· 

CAHIER 9 : Miroir mon beau miroir, dis-moi pourquoi ? & Montauk et le cube d'Orion

 

Audio et PDF disponibles en bac de page

 

 

Petite réflexion :

 

C'est fou, extraordinairement fou quand on y pense ! Le nombre de gourous et coachs de vie de la vague New Age qui nous promettent une vie psychique, voire spirituelle, confortable sous couvert de méthode EFT, EMDR, PMT, TAT, Lester Levenson, Reïki, Ho'oponopono, CNV (Communication Non Violente ou transformative), Maïeusthésie, Hypnose Ericksonienne, PNL, Satsang, Karma-Yoga, Chamanisme, Thérapie Quantique et tutti quanti...

 

« Alors que la cause fondamentale du désordre en nous-mêmes est cette recherche d'une réalité promise par autrui. [Les gens] obéissent mécaniquement à celui qui [leur] promet une vie spirituelle confortable.

Alors que la plupart d'entre [eux] sont opposés [au désordre mondial,] à la tyrannie politique et à la dictature, c'est extraordinaire à quel point [ils] acceptent l'autorité et la tyrannie de ceux qui déforment leur esprit et qui faussent leur mode de vie. » d'après Krishnamurti – Se libérer du connu

 

C'est à se demander pourquoi ?! Pourquoi peu de gens se posent véritablement cette question pourtant essentielle ? Elle devrait être notre première interrogation lorsque nous sortons la tête de l'utérus de notre mère. Elle devrait être le moteur même de notre existence.

 

Généralement, l'homme cherche toujours un bouc émissaire à ses propres misères, quelles qu'elles soient d'ailleurs, surtout lorsqu'elles lui paraissent dramatiques et insolubles, alors que se demander pourquoi elles se produisent dans ces circonstances, lui sauverait la mise bien des fois.

 

Pour disserter à propos de cette question épineuse, nous vous faisons part d'un songe de Jenaël d'il y a quelques jours, qui fut bien évidemment le départ d'un nouveau jeu de piste, nous amenant cette fois-ci au mystérieux cube d'Orion dont nous parlions dans le texte précédent. (Voir le Cahier 8)

 

Jenaël raconte :

 

Nina m'est apparue dans un rêve, triste et abattue. Mais elle avait plutôt l'apparence de sa fille Gaïa. Si vous ne vous rappelez pas qui est Nina, elle commençait à participer aux activités du réseau par ses publications sur "son cancer", et par ses apparitions dans plusieurs vidéos.

https://www.reseauleo.com/leo-news/nina/

https://www.reseauleo.com/2017/04/16/le-réseau-leo-à-mas-cabardès-11380-chez-nina-partie-1/

https://www.reseauleo.com/un-après-midi-avec-nina-à-st-just-le-bézu/

https://www.reseauleo.com/féminin-et-masculin-cartes-sur-table-avec-gégé-le-scientifique-et-nina/

 

Elle est arrivée dans mon rêve sous l'apparence de sa fille, parce que je percevais simplement l'innocence de son âme. Et effectivement, son âme pleurait parce que de toute évidence Nina, tout du moins son humanité, s'est laissée rattraper par son prédateur transdimensionnel.

 

Lorsqu'elle avait rencontré Gégé, pour elle ce fut un choc terrible (Gégé aussi apparaît dans les vidéos). Parce que ce dernier, mu par des mémoires transdimensionnelles communes, avait volé à son secours lorsqu'elle était dans une situation très difficile. Mais rebelle dans l'âme, très "free style" comme elle se disait, elle s'est laissée rattraper par ses programmes de dévalorisation et de manque d'argent, et en gros a commencé à semer la zizanie au sein du noyau du réseau LEO. Nous ne développerons pas ce versant de l'histoire, peut-être le fera-t-elle elle-même un jour.

 

Le fait est que ne pouvant accepter ce genre d'interférence dans le fonctionnement du groupe, nous avons dû prendre la décision de l'écarter temporairement du réseau. Pour être plus précis, Jenaël lui avait adressé un symbolique carton rouge, une expulsion momentanée du terrain de jeu pour l'inviter à réfléchir.

 

 

Mais Nina ne s'est vraisemblablement jamais demandé pourquoi nous avons décidé de la mettre sur le banc de touche ? Pourquoi un carton rouge, quel symbole revêtait-il ? Pourquoi elle ?

 

Sans jamais véritablement se remettre en question, elle se contentait tout bonnement de refouler sa colère sur nous.

 

– "Mais pour qui vous prenez-vous ?!", hurlait-elle dans mon rêve.

 

Au moment des faits et blessée dans son amour propre, nous avions évidemment relevé que Nina était sous l'emprise de son prédateur free-styleur rebelle.

 

Je lui notifiais alors simplement qu'au lieu de nous incriminer, de nous rejeter la faute et de nous traiter de je ne sais quoi… pourquoi n'a-t-elle pas osé se regarder dans le miroir et n'est-elle jamais venue nous demander pourquoi nous lui avions notifié un carton rouge ? Pourquoi se retrouvait-elle soudainement mise à l'écart ? Et pourquoi était-elle la seule à être mise sur le banc de touche ?

 

Nous avions déjà rencontré des circonstances semblables dans lesquelles certaines personnes de notre entourage ont basculé subitement sous l'influence de leur transdimensionnalité prédatrice et ont retourné leur veste. Soit !

Pourtant, dans l'un des premiers dialogues de Jenaël, Nina aurait pu y trouver une réponse.

 

Il y était notifié :

« Pour répondre à ceux qui me demandent encore pour qui est-ce que je me prends, je répondrai simplement que je suis conscient d'être qui je suis, et que ce n'est pas de mon ressort si eux-mêmes ignorent qui ils sont !

Je connais mon identité cosmique incarnée dans un corps humain, même si cela peut heurter le "petit moi" de mes semblables.

Je suis loin d'être une personne limitée à un matricule, avec un nom et prénom sur une pièce d'identité. Je suis bien au-delà de ce que la société voudrait bien me faire croire et encore bien plus que mon apparence physique et ma personnalité.


Il n'appartient désormais qu'au lecteur d'ouvrir son esprit afin de pouvoir prendre conscience que lui aussi, pourrait-être bien plus que ce qu'il croit être. »

https://bienvenussurlanouvelleterre.jimdo.com/2012-dialogue-17/

 

Nina n'avait pas encore réalisé que se libérer des mémoires prédatrices, n'était pas seulement de l'ordre du mental, mais relevait d'un profond travail intérieur. Grâce à son cancer, elle l'avait à peine entamé. Mais dès la première véritable remise en question qu'elle rencontrait dans son parcours, elle fut manifestement rattrapée par le corpus qui lui, n'a pas intérêt à ce qu'elle continue de se réveiller de son profond sommeil.

 

Il est vrai que de nous fréquenter dans notre quotidien, devient généralement très très confrontant et inconfortable. Pourtant, nous savons que pour changer notre réalité nous devons parfois passer par cette douloureuse confrontation avec nous-même, habituellement inconcevable pour notre petit saboteur. Nous devions également passer par là pour mettre Nina face à elle-même et pour qu'elle puisse opérer son choix afin de continuer ou pas son cheminement avec le réseau LEO.

 

En ce qui la concerne, nous nous posions souvent la question : Pourquoi avions-nous dû agir ainsi ? Pourquoi s'était-elle laissée rattraper si facilement par un prédateur du corpus SDS ? Et au plus nous nous posions la question, au plus surgissaient d'autres questions : Pourquoi ceci, pourquoi cela et surtout pourquoi ? Le fameux pourquoi ? Qu'y a-t-il à comprendre derrière ce qu'il y a comprendre ?

 

Naturellement, peu de gens cherchent à percer au-delà du premier mur d'illusion. Car au-delà de ce mur, la réalité peut parfois devenir infiniment déplaisante à découvrir.

 

On devrait donc perpétuellement se poser les questions suivantes : Qu'elle est ma réalité ? Est-elle la même que celle des autres ?

 

Nous avons déjà réfléchi et débattu plusieurs fois à ce sujet. Mais cette fois-ci, nous allons encore creuser plus loin dans la compréhension des mystères de la réalité et allons explorer au-delà de cet épais mur d'illusion.

 

Nous savons déjà que la réalité est une construction de la pensée qui s'engouffre sur une seule ligne temporelle, un seul potentiel de réalisation, une unique fréquence de tangibilité, celle du moment présent. Il s'agit alors d'une réalité de 3ème densité, mais qui n'est pas toute la réalité, ou du moins n'en est qu'une infime partie.

Toute la réalité, la vraie réalité, est inconcevable par l'esprit, qu'il soit humain ou non-humain, aussi longtemps qu'il reste captif d'une densité.

 

Les Cassiopéens disaient à propos de la réalité :

Q : Alors, il n'y a peut-être pas de commencement. S'il n'y a ni fin ni commencement, alors qu'y a-t-il ?

R : L'ici et maintenant, qui est aussi le futur et le passé. Tout ce qui a été, est et sera ; et tout cela simultanément. Voilà pourquoi seul un nombre très limité de personnes au sein de votre troisième densité sont capables de comprendre le voyage dans l'espace […]. Nous vous avons dit et répété que le temps n'existe pas, et pourtant, on vous a tellement endoctriné avec ce concept que vous n'arrivez pas à vous en débarrasser, quoi que vous fassiez. Pas vrai ? Imaginez que vous allez dans l'espace. Vous seriez perdus lorsque vous seriez confronté à cette réalité : tout existe simultanément, et tout ne fait qu'un. […]

 

Q : (L) Au sujet du temps, tel qu'on l'a évoqué l'autre jour : nous avons parlé du fait qu'à la constante de la lumière, il n'y a pas de temps, il n'y a pas de matière, il n'y a pas de gravité, mais que pour toute unité, infinitésimalement en deçà de la constante de la lumière, tout à coup, il y a de la gravité et de la matière. […] La vitesse de la lumière est-elle étroitement liée à l'absence de temps et à l'absence de gravité ?

R : Pas au sens absolu ; au sens de troisième densité.

 

Q : (L) Ok, si l'on se trouve en quatrième densité, par exemple, est-ce que tout se déplace à la vitesse de la lumière et est-ce pour cela qu'il n'y a ni temps ni gravité là-bas ?

R : Non. C'est un concept erroné…

 

Q : (T) Il n'y a pas de vitesse de la lumière, la lumière est partout.

R : Précisément. Il n'y a pas de vitesse de la lumière en quatrième densité, parce qu'il n'y a pas besoin de la moindre "vitesse". La vitesse elle-même est un concept de troisième densité.

 

L'Onde, Tome 8, p 363-364

 

Nous pourrions alors nous demander pourquoi l'humain reste-t-il prisonnier de sa 3ème densité de réalité, alors que les Gris ou les entités reptiliennes peuvent voyager en dehors des limites de celle‑ci ? Pourquoi l'humanité semble-elle verrouillée sur une ligne temporelle immuable qui est en train d'aboutir à un refroidissement climatique, des inondations gigantesques, des feux colossaux, qui en fin de compte débouchera sur ce qui est révélé par diverses prophéties et même gravé sur les pierres de Georgia Guidestones.

 

Nous savons que notre réalité personnelle et quotidienne s'est déjà modifiée par rapport à la réalité de la plupart des gens. Mais comment se fait-il que la majorité d'entre eux restent endormis dans leur rêve quotidien, même si beaucoup commencent à ouvrir un œil et dans leur pénible réveil, se cantonnent à lutter contre l'ordre établit, à protester contre le gouvernement, contre les changements climatiques, contre les lois, contre la guerre et finalement contre toute la Création ! N'ont-ils toujours pas compris ou font-ils exprès de ne pas comprendre !!!?

 

Pour répondre à ces questions métaphasiques, laissons la parole à l'Ange, notre conscience du futur qui nous a sidéré lorsque nous pûmes intégrer ce que nous en avons compris.

 

La ligne temporelle sur laquelle navigue l'humanité actuelle, la contraint à rester sur la trajectoire d'un futur incertain jusqu'en 2023. Cette trajectoire, si elle se réalisait (et elle se réalisera pour certains) aboutirait inévitablement par une apocalypse nucléaire, des changements climatiques extrêmes et des catastrophes en tout genre, qui finiront par réduire ses survivants à l'ère d'une nouvelle préhistoire.

Jusqu'à présent, je ne vous apprends donc rien de neuf.

 

Alors se pose la fameuse question ! Pourquoi cela ? Pourquoi cette ligne temporelle est-elle figée jusqu'en 2023 ? Que se passera-t-il après ?

 

La réponse va paraître inconcevable pour les esprits linéaires et cartésiens ignorants, car elle dépasse amplement le domaine de la science-fiction.

 

La trajectoire temporelle naturelle de l'humanité, est artificiellement gelée par les expériences de projections temporelles qui se sont succédé à l'expérience de Philadelphie. Elles sont désignées et classifiées sous l'appellation Montauk, jusqu'à Montauk III qui, cette dernière, reste toujours en cours. Elle est localisée précisément sur la ligne temporelle sur laquelle se situe l'humanité actuelle, qui elle-même est verrouillée par l'expérience. Donc, en théorie, l'humanité ne devrait pas pouvoir se sortir de son funeste destin ! En pratique, heureusement, les choses sont un peu autrement.

 

Vous savez que beaucoup d'âmes se sont incarnées pour tenter de dévier l'expérience humaine de sa ligne entropique. Les LEO en font partie. Vous savez aussi que la conscience crée la gravitation, qui elle modifie la conscience. Alors comment l'expérience de Montauk a-t-elle pu générer une ligne temporelle prétendument immuable jusqu'en 2023 ?

 

Pour comprendre cela nous allons courageusement pénétrer dans l'un des domaines de recherche le mieux protégé de la CIA, qui débuta par le Projet Phénix. Ce projet secret aboutira par celui de Montauk III qui cible le contrôle mental et la manipulation du déroulement du temps. Ce projet top secret fut la pire des manipulations du cerveau et de sa réalité exécuté sur l'homme et qui bien évidemment est toujours en cours. Il suffit de regarder autour de vous pour vous en rendre compte...

 

L'expérience consistait à déterminer une sorte de point zéro vibratoire, un point où l'énergie magnétique de la vie de chacun des militaires participant au projet, pouvait être relié à celle de la Terre, du système solaire et à celle du centre galactique.

 

Ce point zéro avait été déterminé en combinant la puissance de sortie d'un gros radar utilisé pour l'expérience, avec des ondes magnétiques provenant de la pensée humaine et plusieurs autres effets qui ont été notés pendant l'expérience de Philadelphie. Si vous voulez plus de précisions à ce sujet, intéressez-vous à ce dossier sur internet et faites-vous en une idée.

 

Le fait est qu'un peu plus tard au cours de l'expérience, des êtres de provenance transdimensionnelle alertés par les effets de l'expérience sur l'éther, prévinrent les scientifiques militaires des dangers qu'elle comportait et leur offrirent la technologie qui devait réparer l'ouverture dimensionnelle générée par l'expérience sur l'Eldridge. 

 

 

 

Mais là encore, cette technologie fut détournée par le corpus militaire US à des fins de suprématie militaire guerrière. Les militaires US ont ainsi développé le voyage dans le temps et la manipulation mentale, puisque vous l'avez compris ces deux concepts ne peuvent être dissociés. La conscience créant la gravitation, y compris l'illusion d'un temps linéaire dans votre 3ème densité, les militaires avaient compris qu'en manipulant les égrégores de la conscience humaine, ils pouvaient créer à leur convenance, un environnement "sous contrôle". 

 

La chaise de Montauk
La chaise de Montauk

Ces expériences furent réalisées grâce à une technologie appelée la chaise de Montauk, augmentée par le cube d'Orion, un super processeur d'ordinateur capable de reproduire des formes pensées et de générer des potentiels de réalité, afin de les matérialiser dans une dimension. Ce système était donc devenu une technologie capable de lire ou reproduire des ondes électromagnétiques émises par la pensée humaine.

 

Un opérateur prétendument sélectionné pour ses capacités psychiques, assis sur la chaise truffée d'électroniques et de capteurs, pouvait faire apparaître par la pensée, des objets réels en 3 dimensions, ou bien créer une autre réalité spatio-temporelle et la transmettre à une autre personne. (C'est d'ailleurs de cette technologie provenant quelque part du futur, que sont nés l'imprimante 3D et la technologie des réalités virtuelles.)

 

Mais lors de ces expériences conduites par ces apprentis sorciers de l'époque, complètement inconscients du danger, les scientifiques de l'étude s'aperçurent que lorsque l'opérateur produisait une autre réalité temporelle, celle qui était en cours s'interrompait et en conséquence, suspendait la réalité naturelle préexistante.

 

La science avait donc découvert comment altérer artificiellement une ligne temporelle qui aurait dû mener vers un futur naturel, pour produire un futur truqué ou falsifié convenant mieux aux opérateurs.

 

En 1977, ces apprentis sorciers comprirent comment reproduire des formes pensées via le transmetteur sans générer d'anomalie perceptible dans l'espace-temps, ceci parce que le super ordinateur confié par des extraterrestres, savait retransmettre assez fidèlement toutes les fonctions psycho-affective du cerveau.

 

Au début de ces expériences, l'opérateur pouvait faire apparaître un objet auquel il pensait, presque n'importe où dans la zone d'expérimentation. Mais les scientifiques remarquèrent aussi que l'objet n'apparaissait pas toujours là où il devait apparaître, et comprirent alors qu'il ne pouvait se densifier que dans des endroits magnétiquement neutres. Ils déterminèrent ainsi qu'un champ magnétique nul était indispensable pour que l'objet puisse se matérialiser.

 

C'est à partir de cette expérience que fut inventé le terme de "l'œil qui voit tout", le fameux symbole Illuminati. Car ce sont par ces expérimentations sur la conscience de la réalité que les manipulateurs SDS humains sont devenus capables de pénétrer la pensée intime d'un individu. Il suffisait de quelques brins de son ADN pour que l'opérateur puisse voir, sentir, percevoir, ce que l'individu en question voyait, entendait ou ressentait. Comprenez-vous alors pourquoi les services de police de la planète se partagent les prélèvements et les fichiers ADN ?

 


L'œil qui voit tout

 

Ces expériences extraordinairement ignobles, ne s'arrêtèrent pas là. Elles continuèrent sous une autre dénomination jusqu'en 1987. Toutefois, dès 1970 la marine US en collaboration étroite avec l'URSS, eut également accès à la technologie des voyages dans le temps.

 

C'est aussi dans les années 60, en explorant les couloirs du temps, qu'une 1ère expédition Russo-Américaine réussit à aller sur Mars. Depuis ces années-là, des colonies humaines existent sur cette planète puisque – nous l'avons déjà signalé dans d'autres publications –, Mars n'est que la Terre elle-même, ou plutôt son alter transdimensionnel situé sur une autre ligne temporelle qui se reflète dans la ceinture de Van Allen. C'est pour cette raison qu'on y retrouve encore des monuments antiques, des pyramides, des villes, des galeries souterraines, un système d'énergie sans câbles, etc.

 

Beaucoup d'enfants et d'adultes qui y vivent en ce moment même, font partie des milliers de disparus sans laisser de trace à qui on a effacé la mémoire et qui font souvent la une des journaux et des avis de recherche sur Terre.

Depuis 1980, la technologie de Montauk est pleinement opérationnelle. Elle est assez puissante pour modifier la conscience de l'humanité, générer des décalages de l'espace-temps1 et corriger les paradoxes qui pourraient en résulter.

Parmi d'autres raisons encore (dont celles de l'alimentation, des vaccins, des OGM, etc.) ce sont précisément ces décalages de l'espace-temps qui retardent l'ascension de l'humanité dans sa nouvelle réalité d'existence.

 

Les expériences de Philadelphie jusqu'à celle de Montauk III, ont donc révélé et prouvé que la réalité que connaît l'humain de son environnement, est pure manifestation de sa conscience et que cette conscience, lorsqu'elle parvient à voyager dans les couloirs du temps, devient capable de générer de nouvelles réalités dans le passé ou dans le futur.

En définitive, ces nouvelles réalités ne sont que des potentiels inscrits dans l'anti-matière que la conscience qui "déboule" dans un point du temps-espace2, devient capable de créer et de lire en tant que réalité.

 

Une autre propriété de cette technologie est qu'elle peut contrôler une grande population à distance, même de l'empêcher de réfléchir de manière autonome et rationnelle. Elle est utilisée à cette fin pour contrôler la quasi totalité de l'humanité et pour lui laisser croire ce que le corpus opérateur l'influence à croire. (Cette manipulation leur est d'autant plus avantageuse lorsque cet opérateur est investi d'une conscience prédatrice qui n'en à que faire de la loi du libre arbitre et des lois universelles).

 

Les scientifiques du projet Montauk avaient déterminé que toute émission d'ondes électromagnétiques qui s'accompagne également de fréquences non hertziennes, comme l'énergie de la pensée, est véhiculée sous forme d'énergie éthérique. (D'une manière similaire, l'énergie du son, à différentes fréquences, peut également être utilisée pour altérer la conscience ou contrôler la pensée.)

 

À l'aide d'un agencement de cristaux de Sirius (une sorte de silicium non terrestre ayant été soumis à un atmosphère d'hydrogène) et d'un bobinage particulier disposé autour d'un individu, l'énergie éthérique était captée à partir de l'esprit humain. Mais lorsque le dispositif était inversé en émettant de l'énergie à certaines fréquences et en modulant le signal de fréquence émis, cette technologie pouvait changer le comportement humain, jusqu'à même tuer.

Les militaires avaient donc découvert l'émetteur à énergie éthérique, capable de modifier, diminuer ou augmenter, le flux naturel de la pensée humaine.

 

Grâce à ce dispositif qui amplifiait la pensée et la faisait voyager artificiellement dans les couloirs virtuels du temps, la science pouvait générer de nouvelles réalités physiques dans un espace‑temps déjà existant. Il était donc devenu possible de voyager dans l'espace-temps par la technologie.

C'est à partir de ce moment que la chaise de Montauk laissa place à un dispositif technologique encore beaucoup plus complexe et performant, un super ordinateur muni d'un super processeur appelé le cube d'Orion.

 

 

Pour comprendre comment fonctionne ce super processeur et comment il arrive à modifier le cours du temps, il faut savoir que la Terre est parcourue par des courants d'énergie qui varient régulièrement avec un pic maximum tous les vingt ans, une sorte de biorythme naturel qui permet les voyages temporels par bonds temporels à des cycles ouverture/fermeture de quarante ans.

 

C'est pour cette raison que la première expérience qui a ouvert une brèche dans l'éther de la Terre le 12 août 1943 (l'expérience de Philadelphie) continue à générer une brèche tous les vingt ans : 1963‑1983-2003-2023…

 

Cette brèche dans l'éther permit d'établir un pontage entre deux expériences qui se referment à chaque fois, pour se rouvrir au même moment mais sur une ligne temporelle parallèle. Et à chaque redémarrage, l'expérience changea de nom pour être poussée encore plus loin dans ses applications.

 

Ce qui signifie que plusieurs lignes temporelles principales restent toujours ouvertes sous forme de plus fort potentiel et que d'autres le restent sous forme de possibilités annexes ou secondaires.

 

Inutile de rappeler que l'expérience de Montauk n'a pas été initiée pour le bénéfice de l'humanité. Ceux qui en étaient les commanditaires veillent toujours à leur propre intérêt, particulier et élitiste. Les SDS de 4ème densité ont planifié l'esclavage de l'humanité, même après sa transition dans sa nouvelle densité de réalité. Ce qui revient à aller contre l'émancipation et l'évolution des êtres humains en général et surtout contre les lois universelles.

 

Pour le corpus prédateur opérant sur différents plans, les hommes servent de cobayes et de potentiel d'énergie, comme si dans votre réalité de 3ème densité, la prédation systématique devenait fatalement inhérente et indépassable. Alors qu'il s'agit sans aucun doute, pour celui qui compte se sortir de l'enfer de votre monde actuel, d'une affaire de conscience et plus précisément de changement de conscience.

 

Car le corpus prédateur de 3ème densité – ces humains qui pendant le déroulement de ces expériences étaient en relation avec ces entités transdimensionnelles – semblait avoir oublié que la conscience globale de l'humanité dépasse largement le champ limité de leur intelligence. Et quoi qu'il en soit, une conscience qui réussit à se libérer du champ magnétique engendré par l'expérience de Montauk, crée inévitablement sa réalité, autrement dit, rejoint tôt ou tard sa ligne temporelle légitime.

 

Les expériences de Philadelphie-Montauk ont finalement retardé l'éveil de la conscience humaine d'une bonne quarantaine d'années. Cela faisait-il partie de leur plan ? Les prédateurs ont reporté l'ascension de l'humain dans sa nouvelle réalité, car il y avait une bonne raison.

 

Les prédateurs, démunis de l'émotionnel créateur transporté par le génome Kiristi, restent exclus de l'alliance des peuples créateurs et planificateurs. Ils ne peuvent donc pas par eux-mêmes créer leurs mondes et restent réduits à devoir parasiter ceux d'autrui. Ils devaient donc trouver le moyen de générer leur propre monde dans un nouveau cycle pour pouvoir y survivre en tant qu'espèce. En passant par les capacités créatrices de l'émotionnel humain, ils ont réussi à rêver "leur" monde de 3ème densité pour pouvoir évoluer à leur rythme.

 

Afin que leurs serviteurs SDS humains puissent mettre au point la technologie pour modifier le cours du passé et du futur et générer une ligne temporelle inédite de 3ème densité – un monde réservé aux prédateurs – ils devaient trouver le temps nécessaire pour ce faire. C'est pour cette raison que les expériences de Montauk ont été autorisées mais surveillées par les instances de 6ème densité.

 

Tout en sachant qu'ils ne reviendraient plus jamais chez eux dans le même espace-temps, certains parmi ce peuple prédateur, se sont portés volontaires pour pénétrer la conscience humaine de l'opérateur du système, et pouvoir parcourir les couloirs du temps-espace. Ils pouvaient alors déterminer un champ magnétiquement nul afin de matérialiser un nouveau monde pour le peuple prédateur. Il a été densifié sur Alpha Draconnis et Orion, précisément les constellations d'où ils sont sensés provenir.

 

Ainsi pour qu'une nouvelle réalité puisse se matérialiser et se densifier quelque part dans l'univers, le champ magnétique doit donc y être nul. N'est-ce pas ce phénomène qui est aussi sur le point de se préparer sur votre planète et dans votre système planétaire ?

 

C'est parce que le champ magnétique produit par le soleil maintient la Terre dans sa réalité, qu'après sa diminution, puis la quasi cessation durant un bref instant de ce champ magnétique, la Nouvelle Terre se densifiera après sa gestation dans l'antimatière. Il existera donc quelque part deux Terres dans la réalité de l'univers.

En ce qui nous concerne, retenons que de l'expérience de Montauk découlent 3 lignes temporelles. L'humanité serait donc toujours positionnée sur la ligne de temps générée par celle que nous appellerons T1 et qui est supposée disparaître progressivement.

 

Car trois lignes sont désormais en lice :

- La ligne de Temps T0 censée être la ligne naturelle d'accès à la 4ème densité. Cette ligne de temps normale est celle à cause de laquelle tous les efforts de détournement sont faits par les prédateurs avec la création de la ligne T1, afin de maintenir cette humanité en 3ème densité et perpétuer la dépendance et le joug qui lui sont imposés depuis sa chute.

 

- La ligne de Temps T1 représente les différentes expériences qui découlent de l'expérience de Montauk réalisée par le N.O.M. Elle réunit pour un même dessein, les manipulations génétiques, les manipulations climatiques, la manipulation des consciences, dont l'objectif visé est la technocratisation et la robotisation des sciences, des consciences et des gouvernements. Ceci afin de générer un maximum de conflits avec un maximum d'efficacité, mais avec un minimum d'opposition de la population, pour produire le chaos et imposer la solution globaliste et mondialiste.

 

Un Nouvel Ordre Mondial doit faire suite à ce chaos organisé et vise à renfermer l'humanité dans un énième cycle de servitude aux prédateurs Anunnaki. Ils vont y parvenir pour ceux restés en 3ème densité, mais échoueront envers ceux qui parviendront en 4ème densité SDA.

 

- La ligne de Temps T2 produit l'arrivée d'une sorte de tempête magnétique qui est à l'origine d'une accélération temporelle à travers le phénomène d'ionisation solaire. Cette onde serait générée par l'appel à l'aide des consciences humaines piégées précisément par l'expérience de Montauk.

 

Cette onde magnétique qui bouleverserait les conditions psychiques de l'humanité, n'affecterait pas spécialement les lignes T1 et T0. Mais elle accélérerait le processus d'élévation de conscience et le transit plus rapide d'une partie de l'humanité en 4ème densité.

 

Cette onde produirait comme une sorte de trou de ver dans le temps-espace galactique, qui relierait de manière accélérée une partie de l'humanité actuelle à son nouveau futur. Elle est générée non pas de manière artificielle par une technologie matérielle, mais par un processus naturel induit par les consciences de 5ème densité incarnées dans des corps humains.

 

Quoique très accéléré, ce processus d'éveil de conscience est autorisé par les instances planificatrices de par leurs connaissances de la génétique et de l'épigénétique, et par le fait qu'il ne met pas en jeu le libre arbitre humain.

 

Ces 3 lignes temporelles sont censées s'être recoupées fin 2012. Cependant la ligne T1, même en perdant de la puissance, serait toujours en cours, alors que la T2 augmenterait en vitalité. Ceci est effectivement une vérité puisque la ligne de l'expérience de Montauk III aboutira en 2023, créant ainsi une accélération au changement.

 

La création d'un trou de 40 ans dans notre espace-temps a donc permis de laisser pénétrer dans notre dimension de réalité des milliers de vaisseaux spatiaux extraterrestres ou extranéens, reptiliens prédateurs ou non prédateurs, planificateurs ou observateurs, car l'expérience de Montauk fut pour les entités transdimensionnelles une expérience d'un grand intérêt scientifique pour les unes, mais également potentiellement très dangereuse pour les autres.

 

Ainsi, plusieurs groupes d'extranéens ou d'extraterrestres ont assisté à l'expérience en 1983, dont plusieurs de la confédération galactique d'Orion et divers groupes de reptiliens d'Orion. Mais il faut savoir que les entités qui ont participé à l'ensemble des expériences depuis Philadelphie jusqu'à Montauk III sont en conflit avec d'autres entités, qui elles sont les planificateurs Elohims ou Kadistu de 5 et 6ème densités.

 

Ce sont donc ces planificateurs, aidés par des humains de l'équipe au sol munis de la génétique Kiristi, qui ont généré la ligne temporelle T2, celle qui va conduire une partie de l'humanité sur sa Nouvelle Terre dans une autre dimension d'existence. Cette dernière étant une nouvelle réalité matérialisée et densifiée par un égrégore de consciences supérieures, quelque part sur une ligne temporelle divergente de la ligne temporelle de la Terre actuelle.

 

 

Question à l'Ange :

Si nous comprenons bien, ceux qui comme nous ont accepté d'aider l'humanité à transiter en 4ème densité, ne pourront plus jamais retourner sur leur planète d'origine ?

 

Cela est vrai, mais ils retourneront sur sa planète jumelle décalée dans l'espace-temps. Car une loi scientifique et quantique, qui en somme est une loi universelle, dit qu'il est impossible que deux objets de même nature puissent être au même endroit, en même temps. Car par un phénomène d'auto-combustion, ils se consumeraient pendant de longs moments, le temps que le paradoxe temporel puisse se rétablir.

Vous retournerez sur votre planète d'origine, mais son environnement aura changé d'époque.

 

Bien qu'ils puissent voyager par les couloirs du temps, ce principe est également applicable pour les êtres transdimensionnels. En prenant des risques, ils savent tout de même comment contourner ces paradoxes.

Sur Terre par exemple, éviter un paradoxe temporel, suppose de décaler le point d'arrivée d'un saut temporel au minimum de 3 heures par rapport à son heure de départ.

 

 

Question à l'Ange :

Peux-tu nous préciser en quoi consiste la technologie du cube d'Orion ?

 

Cette technologie est toujours classée top secret par le corpus prédateur. Mais certaines choses peuvent désormais être révélées au public sans vous mettre en danger.

 

Le cube d'Orion est un super processeur qui n'a pas son pareil sur Terre. Il est une sorte de Rubik's Cube qui au lieu de comporter 26 cubes, en recèle des milliards. Cette quantité incalculable de cubes sont en réalité des cristaux d'une sorte de silice qui n'existe pas sur Terre dans sa 3ème densité. Il s'agit d'une technologie provenant des reptiliens sauriens (Saurians Men) qui ont participé aux expériences sur les voyages temporels à Montauk.

 

Ce cube est donc une sorte de processeur aspirateur-reproducteur de fréquences, capable d'offrir un support à l'opérateur (un genre de super-technologie de boule de cristal) qui peut ainsi projeter sa conscience dans un couloir virtuel, formé par sa pensée qui se faufile parmi ces milliers de cristaux‑cubes. Cette pensée débouchera donc quelque part dans un futur ou dans un passé dont l'opérateur aura choisi la date. Lorsqu'elle déboulera dans la réalité déterminée dans ce temps-espace, il pourra créer une réalité alternative à celle qu'il découvrira, si cette dernière n'est pas celle à laquelle il s'attendait.

 

Ainsi ce cube d'Orion, dans son application militaire, autorise une vision à "distance temporelle" qui permet de cibler un objectif. Il est cet "œil qui voit tout" (encore appelé Télétraceur de bande individuelle externe) qui est capable de générer toute sorte de coordonnées dans le temps-espace par résonance magnétique.

 

Le problème qu'a généré l'expérience de Montauk est qu'il ne suffisait pas simplement d'un mécanisme, il fallait aussi utiliser d'autres composants dont un liquide – une "eau vivante" – pour que la conscience de l'opérateur puisse s'y appuyer. Bien évidemment, cette conscience étant celle d'un militaire formatée par une pensée militaire avec des objectifs militaires, l'expérience ne pouvait donc que tourner à une catastrophe militaire.

 

 

Question à l'Ange

J'ai comme l'intuition que le Kiristos génétique à quelque chose à voir avec le voyage dans le temps. Mon idée est-elle fondée ?

 

Le Kiristos est effectivement de l'ADN qui a voyagé dans le temps, mais jamais par une quelconque technologie.

Il est le résultat de milliard d'années d'évolution de la conscience globale, car beaucoup d'espèces vivantes dans la galaxie, ont évolué lentement et naturellement en respectant les lois de l'univers. Le Kiristos est donc une sorte de programme développé par la conscience globale des êtres et entités qui ont appris à comprendre, accepter, puis à reproduire ce que nous pourrions appeler l'amour véritable, compassionnel, non attachant, non sélectif. En d'autres mots, il est le résultat du respect des lois de l'univers et des cycles d'évolution du vivant, profondément gravé dans la génétique du futur.

 

Ainsi, les planificateurs ayant reçu des entités de 7ème densité de la loi de l'Un, ce fameux programme génétique abouti (le Kiristos), ils l'ont parfois offert et greffé dans la génétique de certains êtres dont des humains, lors de périodes de déséquilibre énergétique induit par les prédateurs.

 

Certains individus ont spécialement été choisis et préparés à intégrer le Kiristos, le transporter, l'endurer, l'expérimenter, puis, par ses propriétés de résonance magnétique, le transmettre à leurs contemporains.

 

Le Kiristos, dont les "fils ardents de la vie" à l'époque sumérienne furent les dépositaires, a ainsi voyagé parmi les peuples à travers le cours de l'histoire. Certains Cathares, Templiers, Cagots, et autres peuples sémites mystiques et mystérieux, étaient de ceux là.

 

Bientôt, le Kiristos libérera les humains justes et dignes, du joug abusif des prédateurs transdimensionnels et les mondes repartiront par de nouveaux cycles d'évolution de conscience, dans des espaces-temps dispersés dans le temps-espace.

 

Sand & Jenaël

 

 

1 - Le temps-espace est un espace dans lequel le temps est infini et l'espace est nul.

2 - L'espace-temps est un espace dans lequel le temps est nul, est l'espace devient multitude de potentiels.

Voir également l'explication Espace-Temps et Temps-Espace sur leLEO Dico.

 

Télécharger
CAHIER 9.pdf
Document Adobe Acrobat 615.8 KB

MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription