités et potentialités générées à votre encontre par l'intelligence de l'univers. Vous devez être totalement ouverts d'esprit, car les croyances illimitées transcendent la notion même de croyance. Et être ouverts d'esprit, signifie parvenir sans parti pris ou idées préconçues, bien au-delà de vos croyances. Pour cela vous devez continuer à rester curieux, essayeurs, apprentis, autrement dit rester simplement dans le moment présent, dans l'accueil de l'expérience.

 

Ceux qui arrivent effectivement à demeurer consciemment et entièrement campés dans l'espace de conscience du moment présent, s'arrêteront automatiquement de ressasser de fausses croyances. Car au lieu de vous ramener à jadis ou de vous projeter au lendemain, vous repassez dans un état où vous êtes à nouveau curieux. La curiosité d'apprendre produit des émotions positives, constructives d'émerveillement, clé d'ouverture du centre de conscience d'un esprit expansif.

Le centre de conscience d'un esprit expansif, produit des ondes cérébrales qui se prolongent au "fil du temps". L'esprit expansif générant alors une onde dans un espace de conscience infini, contient ainsi tous les potentiels de réalité. Ainsi, lorsque vous apprenez à modifier les ondes cérébrales, la structure interne de votre cerveau change, vos pensées sont réorientées, votre esprit s'ouvre, et l'âme peut manifester son changement de densité dans sa nouvelle réalité. En définitive, l'émotionnel découlant de certaines croyances, influence quelque part le flux du temps en 3ème densité.

 

L'esprit est l'entité/intelligence qui vous manifeste dans votre monde, alors que le corps en est l'expression manifestée et densifiée. Lorsque l'esprit travaille à accroître sa conscience, il sera en mesure de manifester, dans votre monde, une réalité également plus élevée qui modifiera votre physicalité. L'âme quant à elle, une sorte de champ électromagnétique qui, par toute une gamme d'émotions (l'émotionnel) enregistre les expériences du corps sous forme de mémoires et qui, en les restituant sous formes de programmes, apprend de la densité dans laquelle elle est incarnée. L'âme constitue donc l'interface entre le corps de 3ème densité et l'esprit, pour que ce dernier puisse évoluer par sa propre conscience.

 

Aussi, l'émotionnel est un attribut propre et nécessaire au corps physique de 3ème densité qui, par ses fonctions biochimiques et hormonales, charge ou décharge dans sa génétique (en programmant ou déprogrammant) les conclusions de ses expériences terrestres.

 

La 4ème densité, dans laquelle l'émotionnel sera porté vers sa neutralité, offrira à la conscience humaine de nouvelles perspectives de réalité et de réalisation qui ne seront plus restreintes par la chronologie du temps. En d'autres termes, la conscience humaine n'y sera plus "pressée ou en retard" par le manque de temps.

 

Il est aussi judicieux de rappeler qu'en 3ème densité, survivent un bon nombre de portails organiques. Ils sont des organismes munis d'un corps densifié par un esprit, mais non dotés d'une âme. Un portail organique est donc quasi incapable d'évoluer pour changer de densité en cette fin de cycle, puisqu'il n'est pas encore doté d'un émotionnel.

 

Les esprits sans âme (donc sans corps) sont alors enclins à s'emparer d'abord d'une âme ou au moins d'une partie d'âme, lorsqu'ils veulent s'emparer d'un corps pour expérimenter les mondes de 3ème densité.

 

L'homme, doté d'un libre arbitre et conscient de l'être, s'il est appelé à changer sa réalité et transiter dans les dimensions supérieures de conscience et pour ne pas se laisser piéger par ces prédateurs transdimensionnels, doit donc apprendre à repérer ces entités sans âmes qui tentent de pénétrer et parasiter son esprit.

 

Ces entités qui physiquement sont de parfaits clones humains, sont de prodigieux caméléons du comportement humain et d'excellents imitateurs de son émotionnel. En ne se fiant qu'à leur apparence, l'humain ne peut donc pas les distinguer d'un autre humain. Il doit nécessairement apprendre à détecter leur présence dans un lieu et leur influence dans la psyché d'autrui.

 

De par son instinct, son intuition, son "ressenti viscéral", il doit pouvoir les repérer pour parer leurs attaques énergétiques et psychiques. Car il doit absolument apprendre comment ne pas offrir son âme à l'une de ces entités prédatrices, pour ne pas gaspiller son énergie vitale à lutter contre ces créatures invisibles.

 

Après ce petit récapitulatif, nous avons alors sollicité l'Ange pour nous expliquer certaines caractéristiques de l'humain néo-terrien et les changements qui le définiront sur le plan émotionnel.

Mais nous y reviendrons dans un prochain cahier.

 

Sand et Jenaël

 

Télécharger
CAHIER 10.pdf
Document Adobe Acrobat 866.0 KB

MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription