La publication de ces textes sont intentionnellement classés par ordre chronologique, datés du plus ancien au plus récent. Pour une meilleure compréhension de l'ensemble du thème, le lecteur est invité à suivre cette chronologie. Aussi, Pdf et audio sont accessibles en bas de chaque article. 

- C7.1 - L'accélération du temps-information, et l'enseignement par le verbe
- C7.2 - Exopolitique et politique : Pourquoi confondons-nous les mondes SDA avec les SDS+ de 4ème densité ?
C7.3 - Sexualité et karma ou l'illusion de l'amour Luciférien de la 4ème densité ?
C7.4 - Se préparer au changement de densité
C7.5 : S'engager pour demain et devenir créateurs de la Nouvelle Terre

cahier 7 :   SOMMES-NOUS Déja dans l'expérience                      de la 4ème dEnSITé ?

C7.1 - L'accélération du temps-information, et l'enseignement par le verbe

Dès notre départ du week-end de partage à Mas-Carbardès (voir vidéos), Sand a été rapidement sujette à de violentes céphalées, puis les heures suivantes, tous deux, malgré l'alimentation cétogène et la supplémentation en iode, succombions bizarrement à une bronchite accompagnée de fièvre. Nous savions que notre corps réagissait à quelque chose de profondément enfoui dans notre inconscient. Notre âme, au travers de la "mal-a-die" (l'âme a dit), tentait-elle de nous avertir ?

Nous devions le découvrir, d'autant plus que nous avions évoqué la théorie de la transformation génétique par le biais de la maladie induite par l'herpès virus. (Voir le cahier 6.1 : l'enseignement de ECK et la video n°2 à Mas-Cabardès)

 

 

Cette fois-ci, à l'aide du "grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel", nous avions décodé notre mal-être de cette manière :

 

La bronchite (ite = colère) se caractérise par l'inflammation de la muqueuse des bronches, conduits menant l'air de la trachée jusqu'aux poumons. […] Les bronches représentent la Vie, mon espace vital, mes délimitations, le territoire plus particulièrement lié à mon couple (Sand & moi), à ma famille (famille d'âmes), et mon milieu de travail (la vidéo-partage que nous étions en train de réaliser pour être diffusée).

[…] La peur peut se manifester lorsqu'il y a altercations ou des disputes qui sont annonciatrices de conflits. Il y a un danger imminent (intrusion inconsciente de la 4D SDS dans notre fonctionnement et notre environnement. Autrement dit, il y a de la prédation dans l'air !)

[…] Je subis certains événements sans broncher (nous ressentions que quelque chose se tramait mais engourdis, comme envoutés, nous restions incapables de réajuster la situation). […] Je peux avoir l'impression que je manque d'air […] que les autres m'étouffent (emprise de la prédation sur la psyché d'autrui pour saboter le souffle de vie – la circulation de l'information). […] Souvent c'est mon couple qui est danger (notre travail en commun).

Cette inflammation provoquant l'hypersécrétion bronchique – épaississant ainsi les glaires ou la "colle à air", me montre que je vis de la colère, une frustration […] par rapport à des émotions refoulées, des paroles que j'ai besoin d'exprimer et de laisser sortir. Je tente de communiquer avec mes proches. Il existe un trouble intérieur, une perturbation qui m'empêche de manifester mon être véritable, son souffle (partager les informations)... Il s'agit souvent de l'ambiance familiale (famille d'âmes) qui est chargée de tension, de silences, de mensonges (les non-dits).

 

 

Une nouvelle leçon en perspective ? En effet, Sand et moi avions de la colère et nous avions perçu pourquoi.

Nous avions de la colère parce que plusieurs parties de notre partage, comme par "magie", avaient disparu de l'enregistrement vidéo. (Peut-être avait-il été effacé par une sorte de sortilège transdimensionnel ?)

 

Nous avions de la colère parce que nous sommes restés sur la sensation de n'avoir pas eu le temps ou de n'avoir pas su saisir l'occasion durant ces deux jours, d'aller jusqu'au bout des révélations qui nous avaient été délivrées par les dimensions supérieures.

 

Nous avions de la colère parce que nous n'arrivions pas à être entendus, pas même par nos amis les plus proches (notre famille d'âmes).

 

Nous avions de la colère parce que plusieurs sujets importants, n'avaient pas pu être développés. Même certaines informations que nous avions déjà révélées avaient été mal interprétées ou sont restées incomprises, parce qu'elles sont restées logées dans la sphère du mental et n'avaient pas été intégrées.

 

Nous étions en colère car nous-mêmes avions beaucoup de difficulté à nous exprimer un tant soit peu "calmement, posément", par crainte d'être interrompu lorsque nous prenions la parole.

 

À vrai dire, pendant les deux jours à Mas-Cabardès, nous avons été salués par les SDS de 4ème densité, qui probablement n'appréciaient guère que certaines informations allaient être révélées. Ne seraient-elles pas effrayées de la soudaineté à laquelle celles-ci circulent ?

 

La prédation transdimensionnelle est encore une fois parvenue à interférer dans l'inconscient collectif du groupe pour que les messages soient tronqués, voire même non-recevables, puisqu'à plusieurs reprises la bande son de l'enregistreur ou celle de la caméra, est restée inaudible. Mais peut-être aussi était-ce mieux ainsi ?

 

Cette intrusion transdimensionnelle va encore beaucoup plus loin que ce qu'on pourrait penser et nous l'avions amèrement découvert au fur et à mesure du montage des vidéos. Soit !

 

Après cette rencontre, nous demandions à la guidance d'avoir une réponse à ce qui a déclenché nos maux.

Sand fit alors un rêve qu'elle raconte ici et que nous interprétons en même temps pour plus de clarté :

 

J'étais dans une sorte de grand manoir et avais connaissance d'expériences qui s'y déroulaient sur des humains. Ayant pénétré furtivement dans le bâtiment, j'y découvris des zombies captifs dans un aquarium-prison (symbolique du monde de 3D dans lequel l'humain est immergé).

 

Un scientifique, chef de projets, supervisait cette expérience. Il était campé derrière la glace de son aquarium-cabine (sa bulle – son monde, en référence aux contrôleurs de la matrice qui agissent derrière le voile/rideau, c'est-à-dire dans leur fréquence de 4D).

A un moment donné, je savais que je devais me cacher. Je m'immergeais alors moi aussi dans la prison-piscine dans laquelle étaient déjà enfermés d'autres morts-vivants. Pour pouvoir passer inaperçue, je faisais la morte et me cachais le visage derrière une sorte de couvercle de casserole en inox réfléchissant, afin qu'on me prennent également pour une zombie.

Le scientifique ordonna de sortir un corps de la piscine, et en l'occurrence c'était à mon tour d'en être extirpée. Deux très grandes femmes, des sortes d'infirmières me hissèrent de la piscine en m'attrapant par les bras. Je me laissais alors traîner le long d'un couloir, dérobé à la vue du scientifique. Tout en redoutant qu'elles s'aperçoivent de mon subterfuge, j'entendais dans mon esprit : laisse-toi peser de tout ton poids, tu sembleras morte. Je sentis alors le froid du carrelage qui engourdissait mes cuisses et mon bas-ventre.

 

J'entendis l'une des "infirmière" (infirme-hier = notre passé = nos lignées reptiliennes qui non pas su évoluer dans des densités supérieures) dire à l'autre : il faudra lui coudre l'anus avant de la suspendre par les pieds.

 

L'anus ne symboliserait-il pas la porte par où "les informations", une fois digérées, assimilées et triées sont sensées être expulsées ?

 

Et être pendu par les pieds, nous renvoyait à la carte du pendu dans le tarot – le monde à l'envers.

 

 

En alchimie, on ne cherche pas l’endroit mais l’envers du monde. Le monde, dans le tarot, c’est 21. Ce qui est « en vert » c’est la connaissance des choses cachées. Le lion vert (ou l’ion vert) de l’alchimie ne désigne pas que l’acide sulfurique, mais aussi le dissolvant universel, le VITRIOL : Visita Interiora Terrae Rectificando Invienes Occultum Lapidem, visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée, visite l’intérieur de toi-même et tu trouveras la lumière. 21 à l’envers donne 12, la position des jambes de la danseuse du monde donne le pendu à l’envers. Le pendu c’est le monde à l’envers. Ce qui est « en vers » c’est aussi un corps en décomposition, dévoré et digéré par les vers. Ce qui est « en vers » c’est aussi la poésie. Si quelque chose se cache dans le tarot, c’est le pendu qui dira où. Parce qu’on dit que le monde, le 21, est le symbole de la totalité, mais la totalité sans son envers n’est pas complète. Alors la somme théologique du pendu, de 12, c’est : 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11+12 = 78, et il y a 78 arcanes dans le tarot, le pendu est donc la totalité cachée du tarot. Et la réduction théologique de 12 est 1+2=3, qui rappelle la trinité du corps/âme/esprit, sel/mercure/soufre, minéral/végétal/animal, père/fils/saintesprit, mère/fille/saintâme, mais aussi on dit que le 3 est la création parce que 1 papa + 1 maman = 1 enfant, pour créer il faut 3. Et 78 divisé par 3 est égal à 26, chiffre de Dieu dans la Kabbale, donc on peut dire que le tarot est l’expression des 3 monothéismes : religion juive, islamique, et chrétienne. Le lion vert est l’ion vert c’est-à-dire le rayon vert alchimique, c’est un mystère...

https://www.reseauleo.com/psychogénéalogie-imbrication-et-intrication-pierre-kerroch

 

 

Alors qu'elles joignaient le geste à la parole, je sentis quelque chose me piquer le postérieur. Dès ce moment, je décidai d'intervenir. Les attrapant par le cou et par la seule force de l'esprit, telles des poupées je les projetai au sol, me libérant ainsi de ma fâcheuse posture.

 

Cherchant à m'enfuir, je constatai que la pièce où je me trouvais désormais était pourvue d'une fenêtre munie de barreaux. Par conséquent, il m'était impossible de m'évader. Subitement mon esprit me rappela : puisque tu es rentrée ici de ton plein gré, tu devrais également pouvoir ressortir de ton plein gré (si tu as choisi de t'incarner dans ce monde, tu peux également choisir d'en sortir).

 

En relevant à nouveau les yeux vers cette même fenêtre, je remarquais alors que les barreaux avaient disparu. Nue comme un vers, je déshabillais une des infirmière pour remarquer que ses vêtements étaient immensément grands par rapport à ma taille. Evidemment puisqu'elles mesuraient plus de 2 mètres !

 

Après m'être débrouillée pour me couvrir, je pus donc m'y faufiler pour m'évader et me retrouver dans un autre espace-temps, au moyen-âge, face à Jenaël, qui lui aussi avait vécu une expérience similaire à la mienne dans ce manoir.

Il me dit alors : – regardes le pouvoir qui m'a été rendu suite à l'expérience dans le laboratoire.

 

Pour me montrer, il sauta dans une flaque d'eau et disparu. À la vue de ce tour de passe-passe incroyable, je pensais qu'il était certainement retourné sous terre (car je savais que le manoir avait un accès intraterrestre).

 

Lorsqu'il réapparut, je lui expliquais à mon tour que contrairement à lui, je n'avais nul besoin d'eau pour disparaître car j'étais capable, par la force de l'esprit, d'en faire autant. Mais je devais toutefois faire attention car la moindre goutte d'eau pouvait me rendre à nouveau visible.

 

(L'eau étant symbolique de mon émotionnel, elle risquait de me révéler dans ce monde de 3ème densité. Trop d'eau, c'est l'émotionnel débordant, nourrissant les opérateurs SDS, et qui par conséquent m'enferme dans la matrice. A l'inverse, Jenaël (le masculin) retrouve ses capacités perdues par l'émotionnel. L'équilibre de nos deux énergies restaure nos capacités naturelles).

 

Comme pour entériner ce que je venais de prétendre, je disparus à la vue de Jenaël pour me retrouver dans une forêt. Il commençait à y pleuvoir. La pluie me rougissait la peau. C'est alors que je réalisai que je pleurais. Mes larmes risquaient à nouveau de me rendre visible et vulnérable.

 

Après cette scène, avec l'intention de rejoindre Jenaël, bizarrement je réapparus dans un appartement où j'avais vécu avec l'un de mes ex-compagnons. Ce dernier était présent mais je savais qu'en fait c'était Jenaël. Je compris très vite que je superposai l'apparence de mon ex-compagnon à celle de Jenaël, et pour cause !
A plusieurs reprises pendant le week-end à Mas-Cabardès, j'avais remarqué que Jenaël avait un comportement similaire à celui de mon ex-compagnon. Il avait l'air plus surexcité que d'habitude, impatient, pressé de parler et de ce fait, il se faisait très souvent couper la parole. J'avais compris qu'une part de lui avait simplement peur de ne pas avoir le "temps nécessaire" pour communiquer les informations que ces "autres Soi" lui avaient transmis. Et effectivement, nous savons aujourd'hui après avoir procédé au montage des vidéos, que certaines informations qu'il pensait pouvoir apporter ou approfondir, n'ont même jamais été abordées.

 

Âprement réprimé, sa préoccupation à communiquer les transmissions Léonines a donc causé sa bronchite, l'inflammation du souffle, du "pneuma".

(Wikipédia :

1- Souffle ou esprit aérien auquel, dans l'antiquité, certains médecins attribuaient la cause de la vie, et par la suite, des maladies. Voir aussi, le terme chinois, qi ou indien, prana.

2 - Nom que les stoïciens donnaient à un principe de nature spirituelle, qu'ils considéraient comme le cinquième élément.)

 

 

Ce cinquième élément, le prana n'est donc rien d'autre que cette force qui véhicule l'information. Elle est cette énergie noire, cette force faible qui lorsqu'elle est entravée ou réprimée, peut causer l'inflammation, le "mal à dire".

 

À la fin de mon songe, Jenaël m'invita à visionner la vidéo qu'il avait pu réaliser dans ce manoir. Elle résumait les scènes de mon rêve, mais curieusement le générique était signé Sand et Geneael. Son nom orthographié de la sorte apparaissant à trois reprises, me laissait une impression bizarre. Je me questionnais alors, pourquoi Jenaël n'avait-il pas correctement écrit son nom ? Cette étrangeté m'extirpa de mon sommeil.

 

J'en compris le sens seulement au petit matin en lui partageant mon voyage. Jenaël incarnait les 'Gènes à El' (c'est-à-dire de ses autres Soi – dont moi –, donc de la Conscience supérieure). Il possédait et par sa génétique, transmettait l'information, la Connaissance, le "souffle de vie".
Mais Jenaël, en tant qu'être humain, n'était-il pas en train de se laisser rattraper par les prédateurs des uns et des autres parce que moi-même porteuse de la génétique de l'Amasutum, la "Meri", génitrice du Nungal-Veilleur, je n'étais pas correctement centrée en mon corps-âme-esprit ?

 

Méri en ancienne Egypte/Atlantide, était aussi nommée Reine des Cieux. Ce principe féminin originel et créateur se confondant en réalité avec le principe féminin androgyne. Elle est un archétype au cœur de la force symbolique des fameuses vierges noires qui dépassent de loin l'époque judéo-chrétienne et s'apparentent notamment à la figure d'Isis.

 

Le rôle de Jenaël, de par sa génétique de "Nungal-Veilleur", est de me conduire à me rappeler de mon Êtreté (être celle que je suis). Mon rêve me le remémorait : "Gènes-à-elle", et c'est lui qui montrait "mon film". Les Nungals ont toujours été les veilleurs, les dépositaires des codes génétiques des Amasutum. Et dû à mes gènes reptiliens plus actifs, j'aurai dû rester plus vigilante aux intrusions des opérateurs SDS et à notre comportement de groupe.

 

Cela faisait déjà un certain temps que j'avais remarqué le canal de prédation qui s'était ouvert dans notre groupe d'âmes du réseau LEO, mais je ne voulais pas y croire. Je m'accrochais à mes illusions, me sentais encore "coupable" de Voir et m'accrochais à l'espoir que je me trompais.

 

Par conséquent, n'ayant pu épauler Jenaël pour qu'il puisse délivrer l'intégralité de ses informations, je donnais de la force à la prédation. Ses tentacules, agrippées à chacun, se jouaient de nous pour que nous restions dans notre enfermement (enfer-me-ment).

 

Par notre état, nos âmes nous enjoignaient à déceler nos failles. Nous devions cesser de nous laisser prendre notre énergie, rester alignés et sortir des non-dits.

 

 

*  *
*

 

 

Nous savons que l'un des principes fondamentaux du "Service d'autrui - SDA" consiste d'abord à bien écouter pour apprendre, expérimenter, éprouver. Ensuite seulement, nous avons le devoir d'enseigner ! Autrement dit, nous devons retransmettre ce que nous avons appris et intégré de notre Ange. Nous devons "transmettre" de nos propres expériences et non pas agir comme "des passeurs", des colporteurs du savoir d'autrui.

 

Pour une conscience en cheminement SDA, "apprendre" consiste aussi à procéder à un tri, à discerner la source d'une information et la pertinence de son contenu. Et ce discernement doit provenir non pas seulement de notre intellect, d'une appréciation visuelle ou simplement de nos croyances, mais doit résulter des indications de notre Être intérieur, du Soi supérieur.

 

L'intellect doit donc rester au service de l'intuition,

il doit appuyer l'expérience et non la supplanter ou l'évincer.

 

De même, le réseau LEO ne doit pas seulement devenir un site de partage de savoir, et d'informations intellectuelles. Il doit avant tout, s'élever en tant que plateforme de partages de vécus, d'échanges d'expériences et rester une site de dialogues entre lecteurs. Sa philosophie devra demeurer partisane d'une conscience en orientation au Service d'Autrui, sinon l'information échangée, circonscrite dans la sphère du mental, alimenterait immuablement les mondes au "Service de Soi - SDS".

 

Nous avons plusieurs fois été ainsi salués par les prédateurs de 4ème densité, parce que submergés par des élans d'intellectualisation de la Connaissance, nous avons réduit notre vigilance quant à notre comportement.

Alors pour la majorité des gens qui ne sauraient pas encore percevoir l'influence du prédateur dans notre conscience humaine (et pour apprendre comment ne pas se laisser piéger par l'intellect-mental), il faut d'abord savoir que la présence d'un esprit prédateur peut, selon les individus, se manifester dans le corps physique par un avertissement sensoriel. Ce signal peut être un doute, un ressenti, un symptôme incongru, un malaise impalpable, une gêne intérieure, un mal de ventre, de l'agacement, de l'irritabilité, une maladie telle... une bronchite…, une alerte, un quelconque déclencheur envoyé par l'âme.

 

Lorsque nous réceptionnons une information, il ne s'agit donc pas de l'interpréter à notre guise ou telle qu'elle nous sied, mais de l'accepter en tant que telle, sans émettre de "diagnostic mental". Car avant toute appréciation des informations que nous recevons, le mental doit être aligné avec notre corps-âme-esprit, ce qui généralement n'est pas le cas de la plupart des individus.

 

Ensuite cette information doit être digérée, assimilée, intégrée pour qu'elle puisse devenir une "in-formation", une formation énergétique et génétique qui si on lui en laisse le "loisir", peut modifier notre génome.

 

Apprendre n'est donc pas uniquement un processus intellectuel, loin de là. Apprendre c'est "prendre" pour faire soi. C'est acquérir la Connaissance "cellulaire" ou épigénétique (donc parfois karmique), pour renaître avec son "don". C'est accepter de recevoir de nouveaux brins d'ADN pour entre autres, arriver à élever notre point de vue.

 

Et ce n'est qu'en ayant appris de "manière profonde et intime", que l'entité corps-âme-esprit en orientation au service d'autrui que nous nous efforçons au mieux de servir, peut et se doit d'enseigner. Car cet enseignement doit se faire dans les règles du service d'autrui et non pas à travers leurs distorsions, c'est à dire celles du Service de Soi (comme le font quasiment la plupart des prétendus enseignants spirituels).

 

En-saigner signifie faire pénétrer dans le sang, autrement dit, introduire une "in-formation-énergique" dans le génome d'autrui, d'un groupe de partage, d'une population...

 

Elle ne peut cependant être "profitablement introduite", non pas après l'avoir simplement comprise, mais après l'avoir profondément intégrée soi-même.

 

Autrement dit, enseigner consiste à reproduire ce que nous-mêmes avons assimilé. Enseigner consiste non pas seulement à expliquer, mais à laisser vibrer une fréquence de résonance, pour la laisser s'imprégner dans le génome d'autrui. Ceci ne peut se faire qu'en laissant circuler l'enseignement qui nous est transmis par notre Soi supérieur et par notre famille d'âmes de conscience et de densité supérieure.

 

Le concept de transmission par le "pneuma", le souffle, est repris par les traditions religieuses lorsqu'il est écrit :

 

Au commencement était le verbe [ou la parole selon les versions] et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Tout est né par lui, et absolument rien de ce qui existe n'a pris naissance sans lui. (...)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prologue_de_l%27%C3%A9vangile_selon_Jean

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/sedir/Lenfance1/verbe.html

 

Le verbe n'est donc pas autre chose qu'une transmission d'informations, de fréquences d'énergies prenant forme par le pneuma, le souffle : la parole, et qui entraîne un processus épigénétique.

Les traditions celtes ou druidiques avaient décrit le principe de l'inflammation du "pneuma" par un symbole archétypal : le souffle brûlant du dragon.

 

Ce symbole ésotérique sous-entend que pour pouvoir être diffusé, l'enseignement "ardent" et transformateur du dragon (en référence au feu alchimique), doit être catalysé. Et son catalyseur demeure en la capacité de l'auditoire à lui aussi dompter son dragon. C'est à dire rester à l'écoute, poser des questions, faire abstraction de l'ego pour éviter d'interpréter l'enseignement, pour ensuite arriver à l'assimiler et à l'intégrer.

 

D'ailleurs Gurdjieff rencontrant ces mêmes problématiques lorsqu'il enseignait, avait trouvé une solution. Il avait créé une école (une "echo-el") pour pouvoir "retransmettre à son aise, les enseignements des mondes supérieurs de conscience".

Évidemment il avait été censuré, controversé par le corpus SDS qui, inlassablement détournait ou gangrenait son enseignement. Mais Ouspensky l'enseigné, son élève, avait très bien saisi la complexité et la difficulté de transmettre l'enseignement provenant des sphères de conscience supérieure.

 

Dans "l'homme et son évolution possible", il reprend les deux éléments qui composent l'homme, à savoir la personnalité et l'essence. Les deux lui étant nécessaires, il doit aussi savoir les garder harmonieux par l'observation de Soi en se souvenant des quatre états de conscience de l'individu, que sont le sommeil, la veille, la conscience de soi et la conscience objective.

 

Il prétendait que l'homme dépend de quatre manifestations mécaniques qui lui sont nuisibles, car elles le plongent dans le sommeil. Elles sont :

- le mensonge, comme étant le fait de parler de ce que l'on ne connaît pas comme si on le savait ou pouvait savoir,

- l'imagination, qui détourne toujours des décisions les plus conscientes dans le sens se mentir à soi,

- les émotions "négatives" (l'émotionnel) en tant que signes de faiblesse,

- et le bavardage, qui empêche d'observer ce qui amène au bavardage.

 

Il disait :

"Pour commencer son développement, l'homme "naissant" doit se sortir de son sommeil influencé par l'identification et la considération [l'identification à autrui, la compétition, la jalousie] et acquérir un centre de gravité, une conscience du présent permanent."

 

Il notait que le langage était soit un moyen d'établir des ponts entre des idées différentes ou inversement des clivages entre des idées semblables. (Phénomène qui a largement transpiré pendant le montage de la vidéo, et a souvent fait perdre le fil d'une idée.)

 

Ces quatre manifestations mécaniques de l'homme sont donc sujettes à influence, si nous ne faisons pas attention à ce que l'on y cache derrière... parce qu'elles créent l'agitation. Et cette agitation est engendrée par l'Émotionnel lorsque l'esprit n'est pas posé ou aligné dans le corps-mental-esprit, pour recevoir l'information.

 

En effet le principe de la communication, surtout si elle est d'origine transdimensionnelle, est très difficile à mettre en exergue dans notre dimension humaine, ceci simplement parce que sans cesse, les gens interprètent le message parce qu'ils croient avoir tout compris.... Ils restent donc le plus souvent dans leur suffisance et se contentent d'interpréter à leur manière, comme cela les arrange, les informations qui leur sont délivrées et persistent dans un rôle de passeur d'informations.

 

Lorsque nous visionnons d'autres vidéos sur internet, la quasi totalité des interviews laissent transparaître cette non-écoute, ce non-respect de la part du présentateur envers celui qui essaye de transmettre un message. Voici un exemple édifiant sur BTLV où l'interviewé semble être lancé dans une course contre la montre pour arriver à faire passer son message.

https://www.btlv.fr/s04e18-alexandre-rouge-l-heritage-des-cathares-700-ans-plus-tard-2.html

 

 

Jules Renard avait incontestablement raison en prétendant que :

 

"Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."

 

Écrire permet de nous centrer en notre corps-âme-esprit. L'auteur d'un texte étant centré et aligné corps-âme-esprit pendant la rédaction, son écrit véhicule une fréquence de résonance beaucoup plus profonde qui lorsqu'il est lu avec attention, agit cellulairement plus profitablement que lorsqu'il est entendu d'une oreille distraite (par exemple en faisant le ménage).

 

Ceci dit, lorsque Sand s'apprête à reprendre et transcrire les textes, je (Jenaël) lui dis très souvent : pour en comprendre parfaitement son sens, lis le texte d'abord pour intégrer sa structure, même s'il est truffé de fautes. Ensuite seulement, tu pourras corriger la grammaire et l'orthographe.

 

En effet, lorsque je retranscris "des informations", je les reçois parfois "inspirée" de provenance transdimensionnelle, des sortes de transmissions superluminiques de pensée, des transferts de concepts provenant de mon "Ange". En tout cas, je l'interprète comme tel.

 

Cet autre "moi" serait par exemple ECK ou d'autres fractales de mon âme, communiquant depuis des densités plus élevées.

 

Transcrivant des phrasés de pensée, je ne peux donc me permettre de me laisser distraire par les règles d'écriture de 3ème densité. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'écris avec un casque à musique sur les oreilles, que je me passe en boucle des groupes de musique en langue étrangère, car ne saisissant pas le sens des paroles, je ne me laisse pas distraire.

 

https://www.youtube.com/watch?v=rzsIToKA0o8&list=RDGCfFpz-omyU&index=13

https://www.youtube.com/watch?v=-gWtaMAQVSU

 

De cette manière je m'enferme dans ma bulle et j'écris… j'écris... j'écris et décris des concepts, les enseignements qui surgissent dans mes pensées.

 

 

Au final, le réseau LEO a été créé pour laisser circuler et rendre disponible des informations inédites, en déceler ou approfondir leurs concepts, puis à en découvrir des corrélations scientifiques. Et c'est pour cette raison que nous encourageons les recherches.

 

Écrire et transmettre est une tâche éminemment ardue qui demande une remise en question quotidienne, une vigilance perpétuelle, afin de déceler dans notre propre comportement, le sceau des prédateurs transdimensionnels.

 

Nous le rappelons encore, leurs salutations se traduisent par :

  • le mensonge inconscient, le fait de parler de ce que l'on ne connaît pas,
  • l'imagination, qui détourne toujours la conscience dans le sens de se mentir à soi,
  • l'émotionnel, en tant que signe de faiblesse,
  • et le bavardage, qui empêche l'écoute.

 

Déceler le souffle du dragon avant qu'il ne nous consume est notre vocation.

Cette rigueur du chaman, nous nous y employons quotidiennement, de tout cœur et en toute transparence !

 

 

Sand & Jenaël 

 

EN PDF

Télécharger
C7.1 - L'accélération du temps-informati
Document Adobe Acrobat 144.4 KB

EN AUDIO


C7.2 - Exopolitique et politique : pourquoi confondons-nous les mondes SDA avec les mondes SDS+ de 4ème densité ?

 

Le 30.05.2017

Malgré le profond respect que nous avons pour les humains, nous posons la question : sont-ils abrutis à ce point ? Car lorsque nous observons la politique mondiale ou l'actualité en France, il est clair que les peuples persistent à reporter l'espoir d'un équilibre mondial et social sur le gouvernement, leur président en tête.

 

Nous savons pertinemment aujourd'hui que ce ne sont ni les gouvernements, ni les dirigeants qui peuvent y changer quoi que ce soit, tout bonnement parce qu'ils ne sont pas les décideurs de la politique du pays qu'ils sont censés représenter, loin de là.

 

https://www.youtube.com/watch?v=kLez13G7QD8

 

Ils ne font que fonction de marionnettes, d'empêcheurs de tourner en rond ou au mieux de souffre-douleur pour le "troupeau" qui lui, reste complètement ignorant de la nature transdimensionnelle ("extranéenne" et extraterrestre) de la réalité politique de notre monde.

 

De plus, pour corser la problématique diplomatique de l'instauration d'un semblant de paix sur terre, la plupart des hommes politiques, même certains présidents en place (ou qui le seront très bientôt), ne sont que des doublures, des clones de leur personnage, qui ne possèdent aucune conscience ou personnalité propre. Ils sont des psychopathes sans âme, voir des portails organiques. Osons voir la vérité en face !

 

Toutes leurs décisions sont "téléguidées" par contrôle mental, depuis les sphères de 4ème densité.

 

Non, les extraterrestres ne débarqueront jamais sur terre pour sauver l'humanité. Ils sont là depuis toujours. Ils ont enrayé notre génétique, trompé notre mental, procédé à des millions d'abductions et ceci pour une très bonne raison : celle de pousser les trop peu d'humains "souverains et dignes de leur Êtreté", à changer de densité.

 

 

Laura Knight, s'adressait aux Cassiopéens en ces termes :

[…] (L) Maintenant, ce qui ne cesse de me tarauder, et qui devient de plus en plus clair, c'est que nous n'avons pas besoin d'invasion extraterrestre lorsque nous avons des psychopathes qui gouvernent ce monde et qui servent d'agents transdimensionnels aux aliens. Et il m'est apparu que lorsque vous avez dit ça à l'époque, à la base, l'invasion avait déjà eu lieu ! C'est ici et maintenant. Ce sont les psychopathes au pouvoir !

 

Tout le monde guette l'arrivée d'aliens sous une forme ou une autre ; eh bien, les aliens sont un phénomène surnaturel. Certes, ce phénomène comporte une certaine physicalité, mais ce qui me frappe, c'est que cette physicalité n'a pas… comment dire ? D'endurance ? Elle ne "vibre" pas bien dans notre réalité. Elle peut aller venir, mais elle ne reste pas dans [notre réalité]. Donc ils ont besoin d'agents. Ils ont toujours eu besoin d'agents. Ils ont toujours eu besoin d'êtres d'apparences humaines à contrôler, à manipuler, ou même dans lesquels se "télécharger", si on veut, comme une sorte de possession ou d'activation. C'est comme s'ils étaient assis devant une console de contrôle, dans un espace hyper-dimensionnel, et ils se sont là à contrôler leurs agents, tout comme nous contrôlons des jouets télécommandés.

 

Quoi qu'il en soit, voilà mes réflexions. Tout le monde attend que quelque chose se produise, comme une révélation, ou un "après- révélation". Mais ça s'est déjà produit. C'est ici et MAINTEMANT ! Et toute prétendue "révélation" sera une imposture, à moins qu'ils n'annoncent qu'il s'agit là d'un phénomène surnaturel hyper dimensionnel, ce qu'ils ne feront PAS, parce que ça va complètement à contre-courant de leur vision du monde, qui vénère l'univers physique. C'est de là que provient tout le darwinisme, la science matérielle, l'exclusion de toute étude scientifique du paranormal, et ainsi de suite. Ce genre de choses ne peuvent JAMAIS être étudiées honnêtement, parce que cela détruirait leur construction de la réalité.

 

(Perceval) : C'est une vaste couverture.

 

(L) : Ouais, ils essaient de préparer les gens à des aliens physiques, matériels – "une révélation" – parce qu'ils vont ESSAYER de nous faire le coup de l'invasion extraterrestre, ou le coup du "dieu extraterrestre", et ils diront : "vénérer le dieu extraterrestre ! Unissez vous derrière nous ! Nous sommes ses grands prêtres !" Mais ça ne va pas marcher.

 

(Perceval) C'est presque comme s'ils avaient gardé ça en réserve en cas de nécessité. Ils ont préparé les gens au concept des aliens.

 

(L) C'est comme un gigantesque programme de contre-espionnage. Et d'après ce que j'ai vu, ce qu'ils s'efforcent de contrer, c'est l'idée, le concept, la compréhension de la nature surnaturelle du phénomène. Pour être claire, ce que nous avons toujours qualifié de surnaturel, et qui ne l'est pas nécessairement, est en réalité simplement hyperdimensionnel. Nous sommes conscients de ces choses – de cette autre réalité – depuis des millénaires. Ils vont et viennent [dans notre réalité].

 

R : À peu près aussi précise qu'il est possible de l'être sans faire de prédictions directes.

 

Q (L) : C'était qui, ce scientifique… Etait-ce Werner von Braun qui disait qu'il allait créer cette illusion d'une invasion extraterrestre, et que tout n'était qu'un gros mensonge et une grosse imposture ? Et la véritable raison d'une telle affirmation était qu'il savait que c'était un phénomène paranormal hyperdimensionnel. C'était bien ça qu'il voulait dire ?

 

R : Oui.

 

Q (L) : Parce que ça colle. Nous avons déjà été envahis. C'est déjà un fait accompli. (Perceval) Une invasion de psychopathes. (L) Oui. (Ailén) C'est une excuse parfaite pour ne pas prendre ses responsabilités en tant qu'êtres humains. Ils peuvent rejeter la faute sur les aliens et dire : "Nous sommes tous égaux, nous sommes tous victimes ! Nous ne savions pas !".

[…]

 

L'Onde - Tome 8 - p335-336

 

 

Ces aliens, occupant et gouvernant l'intellect et la conscience de nos politiciens, sont ces entités SDS mêmes qui ne respectent pas le libre arbitre humain. Ils le manipulent pour de très bonne raison et nous devons rigoureusement nous en souvenir, si nous voulons sortir de "l'enfer-me-ment" actuel sur terre.

 

Ceci dit, les grandes décisions "politiques" sont prises à des niveaux bien supérieurs. Ces sphères décisionnelles dépassent largement l'entendement humain. Les véritables décideurs de la politique mondiale, ne sont donc pas autres que les opérateurs aliens de 4ème densité du "Service de Soi - SDS". Très très peu parmi les gens en sont véritablement conscients.

 

La propagande médiatique est terriblement efficace. Elle parvient même à nous faire croire à l'illusion d'un vie politique au service d'un pays ou encore à la légitimité de la mascarade d'une élection présidentielle.

 

Chacun sait que notre planète est un modèle de liberté, de fraternité, d'unité entre les peuples... Elle est comme beaucoup de ceux qui la parasitent, "amour est lumière", comme le prétendent certains !!! N'est-ce pas ? Restons réalistes !

 

Eh oui, lorsque la spiritualité luciférienne rejoint la politique, il ne reste pas grand-chose à en tirer, sauf une unique leçon ! Aussi longtemps que l'homme délègue sa confiance à un politicien et remet son pouvoir créateur à quiconque (comme à ces aliens SDS, et cela fait bien plus de 350 000 ans que cela dure), il ne peut rester que conflits, guerres et désolation.

 

L'histoire se répète continuellement, mais l'humain malgré qu'il soit maintes fois prévenu, croit savoir et persiste dans son "indolent sommeil" !

 

Un nouvel âge se révèle. En effet, puisqu'il émergera dans une nouvelle ère de sommeil, du non-être de l'humain. Car celui qui insiste à rester sourd, muet et aveugle, restera sourd, muet et aveugle. Aucun président de la république ni personne n'y changera quoi que ce soit.

 

Alors, pourquoi l'humanité persiste-t-elle dans son sommeil ?

 

La réponse est très simple ! Elle ne fait aucun effort pour son éveil ! Elle ne veut point que change l'apparence de son monde extérieur. Car "s'éveiller" ne signifie en rien devenir conscient des choses, devenir "mentalement" plus intelligent ou acquérir du savoir et des "compétences".

 

Même si la Connaissance protège, elle ne protège de rien du tout s'il elle n'est pas appliquée au plus profond de notre Êtreté, afin de débrider notre véritable génétique humaine.

 

La quasi totalité de la population mondiale est consciente des jeux de la matrice, des comportements psychopathes de leurs politiciens, de la corruption au sein des pouvoirs publiques, du cynisme des grands lobbies industriels… pourtant malgré les pétitions, les révoltes, les manifestations, les soulèvements... rien ne s'arrange et rien ne s'arrangera !

 

Peut-être même qu'à l'avenir, lors du Nouvel Age d'Or instauré adroitement de force par le Nouvel Ordre Mondial, l'illusion sera au mieux plus agréable à contempler ?

 

Malgré que la sirène d'alarme sonne désormais en permanence, que les forces nucléaires fortes, militaires ou naturelles se mettent en branle, la plupart des individus qui se croient éveillés, continuent pourtant à dormir.

 

Ou alors au mieux, ils s'expriment sur les réseaux sociaux. Ils aiment ou n'aiment pas.

 

De quoi se demander : sont-ils à ce point "abrutis" que leurs choix se limitent à aimer ou ne ne pas aimer ? Voter ou ne pas voter ? Être d'accord ou pas d'accord ?

 

 

 

L'individu n'est absolument pas conscient des enjeux de notre monde. Il dort ! Il ne sait pas qu'il est vivant "vive-An" (c'est à dire qu'il glorifie AN, le démiurge Luciférien – Yahvé pour d'autres –) s'obligeant à rester embrouillé dans la matrice de l'illusion matérielle, le monde de 3ème densité, l'illusion de la force nucléaire forte.

 

Alors qu'il devrait apprendre à s'en dépêtrer et s'en libérer afin que – lui et son âme – en retrouvant leur liberté d'être et leur "pouvoir créateur", puissent changer de réalité et laisser le monde politique et ses suiveurs s'entretuer et s'autodétruire.

 

Mais les gens n'y croient pas, ils refusent de comprendre qu'il n'y aura aucun "Christ cosmique", aucune vierge Marie, aucun extraterrestre Astharien, super-héros, chef religieux, président de gouvernement, ni aucun sauveur de quelque nature qu'il soit, qui puisse rétablir une paix durable sur notre terre actuellement. Car aussi longtemps que l'être humain n'a pas trouvé la paix au plus profond de lui-même, elle ne pourra nullement exister dans son monde ! Et la plupart en sont encore loin.

 

L'homme doit nécessairement comprendre que c'est à chacun, "individuellement" et uniquement à lui seul de se réveiller de la matrice de l'illusion transdimensionnelle qui, dès qu'il observe "les apparences" dans son monde (même politique) et s'y implique, le déconnecte irrémédiablement de la réalité.

 

Il est très loin de s'imaginer que sortir de cette prison qu'est l'enfer de notre monde (les guerres, la politique, le terrorisme, les épidémies, les conspirations, la corruption, le mensonge.. ("son enfer-me-ment"), se réalise uniquement par un absolu "retournement en soi", un profond et radical saut quantique, une transformation intérieure, qui grâce aux lois de la génétique et de l'épigénétique, le libérera du génome de son prédateur reptilien (son illusionniste) pour le propulser dans une autre densité de réalité, un nouveau monde, la Nouvelle Terre.

Donc, l'unique solution pour nous extirper de la réalité virtuelle de notre monde, notre "Caverne de Platon", est là, exclusivement cachée au plus profond de notre génétique !

 

L'humain perd toute son énergie vitale parce qu'il ne sait pas que pour changer le monde d'horreur qu'il voit et observe, il doit d'abord changer son point de vue sur la réalité qui l'entoure, changer ses pensées les plus profondes, et cela ne se fait pas en "channelisant" des pseudo entités de lumière, en brandissant des banderoles pour la paix dans le monde, en militant pour le Frexit, en partageant son potager en permaculture bio, ou en luttant avec les écolos pour l'arrêt de la chasse à la baleine...

 

Et ce n'est pas non plus parce qu'il croit avoir compris les magouilles politiques et par conséquent ne vote plus, qu'il ne participe pas à cette tromperie planétaire. Accorder encore un quelconque intérêt aux agitations du monde politique, en relayant les opinions des uns et des autres, en affirmant sa position pour ou contre le vote, en manifestant son mécontentement –, reste une magistrale entourloupe qui autorise une prise énergétique au bénéfice du corpus des prédateurs SDS.

 

En agissant de la sorte, les gens ignorants cultivent et renforcent des paradigmes dont ils ne veulent plus, et de surcroît se persuadent d'un détachement émotionnel de ce monde falsifié...

 

Quoi qu'il en soit, en accordant de la force à ce que l'on s'efforce de rejeter, de combattre, de ne pas vouloir voir ou croire, nous ne faisons que persister dans le déni de soi-même.

 

Mu par son émotionnel, l'homme est sans cesse poussé à l'action, pour se faire entendre, pour se défendre de l'image que son monde lui renvoie. Alors que pour changer sa réalité, il pourrait simplement changer ses programmes et ses modes de penser. Il est bien plus judicieux de ne plus se préoccuper de ce monde qui se meurt et qui n'est que la réverbération du plus gros mensonge perpétré à l'humanité depuis des millénaires. Mensonge qui nourrit perpétuellement ses croyances.

 

En effet depuis près de 10 ans que nous avons beau essayé d'expliquer en long, en large et en travers les enjeux de la réalité de notre univers, celui qui n'est pas prêt à comprendre, ne voudra pas comprendre et ne comprendra pas !

 

Il continuera à croire à toutes ces foutaises New Age, tout en regardant des matchs de foot, se faire enguirlander par sa belle-mère et ira voter pour un gouvernement de pantins ou s'acharner à dénoncer la corruption politique pour finalement, s'enfoncer encore plus profondément et aveuglément dans sa propre illusion !

 

Nous savons maintenant que depuis la 1ère guerre mondiale, l'humanité persiste dans cette même illusion. Elle rejoue à l'identique la même boucle temporelle qu'il y a 12000 ans, tout simplement parce qu'elle ne l'a toujours pas résolue.

 

Les derniers instants de l'Atlantide, le continent disparu à cause d'une apocalypse nucléaire planifiée par les SDS de 4ème densité, aura encore lieu dans la boucle de l'espace-temps actuel de la 3ème densité humaine.

 

Ceux qui parviendront à changer de densité à ce moment-là, seront encore moins nombreux que lors de la dernière extinction de l'humanité. Mais là encore les gens n'y croient pas. Ils n'y croient pas, parce qu'ils préfèrent persister dans l'illusion "amour et lumière" et parce qu'ils ne comprennent pas le processus de changement dimensionnel !

 

Yeshua ne disait-il pas : "Bien qu'ils regardent ils ne voient pas, bien qu'ils entendent ils ne comprennent pas ?"

 

Alors pour préciser et approfondir une énième fois la question du changement dimensionnel et aussi puisque beaucoup de lecteurs s'embrouillent encore, il s'agit de comprendre comment et pourquoi, la plupart des gens confondent le cheminement du "Service de Soi - SDS" que certaines traditions hermétiques appellent le Non-Être avec le "Service d'autrui - SDA", celui de l'Être.

 

 

Rappelons encore que :

 

L'Être correspond à l'esprit.

Le non-être est l'état de la matière, du corps.

L'humain est donc moitié esprit, moitié matière.

Nous avons un corps qui a un esprit, mais nous sommes aussi un esprit qui a un corps.

Nous sommes donc des êtres humains qui vivons une expérience spirituelle, mais nous sommes d'abord des êtres spirituels qui vivons une expérience humaine. Mais nous l'avons oublié...

 

 

Gitta Mallasz affirmait :

 

"L'ange est ma moitié vivifiante et moi je suis sa moitié vivifiée. Il est ma préfiguration dans l'invisible et moi je suis la figuration dans le visible. Il est mon pareil intemporel et moi je suis son pareil limité par le temps. Il est mon complément intuitif dans l'esprit et moi je suis son complément exécutif dans la matière. Mais nous sommes un ! Il est mon corps de lumière et moi je suis son corps de matière, mais nous sommes un !

Donc à la place de la lumière sans corps, à la place du corps sans lumière, il y aura l'homme, les deux amants réunis. Ciel et terre unis. Une seule personne, une seule lumière qui a un corps."

 

Qu'est-ce qu'un ange ? C'est "votre complément individuel de lumière, votre moitié".

 

C'est la partie de nous-même que nous ne connaissons pas encore !

 

 

Ainsi l'humain, au travers de son corps physique (et ses cinq sens), uniquement sensible à la fréquence de la matière, ne perçoit que le monde visible. Même s'il sait qu'il est aussi esprit, il continue implacablement à s'identifier au monde de matière qui l'entoure. Il possède de ce fait, une physicalité de 3ème densité et une conscience de 4ème densité.

 

Cette conscience de 4ème densité, nous l'avons déjà expliqué, est constituée de 90 à 95 % de la pensée du prédateur (le rationnel, le mesurable, le scientifique, l'intellect, le mental, les croyances) et seulement 5 à 10 % de nos propres pensées sont en réalité celles de l'Ange, de notre guidance, du Soi supérieur (les ressentis, les perceptions intuitives, les prémonitions, le non rationnel, le non mesurable).

 

C'est la raison pour laquelle l'humain purement mental et rationnel (la manifestation de sa partie prédatrice), a toujours besoin de preuves "scientifiques", d'expérimentations reproductibles, de comparaisons, de confirmations, de calculs, de mesures... alors que sa partie intuitive s'en désintéresse totalement. Le véritable ressenti, plus "puissant" que notre monde d'illusion de 3ème densité, n'a pas besoin de preuve. Il émane de cette partie de notre cerveau connecté à l'énergie nucléaire faible, qui elle possède toute la Connaissance.

 

 

Comprenons-nous bien, notre réalité illusoire dans laquelle nous nous situons encore pour le moment appartient bien au monde de 3ème densité supervisée par un corpus de prédateurs-opérateurs transdimensionnels (la plupart du temps "reptiliens"). Il représente ce "ration-El", la partie "du-El", de l'être qui pour ce faire, s'identifie immanquablement à la physicalité, au monde matériel !

 

Nous affirmons donc souvent : Avant de faire, il s'agit d'être ! (Nous devrions même dire, réapprendre à être !)

 

Le Christ disait :

"Si vous ne retournez pas et ne devenez pas comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le règne des cieux" (Matthieu 18,3)

 

Que signifie alors redevenez comme des enfants ?

 

Avant leur naissance, les enfants étaient purs esprits, ils étaient des anges mais n'étaient pas encore dans la matière "l'âme-à-tiers". Et s'il veut retourner à la "source", l'homme, pendant son cycle d'incarnation dans la 3ème densité, doit donc d'abord "honorer la sagesse du créateur", en devenant "apprentis-sage".

 

Pour accomplir cette mission, le dessein de son incarnation, il est impératif qu'il distingue avec perspicacité la partie de sa conscience habitée par celle du prédateur et qu'il accepte de voir et comprendre comment cette dernière le manipule.

Lorsqu'ils s'en rendent compte, nombreux "perdent les pédales" parce qu'en perdant tous repères dans leur réalité quotidienne, ils tombent sous le sens qu'ils n'ont jamais pensé par eux-mêmes. 

(A ce propos, nous invitons le lecteur à relire cet extrait du Voyage définitif de Castaneda)

 

Accepter de perdre les pédales, c'est donc accepter de ne pas savoir ce qui s'en vient et redevenir tel un enfant, c'est-à-dire enseignable.

 

Cela ne signifie en rien qu'il faille rejeter notre monde, mais simplement de le laisser aller… Le laisser aller dans sa lancée, vers son futur qui se refermera sur une boucle non-évolutive et entropique. 

 

Si nous avons le désir ardent de retrouver notre Êtreté, notre Essence, nous devons laisser mourir l'évidence, le connu, la sécurité, notre ancien monde, et accepter de voguer vers des horizons mystérieux, sachant qu'une force inconnue et invisible nous guide.

 

Le mental humain croit que parce qu'il sait certaines choses, il maîtrise son avenir ! Malheureusement, c'est tout l'inverse, car le mental l'enferme encore davantage dans l'illusion ! Car s'enfermer dans ses croyances pour s'enfermer dans son propre monde, relève de l'autisme.

 

Laisser s'effondrer ce que nous savons et ce que nous croyons est la seule manière de se laisser pénétrer par l'information quantique de l'énergie noire, la véritable énergie autorisant la transformation de notre génome et de notre conscience.

 

En vérité, l'homme d'aujourd'hui n'est pas encore un vrai humain. Il est encore animal. À ce stade, il dispose de deux choix (qui représentent les programmes de la dualité) :

 

  • celui de personnifier l'âme-in-mal (ou mal-in-a) – avoir le malin en soi –, polarité de Satan du démon (SDS-),
  • ou peut décider de "âme-ni-mal" – de ne pas croire au mal –, polarité luciférienne porteuse d'informations amputées de la vérité (SDS+).

Pour transcender cette dualité, il se proposera de choisir entre la sécurité financière, le confort matériel, le prestige, l'orgueil, la fierté, l'amour propre ou l'auto-contemplation, l'intelligence manipulatrice, l'autorité, le contrôle sur autrui... autrement dit de persister dans le service de Soi, comme tout humain à l'heure actuelle (et naturellement tout politicien), formaté par les opérateurs de la matrice prédatrice SDS.

 

Ou alors, il choisira de s'élever âme et esprit – apprendre à Être avant de faire – pour contraindre sa génétique à changer de programme, afin que son environnement – sa réalité – puisse se modifier selon la guidance de son "Ange" et non pas selon les exigences des contrôleurs de la matrice SDS.

 

L'humain véritable représente les deux amants réunis. Lui et l'Ange sont UN ! L'Ange est son corps de lumière, et Lui est son corps de matière. Ils sont une seule personne, une seule lumière – de l'information/conscience – qui en 3ème densité, possède un corps animal.

 

Yeshua ne disait-il pas aussi : "Je suis dans ce monde, mais je ne suis pas de ce monde !"

 

Évidemment, il était un être de 5ème densité qui enclin au service d'autrui, avait choisi de revenir en 3ème densité pour enseigner les candidats SDA. Il avait transmis la gnose et ses mystères, entre autres aux esséniens, celtes, cathares, cagots... et lorsqu'il avait achevé sa mission d'âme, "ascensionna" de son vivant dans le monde d'où il venait. Ce monde est celui de 4ème densité SDA, qui deviendra ensuite pour ceux qui auront fait les efforts nécessaires, de 5ème, puis de 6ème densité SDA.

 

Pour nous faire une petite idée de ce que sont les habitants des densités supérieures, rappelons-nous de :

 

 

L'humain du futur est donc celui qui dans ce monde d'illusion, notre monde actuel, a fêté ses noces avec "ses Anges/En-Je", ses différentes fractales d'âmes éparpillées à travers les densités. Qu'elles soient du bas, moyen ou haut astral, reptiliens, gris ou angéliques, qu'elles proviennent des dimensions humaines parallèles, des plans inférieurs de 2-3-4ème densité ou plus élevée de 5-6-7ème densité de réalité..., l'humain ascensionné est celui qui réussit à rassembler ses mémoires de vies en "provenance" d'autres plans, dans son existence actuelle.

 

Autrement dit, il se souvient de qui il est. Il apprend à redevenir l'Être, le Créateur (par opposition au non-être). Il accepte de s'unir à son âme, à son esprit, à l'écouter, à se laisser conseiller, se laisser guider par eux. Il n'a donc besoin de personne pour ce faire (encore moins d'un politicien...). Même si à tout moment, possédant le libre arbitre, il peut parfois encore se laisser happer par les mondes de l'illusion.

 

Pour cheminer ainsi, il faut la rigueur du chaman. L'homme doit apprendre à Être, apprendre de son EN-JE avant de vouloir faire ou entreprendre quoique se soit !

 

La plupart des individus, des chercheurs, des thérapeutes, cherchent toujours à faire. Ils cherchent avant tout à soigner l'autre, le guérir de ses maux, lui faire du Ho'oponopono, enlever ses implants, envoyer les visiteurs transdimensionnels à travers des lucarnes, tout cela pour ne pas avoir à visiter leurs propres tréfonds.

 

Le plus souvent, comme ils ne cessent de se croire "amour et lumière", ils s'imaginent qu'il n'y a rien à faire les concernant – ce qui est évidemment très dommageable –. Bien au contraire, il y a énormément à apprendre, à conscientiser puis à faire, mais ceci au plus profond de "Soi" et non à l'extérieur, afin d'affranchir sa propre génétique de celle du prédateur !

 

"Faire" (ou demeurer actif), ne serait-ce pas tenter désespérément de vouloir modeler son monde extérieur à notre image ? En agissant avant d'Être, l'homme oublie que sa propre conscience crée la gravitation. Car cette dernière est le substrat de la réalité qu'il perçoit.

 

Ce qui signifie qu'en nous laissant croire que d'essayer de changer le monde, avant de savoir modifier notre propre conscience de la réalité, est la plus grosse farce que nous ont fait et enseigné les prédateurs-opérateurs SDS de 4ème densité. L'une des clé du changement dimensionnel réside donc dans cette compréhension.

 

Nous n'arrêterons pas de le répéter, même Gurdjieff le prétendait : "Avant que l'homme ne s'éveille, le réveil doit sonner plusieurs fois".

 

Une autre clé de compréhension est celle de la réalité des mondes du "Service de Soi - SDS" et du "Service d'autrui - SDA".

 

La plupart des gens pensent que parce qu'ils sont gentils, serviables, altruistes, aimables... ils méritent d'être "moissonnés" dans les mondes SDA. Ce qui n'est pas la vérité. Nous avons pu le constater au Bézu, où nous avons "réinterprété" nos mémoires cathares et templières pour pouvoir le comprendre.

 

Le terme moissonné fait référence à la parabole du bon grain et de l'ivraie.

 

 

En effet, nous soupçonnons que lors de ce changement dimensionnel, un genre de "moisson des âmes" aura bien lieu. Nous savons que le moment approche, mais nous ne savons toujours pas comment ni quand elle aura lieu. En Atlantide, cette grande moisson transdimensionnelle s'est produite au moment de l'apocalypse atomique qui a détruit l'Amen-ti (le continent disparu).

 

Les anciens égyptiens de l'Amen-ta, figuraient cette moisson par la pesée des âmes.

 

 

 

 

 

 

Nous avons donc plusieurs traditions anciennes qui représentaient un même événement par des métaphores différentes.

 

 

Allons encore plus loin en direction du changement dimensionnel.

 

Étant donné que la majorité des gens ignorent la manière dont s'exprime une fréquence de résonance au "Service d'autrui - SDA", ils la confondent avec une fréquence d'être du "Service de Soi - SDS+" ou luciférienne : l'illusion trompeuse.

 

Il s'agit donc de comprendre que la 4ème densité de réalité comporte une fréquence de résonance déjà différente de la 3ème densité actuelle. Puisqu'elle vibre à une fréquence plus élevée que ce qu'ils connaissent déjà, la plupart des gens la confondent avec de l'amour altruiste. C'est de cette façon que s'immisce le "diable", la division, l'illusion dans "leur réalité".

 

Un individu transmettant ainsi des informations ou du savoir provenant d'une densité plus élevée (par exemple de 4ème densité dans laquelle se côtoient les consciences SDS+ et SDA), devient l'agent, le canal de cette illusion et un puissant conduit de prédation pour les SDS transgresseurs du libre arbitre humain, ce qui est le cas de la plupart des chercheuses et chercheurs de "vérité", channeleurs, enseignants et guides "spirituels"…, qui communiquent sur internet.

Et incapable de distinguer ces deux fréquences de 4ème densité (SDS+ et SDA), l'homme se laisse immanquablement séduire par une fréquence qui lui apporte plus de joie et de plénitude…, simplement parce qu'il l'assimile ou la confond avec de l'amour.

 

"[…] Ce que l'on ressent en présence d'un être de 4ème densité – qu'il s'agisse d'un SDS ou d'un SDA – , c'est le caractère informatif de la densité à partir de laquelle il opère. Cet amour et ce sentiment d'unité sont la propriété omniprésente de cette densité, non l'expression personnelle des êtres y résidant.[…] "
Laura Knight - L'Onde - Tome 8 -p.188

 

 

Les gens ne croient pas à la réalité du mal orchestrée par les entités SDS de 4ème densité, jusqu'à ce qu'une épidémie, une comète, ou une bombe leur tombe sur la tête ! Et généralement à ce moment là, il est trop tard.

 

"Pour certains, le fait même qu'un être ose parler de négativité – quel que soit le contexte – prouve qu'il s'agit d'une entité négative ou d'un esprit de l'astral inférieur trompé par Satan. Parce que, bien entendu, tous les êtres supérieurs ont atteint un tel état de pureté que de telles paroles ne sauraient franchir leurs lèvres éthérées sans les étouffer. Tu parles !

Les partisans d'une telle doctrine se retrouvent démunis face à un Mal qui n'est pas seulement relatif au contexte culturel, variable selon les définitions, ou qui serait le simple fruit de l'ignorance. Au contraire, ce mal est extrêmement conscient, intentionnel, malveillant et rusé à un niveau que la conscience de 3ème densité [de notre humanité actuelle] est incapable de sonder.

 

Cela vous fait-il peur ? Cela le devrait. Mais le but n'est pas de vous faire fuir, que vous alliez vous terrer dans un coin, viviez dans la terreur ou plongiez dans le déni. Au contraire, cela devrait vous galvaniser, vous motiver à agir d'une manière appropriée à la situation : en clair, cela devrait vous donner l'impulsion d'acquérir un maximum de connaissances afin d'être mieux équipé pour faire appel à la raison, l'analyse et l'observation de façon à harmoniser vos choix avec votre alignement interne.

Laura Knight - L'Onde - Tome 8 - p.189

 

 

Alors devons-nous une nouvelle fois attendre qu'une guerre nucléaire décide du changement dimensionnel (comme lors du conflit Atlante), ou déciderons-nous cette fois de prendre les devants ?

 

Cela dépendra du réveil de chacun. Cela dépendra comment l'individu comprendra le jeu du karma, discernera ses propres boucles de rétroaction, les cycles de l'histoire universelle... et s'y prendra pour parvenir lui-même à y mettre fin !

 

 

Petite réflexion sur les boucles de rétroaction

 

La conscience "normale" de l'homme moderne (de l'homo-sapiens) serait incapable d'appréhender la notion de Service à Autrui en une seule "incarnation".

 

L'âme resterait donc contrainte d'expérimenter de multiples "translations" de dimensions en 3ème densité (des réincarnations), afin que sa "conscience SDS" puisse expérimenter assez de "situations désagréables et agréables" dans un monde bourreau-victime-sauveur, pour être en mesure de comprendre la voie du Service à Autrui - SDA.

 

Et ce sont les contrôleurs de la matrice qui ont pour rôle de réincarner le défunt de vie en vie, pour qu'ils puissent apprendre ses leçons. Ils le feront jusqu'à ce que l'individu soit prêt à passer dans des densités et dans des dimensions de conscience supérieures.

 

C'est ce qu'enseignait Yeshua. Lui-même avait compris que son âme avait déjà été initiée, puisque "gardien de la Connaissance", il était "incarné" à plusieurs niveaux de réalité.

 

Mais à la différence de la plupart des humains, ses "potes en ciel" – des entités de 6ème densité –, ont accepté de l'enseigner. "Veilleur" lui-même, il possédait la génétique adéquate pour pouvoir se rappeler et s'éveiller.

 

La civilisation Atlante était celle au cours de laquelle Yeshua pouvait le faire. Fils de l'homme, il s'était incarné dans un corps humain de 3ème densité, pour accomplir sa mission d'âme (travail exigé pour se rappeler de ses vies précédentes).

 

Il avait été secondé par des consciences supérieures, les Mères généticiennes Kadistu – les Mery/Marie – desquelles il était génétiquement proche.

 

Aussi l'entité "Enki", qui s'était incarné dans son passé sous d'autres formes, d'autres rôles, d'autres costumes, devait lui rappeler son passé. Car celui qui ne comprend pas le passé, ne peut créer son avenir. L'entité Enki et Yeshua possédaient donc la même âme.

 

Lui et son frère Enlil ont interprété un "jeu archétypal" qui se répète depuis des millénaires dans la mythologie, et en définitive dans l'histoire de l'humanité.

 

Enki le bienveillant et Enlil le démon, s'affrontent éternellement. Les porteurs de la lumière luciférienne affrontant les démoniaques prédateurs, perpétuent ainsi le principe de la dualité.

 

Au Bézu, nous avons nous-mêmes été les victimes de l'un, pour devenir bourreau de l'autre, et sauveur du troisième. Et ceci à tour de rôle, jusqu'au moment où nous avons perçu le jeu. Après avoir décrypté notre jeu de sauveur et puisque nous avions envie que Philippe le comprenne, nous lui avons exprimé le NON définitif à son jeu de pouvoir.

 

Voir "L'appel du pays Cathare" 

 

Nous nous sommes ainsi retirés de ce jeu d'illusion qui nous enchaînaient sur ses terres et à nos mémoires cathares.

 

Le jeu archétypal entre Enki, Enlil et AN se retrouve à tous les niveaux de la société humaine. Par exemple dans la politique mondiale qui reconduira indéfiniment la trinité bourreau-victime-sauveur...

 

Pour la plupart des gens, Obama était devenu "le méchant", Poutine joue le rôle du gentil et Trump ne portait que pendant trop peu de temps, le déguisement du sauveur. En France, c'était François Asselineau qui aurait dû porter le costume du sauveur. Mais à l'issue de ces élections ouvertement factices et truquées, nous ne pouvions constater que la magie noire et le mensonge n'ont jamais été aussi opérants qu'en ces temps, et devions nous rappeler que l'histoire continue à se répéter indéfiniment dans la matrice. Il suffit de discerner les formes archétypales qui officient, et les symboliques occultes pour en comprendre le dénouement.

 

Hermès Trismégiste : "Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut : et ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose." N'est-ce pas ?

 

Alors pour finir à propos de la politique mondiale, avez-vous perçu ce qui se trame dans l'invisible ?

Non ?

 

 

 

L'humanité moderne se précipite vers sa 7ème extinction, sa disparition. Nous avons pu le déceler lors de cette mascarade électorale.

 

Alors en ces temps de confusion et de chaos, nous devons nous rappeler de l'importance de préserver notre énergie vitale afin de nous préparer à enfourcher cette nouvelle ligne temporelle que nous sommes en train de créer pour changer de densité d'existence. 

 

Il est donc complètement inutile de disperser notre énergie et notre vitalité dans des débats politiques ou avec des individus sous contrôle des opérateurs transdimensionnels.

 

Toutefois nous devons rester informés de l'actualité sans tomber dans l'émotionnel, parce qu'elle révèlera l'agenda des événements puis finalement, le grand moment ou Macron (le Monarc), le dernier président de la république Française de l'humanité de 3ème densité, le mènera droit en enfer !

 

Encore une fois, la Connaissance protège, puis libère... celui qui a des oreilles pour entendre et des yeux pour voir...

 

Lucifer siège entre l'ignorance et le déni, puis dans la focalisation de la conscience sur l'illusion du bien et du mal (du négatif et du positif). Mais c'est au-delà de ces jeux de polarités que se trouve la Conscience du Soi supérieur et la Connaissance, le Graal de l'Êtreté.

 

L'Ange est patience, discernement et sérénité. Alors veillons à ne pas nourrir la haine, la colère, la psychopathie, le ressentiment, car c'est très précisément ce puissant égrégore émotionnel que recherchent les opérateurs transdimensionnels qui ont placé ce "Monarc" à la tête de la France.

 

Cette France, qui de par sa politique suicidaire et de "souffrance" et par un scénario strictement conforme à la disparition de l'Atlantide, déclenchera probablement l'effondrement de l'Europe, et de son univers psychopathe de 3ème densité  !

 

...Tandis que pendant ce temps, boucle de rétrocausalité oblige, trop peu encore fouleront la Nouvelle Terre de 5ème densité au Service d'Autrui !

 

Sand & Jenaël

 

 

EN PDF

Télécharger
C7.2 - Exopolitique et politique - Pourq
Document Adobe Acrobat 165.4 KB

EN AUDIO


C7.3 - Sexualité et karma ou l'illusion de l'amour Luciférien de la 4ème densité ?

Aborder ce sujet ô combien délicat risque encore de faire grincer des dents ! Car avant que nous ne commencions nos recherches et même si nous estimions déjà connaître sommairement la question, nous avons redécouvert de nouvelles strates de mensonges à propos de la sexualité dans notre civilisation.

 

Pour entrer en matière, nous ouvrons alors une porte que la normalité académique humaine a toujours essayé de dissimuler.

 

Posons-nous d'abord la question, qu'est-ce que l'amour, qu'entendons-nous par amour ? Nous pourrions mettre au défit quiconque de trouver une définition objective, juste ou pertinente.

 

Voyons ce que nous dit internet :

« L'amour désigne un sentiment d'affection et d'attachement envers un être vivant ou une chose qui pousse ceux qui le ressentent, à rechercher une proximité physique, spirituelle ou même imaginaire avec l'objet de cet amour et à adopter un comportement particulier. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour

 

Pouvons-nous nous contenter de cette définition ? Il est évident qu'avec notre conscience actuelle, cette définition provenant des mondes de conscience du Service de Soi est terriblement insipide.

 

Dans le "service d'autrui", l'Amour est complètement aux antipodes de ce qui est énoncé ici, dans le sens qu'il n'est précisément et absolument pas un sentiment d'affection, ni d'attachement envers un être vivant, bien au contraire !

 

L'amour véritable (ou inconditionnel) restitue sa pleine responsabilité et liberté d'être à l'autre, même s'il s'agit de son compagnon, ses enfants, ses parents, ses amis, ou ses animaux.

 

L'amour, cette énergie universelle (ou force nucléaire faible) n'est pas réellement définissable par la conscience limitée de l'homme. Même s'il est parfois défini comme une force créatrice, l'amour humain de 3ème densité, reste néanmoins une distorsion de la loi de l'unité. Il est le principe d'où découle l'expérience du jeu du bien et du mal. Il est unité de conscience intégrée à la loi UNE et n'est donc pas polarisé.

 

En physique quantique, l'amour est cette force qui traduit et polarise la fonction d'onde en spin dextrogyre ou lévogyre. Soit pour la transformer en photon, en lumière apparente, en Lumière luciférienne et matricielle de 3ème densité (l'illusion), soit en une réalité détachée de cette dernière, dans laquelle baignent encore l'égrégore des consciences humaines ignorantes de cette vérité.

 

La conscience humaine de 3ème densité et les croyances associées ont ainsi toujours confondu amour et sexualité.

La sexualité n'a strictement rien à voir avec l'amour.

 

La sexualité est simplement une fonction physiologique liée à la reproduction de l'être humain et reste un acte "animal". Car l'humain possédant un corps de 3ème densité – c'est à dire "animal" –, est de par sa biologie, un animal. Mais en réalité, comme nous l'avons déjà évoqué dans le cahier 7.2, il n'est pas que animal. Il est une créature de 4ème densité, pivot entre les mondes physiques et les mondes éthériques. Il est donc à la fois physique et esprit.

 

(C'est probablement la raison pour laquelle l'archétype du Christ a été assimilé au fils de Dieu, à l'amour de Dieu. Ce qui nous laisse à penser que Yeshua n'a jamais été "amoureux" dans le sens "dépendant ou attaché" à quelqu'un, sauf peut-être dans son enfance. Libéré de l'attachement et de la dépendance affective et émotionnelle, il pouvait avoir une compagne et probablement même, plusieurs partenaires sexuelles.)

 

  • Le corps humain physique provient de la matière de 1ère densité (sodium, potassium, calcium phosphore, carbone, vitamines, tous les sels minéraux et organiques…).
  • Son corps génétique (acide nucléique, acide ribonucléique, peptides, glucides, adénine, cytosine, guanine, thymine...) est issu de la 2ème densité. Les constituants de l'ADN de tout être vivant, qu'il soit végétal, animal ou humain, restant identiques.
  • Son corps éthérique/spirituel est relié à la 5ème densité (la matière noire, l'antimatière, le non-temps…).
  • Sa conscience est reliée à la connaissance de 6ème densité (l'énergie noire ou nucléaire faible, la Connaissance universelle…).
  • et il conserve toujours sa connexion à la 7ème densité, à l'Un, la conscience ultime du Créateur et de la création. Et tout ce qui est.. est création, c'est la force de l'Amour !

Le sexe ou la fonction sexuelle, intéresse donc généralement la duplication de l'âme en 1ère, 2ème et 3ème densité, alors que l'échange de l'énergie d'amour "cette véritable force universelle" concerne la 5 et surtout la 6ème densité.

 

"Faire l'amour" avec quelqu'un – même avec soi-même par l'auto-sexualité –, consiste sans aucun doute en un troc d'énergie entre deux entités non seulement humaines, mais transdimensionnelles, et préfigure une interactivité informative, un échange d'instructions et de connaissances, entre différentes densités incarnées par l'âme.

 

Nous avons expérimenté ce type d'échange transdimensionnel, notamment lorsque Sand avait eu des "relations de type sexuelles" avec des entités provenant d'autres densités.

 

Voir les dialogues avec notre Ange n°37, 38 et le Cahier 6.1 :

 

 

***

 

Nous savons aujourd'hui que dans la prochaine 4ème densité dans laquelle se glisse une partie de l'humanité, le nouvel humain n'aura plus besoin de se reproduire. Son âme n'aura plus de raison de se dupliquer, se fractaliser, se diviser, se recopier... engendrer des enfants, parce qu'elle aura retrouvé ses fractales, ses autres manifestations d'elle-même disséminées à travers les densités. L'esprit humain aura retrouvé la mémoire consciente de son existence multidimensionnelle, omnipotente et éternelle.

 

L'humain de 4ème densité qu'il soit SDS ou SDA, sur le chemin du "retour à la Source de l'Être", n'aura donc plus besoin de procréer afin de générer des extensions, des miroirs, des "duplicatas" d'âmes, puisque les âmes de 3ème densité n'ont pour principale raison d'être, que de se fractaliser jusqu'à ce que l'âme primordiale d'une entité corps-âme-esprit, retrouve la mémoire/conscience de la loi de l'Un.

 

C'est la raison pour laquelle les gardiens du seuils, nos "prédateurs personnels", s'emploient à effacer la mémoire de l'âme, aussi longtemps que nous n'arrivons pas à aligner notre corps-âme-esprit, ce qui pour nous, nous apprêterait à changer de densité.

 

Ghislaine Lanctôt, affirmait : « la sexualité n'est ni bien, ni mal, simplement animale ». Elle avait on ne peut plus raison.

 

Elle aussi avait probablement repéré la portée des déviances sexuelles et des manipulations psychologiques imposées par notre société patriarcale, ses religions (et surtout par les entités de 4ème densité SDS qui les supervisent).

 

Pas étonnant que tant de prêtres, évêques et papes défroqués ont succombé à leurs instincts sexuels, qui réprimés et dénaturés par l'obligation de chasteté, se sont transformées en déviances du style pédophilie ou domination. "Charmants" exemples d'amour Luciférien de dépendance à autrui...

 

Cette répression sexuelle instaurée par ces "patriarches au service du malin", a gangrené les rapports humains. Ces derniers sont encore prétextes aujourd'hui à des guerres sanglantes et restent toujours perceptibles à différents niveaux d'abomination parmi les religions extrémistes juives, chrétiennes, musulmanes, hindouistes, bouddhistes confondus.

 

Même le fameux "Cointelpro" (Counter Intelligence Program du FBI et de la CIA), un programme découlant des techniques de manipulation de masse de la conscience humaine, s'en est inspiré pour créer les rituels pédo-sataniques, pornographiques, mais aussi à l'autre extrême, le tantrisme, la "kundalini-sexualité" et ces autres "foutaises New Age".

 

Ces programmes de manipulation mentale de masse, avaient pour objectif de nous faire croire que des techniques d'ouverture spirituelle sont possibles grâce au "partage" de l'énergie sexuelle. Alors que c'est très précisément l'expérience du désir sexuel (ou charnel) qui a précipité les âmes humaines dans les mondes du Service de Soi !

 

Même si le tantrisme est une pratique inspirée de la religion hindouiste remontant au 5ème siècle qui allie le yoga, la médiation à la sexualité, et quoi qu'on puisse en penser, il fait partie du monde magique et luciférien de 3ème densité du Service de Soi, le monde de la Matrice !

 

En suivant les principes de la méditation, le tantra a "prétendument" pour objectif d'atteindre, en plein état de conscience, une sexualité "éveillée", en d'autres termes, refrénée sous couvert de spiritualité.

 

Nouveau langage, nouveau mode de communication dans le couple, cette prétendue dimension sacrée serait atteinte par la fusion entre le masculin et le féminin (représentée dans les temples hindous par Shakti et Shiva). 

 

 

 

 

En effet, le tantrisme reste absolument bénéfique pour les consciences SDS qui désirent rester captives de l'illusion de la matrice SDS. Tel qu'il est encore enseigné par les gourous "amour et lumière", c'est à dire en tant que technique d'éveil spirituel, le tantrisme reste au Service de Soi, et n'est qu'une subtile distorsion de la loi de l'Un.

 

Au-delà des tabous, la sexualité fait partie du développement de l'individu et en favorisant la circulation de l'énergie, peut conduire à son plein épanouissement. Mais comme elle est parfois enseigné – à tort – dans le tantra New Age, il y a néanmoins frustration et répression des fonctions hormonales. Le plaisir physique ne pouvant atteindre tout le corps, et quoiqu'on en dise, il reste limité uniquement aux parties génitales, et c'est simplement ainsi !

 

Un simple exemple : aucun homme normalement constitué et équilibré ne peut se retenir indéfiniment, sous peine de développer un cancer des parties génitales. (Les enfants, victimes de ces prêtres pédophiles en sont la preuve).

Rechercher une montée de kundalini en évitant l'orgasme, comme cela est parfois enseigné dans les séminaires tantriques "amour et lumière" pour soi-disant ouvrir la porte à toutes sortes de visions mystiques, paranormales et magiques, n'est évidemment que très dangereuse mystification.

 

En tant que schéma commun de 3ème densité SDS, même si l'amour renvoie la plupart du temps à un profond sentiment de tendresse envers une personne, cette conception spécifique de l'amour comprend un large éventail de sentiments différents, allant du désir passionné et de l'amour romantique, à la tendre proximité sans sexualité de l'amour familial ou de l'amour platonique et à la dévotion spirituelle de l'amour religieux. Ces sentiments sous leurs diverses formes, agissent comme un facteur majeur dans les relations sociales et occupent une place centrale dans la psychologie humaine car elles sont génératrices d'attachements, de dépendances et de culpabilité. Ce qui par leur principe même, emprisonne l'homme dans sa matrice du Service de Soi.

 

A ce propos, les Cassiopéens dans L'Onde Tome 8, affirmaient :

 

Q : (L) De nombreux enseignements sont promus selon lesquels l'amour est la clé, la réponse. Ils disent qu'on peut atteindre l'illumination, la connaissance et que sais-je encore, par l'amour.

 

R : Le problème n'est pas le terme « amour », mais son interprétation. Les individus de troisième densité ont tendance à embrouiller horriblement la question. Après tout, ils confondent de nombreuses choses avec l'amour. Alors que la réelle définition de l'amour – tel que vous le connaissez – est également inexacte. Il ne s'agit pas forcément d'un sentiment que l'on ressent et que l'on peut également interprété comme une émotion. Comme nous vous l'avons déjà dit, l'essence de la lumière – qui est connaissance – est l'amour, et ce principe a été corrompu, lorsqu'on déclare que l'amour mène à l'illumination. L'Amour est Lumière est Connaissance. L'amour n'a aucun sens dès lors qu'on lui applique les définitions d'usage propre à votre environnement. Pour aimer, il faut connaître. Et connaître, c'est posséder la lumière. Et posséder la lumière, c'est aimer. Et avoir la connaissance, c'est aimer.

 

 

Pour comprendre ce qu'est véritablement l'amour de 4ème densité, nous devons faire abstraction de la sexualité telle que nous la comprenons pour l'humain.

 

Cela ne signifie nullement que les besoins sexuels auront disparu. Ils feront simplement partie des besoins sexuels primaires du corps physique, resteront "animal," mais ne seront plus en rapport avec le besoin de procréer. Il continueront pendant un certain temps à être alimenté par le chakra sexuel inférieur. Néanmoins, le sexe ne sera plus un facteur de possession, ni de consommation.

 

Au fur et à mesure de notre transition vers la 4ème densité, les "relations sexuelles" seront remplacées par des besoins d'échanger de l'énergie/information et alimenteront plutôt nos centres supérieurs de créativité.

 

Ces besoins de partager les énergies sexuelles entre féminin et masculin, se feront alors naturellement à travers les sphères supérieures de la Conscience créatrice et les échanges d'énergie entre deux personnes, ne se feront plus par le chakra sexuel inférieur comme chez l'humain, mais par le chakra sexuel supérieur situé au niveau du plexus solaire.

Créer, co-créer ou pro-créer ? Simple question de sémantique.

 

N'est-il pas vrai que les cancers de la prostate, des testicules chez l'homme ou celui des ovaires de l'utérus, des seins chez la femme, sont décodés par les praticiens en décodage biologique ou par certains psychothérapeutes, comme des symptômes liés soit au besoin de procréer (enfanter) soit au besoin de créer, porter un projet ? Donc porter, enfanter ou accoucher d'un projet ou d'un enfant, signifie donc simplement pour l'humain de 3ème densité, de se consacrer à vouloir construire un nouveau futur n'est-ce pas ?

 

En réalité, si on peut le formuler ainsi, la sexualité de 4ème densité consiste en un échange d'énergie entre partenaires, entre individus, pour rassembler des consciences (et non plus pour les disséminer en enfantant), en vu de construire un nouveau futur. Autrement dit pour réaliser une ligne temporelle sur laquelle l'âme est émancipée du cycle de l'illusion de la réincarnation.

 

Un échange masculin-féminin de 4ème densité se passe donc de manière prépondérante au niveau des centres supérieurs. Il n'intervient plus uniquement dans le domaine primaire et bestial de 1ère, 2ème et 3ème densité. En réalité, il ne sera plus d'ordre purement sexuel, comme le conçoit la conscience de l'humain de 3ème densité, puisque cet échange énergétique consiste en un transfert d'informations mettant en jeu l'émotionnel, l'intellect et les centres de l'Esprit de 5, 6 et 7ème densité.

 

Cette transposition de la sexualité concernant les trois premiers centres énergétiques de l'homme vers une conscience sexuelle supérieure, se réalise déjà pour certains de nos jours. Car nous avons remarqué que nos pulsions sexuelles l'un envers l'autre, diminuent d'intensité. Nos échanges intimes se produisent de moins en moins souvent par un acte sexuel, mais de plus en plus nous nourrissent, lorsque nous échangeons et partageons nos informations, nos expériences, notre savoir et notre Connaissance.

 

Et pour cause ! Sur le plan de la "sexualité animale" Sand et moi, sommes déjà devenus sexuellement autonomes et biologiquement et énergétiquement androgyne. Car nous avons conscience que nous ne nous appartenons pas l'un l'autre et que nous n'avons nul besoin de signer un quelconque mariage ou autre contrat avec les opérateurs de la matrice.

 

Nous ne nous considérons donc pas comme un couple "sexué". Pourtant nous sommes énergétiquement et "informationnellement" inséparables, ceci également sur d'autres plans où nous sommes incarnés.

 

Il se dit aussi que le cerveau gauche est plutôt masculin et le cerveau droit plutôt féminin. Mais cette différence de polarité entre cerveaux, n'est depuis un certain moment plus du tout d'actualité. Et ce n'est pas la sexualité animale qui y a changé quelque chose, mais bien les échanges d'informations, "l'Éros entre nous".

 

L'idée d'une personnalité qui soit masculine ou féminine ne relève que de l'archétype et ne peut décrire une réalité. Elle brosse des stéréotypes auxquels en tant que homme et femme, nous nous comparons constamment l'un à l'autre, même bien plus que nous ne le réalisons en général. Malgré que les hommes soient d'apparences différentes des femmes, leurs cerveaux n'est la plupart du temps que d'un "genre non conforme" car de plus en plus, ils redeviennent androgynes.

 

La non-dépendance énergétique à l'autre, cette initiation à l'androgynie sexuelle, qui dépasse les 3 premières densités d'existence (minérales, végétales/génétiques et animales) relève d'une exigeante préparation chamanique pour dépasser la honte et la culpabilité, nos attaches les plus redoutables à la matrice patriarcale reptilienne.

 

Cet apprentissage pour accepter d'échanger nos expériences les plus intimes, jusqu'aux informations transdimensionnelles les plus insolites ou impensables pour la plupart, met en jeu l'Éros. Mais aussi dans le cas de cette "initiation" de la vie de partage de la Connaissance, l'auto-érotisme, l'auto-sexualité.

 

Castaneda dans son œuvre, relate une expérience chamanique dans laquelle afin d'échapper à des poursuivants, Don Juan est enjoint à dépasser sa honte en s'obligeant à se déguiser en femme.

 

Moi-même je relate des expériences de ce genre dans la vidéo n°4 à Mas-Cabardès, lorsqu'un jour costumé de vêtements féminins, je fus projeté sur des plans d'existence où je me voyais femme. Éros, porteur de mes mémoires transdimensionnelles était à l'œuvre et nous comprenons pourquoi aujourd'hui.

 

Et à ce propos, Giuliana Conforto prétendait que la force créative de l’éros est une force nucléaire. Il existe deux sortes de forces nucléaires. La force nucléaire forte, la plus dangereuse, celle des bombes atomiques, des centrales nucléaires etc, mais aussi la force nucléaire faible, qui elle peut accomplir des miracles, parce qu'elle peut annuler la force nucléaire forte responsable de "notre illusion de 3ème densité" [l'illusion Luciférienne]. Cette force est la véritable abondance, l'énergie libre et copieuse à disposition de tous. Cette force électro-atomique faible n'est pas mesurable par les instruments technologique, mais elle est ressenti par les organismes comme la force de l’Éros, de l’émotion, de l'Amour, de la vie....

 

Elle est cette énergie nucléaire faible ou énergie noire, qui en réalité recèle tous les potentiels réalisables et réalisés de l'univers. Nous savons aussi que nous baignons constamment dans cette énergie noire, et que notre cerveau y puise des informations.

 

En définitive, l'énergie noire recèle toutes les informations qui révèlent et composent notre existence, et ceci sur chaque plan où est incarnée notre âme. Pas étonnant que lors de certaines méditations, des stimuli érotiques en revêtant des habits féminins, m'avaient catapulté dans d'autres réalités dans laquelle mon âme habitait un corps de femme.

 

Alexandre Rougé écrit :

 

[...] Tout le processus d’éveil et de libération, en quelque sorte, peut s’envisager dans le sens qu’il s’agit, pour l’individu engagé dans celui-ci, d’accéder à un mode féminin d’être, une manière féminine de penser, de parler et d’agir, la modalité féminine de la conscience. (« Travail de femme et jeu d’enfant ».) Manière et modalité qui résident au fond dans un état de disponibilité, de réceptivité, état intérieur que toutes les méthodes et techniques de purification et de méditation cherchent invariablement à rendre accessible. Par nature (et pour schématiser), cet état, latent chez les deux sexes, se manifeste de manière plus claire, simple et spontanée chez les femmes que chez les hommes. (Annick de Souzenelle en a offert une belle expression dans son étude sur Le Féminin de l’Être.) [...]

 

[...] Jacqueline Kelen, dans L’Eternel masculin, résume bien la situation en constatant que « diverses attitudes masculines montrent un profond rejet du Féminin qui est, au fond, la véritable blessure de l’homme. Plus l’homme abaisse et renie la femme — en ses divers visages de mère, de sœur, d’amante, d’épouse —, et plus il aggrave sa propre blessure, son manque essentiel. » A l’inverse, pour l’homme en quête de (sa) complétude et de (la) plénitude, le « féminin de l’Être » est bien le trésor à découvrir, la récompense du héros qui a su aller au bout de lui-même pour accéder à l’au-delà de lui-même — retourner en lui et [s’y retourner pour se découvrir et s’accomplir. « Caresse ou incendie, conclut Kelen, la rencontre du héros avec la femme a toujours pour sens de le pousser au bout de lui-même, de l’entraîner vers sa profondeur et lui faire toucher le ciel. » A chacun d’aller en ce sens. [...].

 

 

 

Alors la première fois que j'avais enfilé un vêtement féminin, en l'occurrence un collant fin, en essayant de contenir ma honte, j'ai eu un léger malaise. Je ne le compris que plus tard. Ce malaise m'a fait percevoir un "autre environnement" dans une sorte de tournis, une sorte de vertige, une convulsion sur moi-même, une sorte de retournement en Soi que précisément dans son œuvre, Castaneda décrivait comme tel.

 

Ce retournement intérieur, m'avait connecté à d'autres réalités. J'étais quelque part trépassé à ma réalité présente, car j'ai osé réaliser l'inconcevable, l'inconvenable, l'immoral. J'ai osé bravé le conventionnel, l'interdit.

 

Comme elle l'explique bien en tant que physicienne, Giuliana a découvert que :

 

[...] le spin de la vie est le plus souvent antihoraire (ex les coquillages, les molécules organiques), donc non détectable par les instruments et la technologie humaine qui elle ne détecte que la force électro forte, les spins à droite. Lorsque les spins cellulaires d'un organisme sont orientés vers la droite, ce dernier vieillit. Lorsque le même organisme est soumis à un champ électrofaible à rotation antihoraire, il s'arrête de vieillir et rajeunit.[…]

 

 

Ce spin à gauche est rétablit pas exemple, pendant le sommeil, lorsqu'on ne perçoit plus le temps linéaire.

 

[...] Le spin à droite est donc simplement liée à notre perception du temps. C'est le courant vital (les bosons neutres de notre 3ème dimension) qui semble tourner en sens horaire, mais ils ne tournent pas c'est une illusion. […] 

 

 

Lors de mes "malaises transdimensionnels", effectivement mon environnement paraissait "se mouvoir, tournoyer" dans le sens antihoraire.

 

Je me rappelle aussi, puisque j'ai travaillé dans des services de fin de vie, que les quelques rares personnes qui lorsqu'elles réussissaient à raconter leurs derniers instants de conscience, semblaient décrire que leur environnement "tournoyait" vers la gauche.

 

En effet, trépasser (passer trois fois, se libérer des trois premières densités) ou passer l'arme à gauche pourrait bien décrire ce mouvement qui lorsque le corps décède, libère son âme dans une spirale apparement lévogyre.

 

Ce n'est donc que lorsque le corps meurt, que se restaure le véritable sens de la vie. Le spin nucléaire gauche qui indique la rotation des noyaux atomiques autour d'eux-mêmes qui constitue une réalité non perceptible par une conscience humaine de 3ème densité.

 

Cette énergie invisible, impalpable, non quantifiable est l'Éros, c'est la force créative, celle de la force nucléaire faible. Lorsque les spins cellulaires d'un organisme sont orientés vers la droite, ce dernier vieillit, puis un jour meurt. Mais lorsque le même organisme est soumis à un champ électrofaible à rotation antihoraire, il s'arrête de vieillir et rajeunit. Dans le prolongement de cette idée, on pourrait donc affirmer que quelque part, nous "retournons dans notre passé", puisque ma sensibilité émotionnelle à ce champ électrofaible, m'avait reconnecté à des incarnations en tant que femme.

 

Giuliana affirme que la terre elle-même possède un spin antihoraire, sons sens de rotation est vers la gauche. Ce qui signifierait que l'âme de la terre est immortelle et tout comme l'être humain, elle glisse tout au long de son existence de densité en densité. À chacun des glissements, l'Éros, ce champ électrofaible non mesurable, devient "ardent et réel" pour l'organisme qui s'y accomplit.

 

Dans le même ordre d'idée, voici ce que Don Juan disait à Castaneda : (extrait du livre "Les passes magiques" de Carlos Castaneda…

 

– Dans le corps, chaque centre énergétique laisse apparaître une concentration, une sorte de tourbillon d’énergie.

Pour l’observateur qui voit, elle semble tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, un peu comme dans un entonnoir. La puissance d’un centre donné dépend de la force de ce mouvement. S’il est à peine perceptible, c’est que le centre est épuisé, vidé de son énergie.

 

Quand les sorciers des temps anciens examinaient le corps avec leur œil qui VOIT, poursuivit don Juan, ils remarquaient la présence de ces vortex.

 

Poussés par la curiosité, ils en ont dressé une carte.

 

– Y a-t-il beaucoup de ces centres dans le corps, don Juan ? demandai-je.

 

– Des centaines, sinon des milliers ! assura-t-il.

On pourrait dire que l’être humain n’est rien d’autre qu’un agglomérat de milliers de spirales tourbillonnantes, dont certaines si petites qu’elles ressemblent, disons, à des têtes d'épingle, mais des têtes d’épingle très importantes.

La plupart des vortex sont des tourbillons d’énergie.

 

Selon les cas, l’énergie les traverse librement ou y reste accrochée.

Mais il y en a six qui sont tellement grands qu’ils méritent une attention particulière. Ce sont les centres de vie et de vitalité. L’énergie n’y est jamais figée, mais parfois, l’apport énergétique est si faible que c’est à peine si le centre tourne.

 

Don Juan m’expliqua que ces énormes centres vitaux étaient situés en six régions du corps. Il les énuméra par ordre d’importance, dans la conception des shamans.

 

Le premier se trouvait dans la région du foie et de la vésicule biliaire ; le second au niveau du pancréas et de la rate ; le troisième près des reins et des glandes surrénales ; le quatrième était situé dans le creux à la base du cou ; le cinquième était celui de la matrice et le sixième se situait au-dessus de la tête.

 

À en croire don Juan, le cinquième centre, qui ne concerne que les femmes, avait parfois une sorte d’énergie spéciale qui présentait aux yeux des sorciers une apparence liquide. C’était une caractéristique que seules quelques femmes possédaient. Sa fonction, semblait-il, était celle d’un filtre naturel qui arrêtait les influences parasites.

 

Le sixième, situé au sommet de la tête, avait quelque chose de très anormal, pour ne pas dire plus, dans la description qu’en donnait don Juan, qui d’ailleurs ne voulait rien avoir à faire avec ce centre. Il le disait animé, non par un tourbillon d’énergie, comme les autres, mais par un mouvement pendulaire, d’avant en arrière, qui rappelait un peu le battement d’un cœur.

 

Pourquoi l’énergie de ce centre est-elle si différente, don Juan ? lui demandai-je.

– Ce sixième centre d’énergie n’appartient pas tout à fait à l’homme, dit-il.

Vois-tu, nous autres humains, nous sommes comme qui dirait assiégés.

Ce centre a été pris d’assaut par un envahisseur, un prédateur invisible. Et le seul moyen que nous avons de le vaincre, c’est de fortifier tous les autres centres.

 

– N’est-ce pas un peu paranoïaque, de se sentir ainsi assiégé, don Juan ? suggérai-je.

– Eh bien, pour toi, peut-être, mais certainement pas pour moi, répliqua-t-il.

 

 

Pour la conscience humaine, il est donc finalement très difficile de comprendre que l'illusion de notre monde est due à ces milliers, voire milliards de vortex, de spins gauches ou droits qui forment notre réalité ou leurs potentiels.

 

Prenons alors un exemple que Sand et moi expérimentons quotidiennement, l'échange d'informations, d'idées, de concepts... Pour partager nos connaissances, nous utilisons donc la parole, le verbe. Et en bon français, ce partage s'appelle communiquer. Soulignons donc ici que par "communiquer", le langage codé des oisons entend "commun" et "niquer". Niquer en commun ou niquer communément. N'est-ce pas curieux ?

 

Le mot "niquer" signifie avoir des relations sexuelles avec autrui mais aussi tromper, duper quelqu'un !!! N'est-ce pas ?

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/niquer/54628

 

Poussons alors le bouchon un peu plus loin en osant affirmer que communiquer avec autrui, c'est quelque part nous "duper ou leurrer" avec assiduité, puisque nous passons notre existence à nous "justifier" de nos idées, ou à convaincre autrui de nos croyances.

 

Et pourquoi agissons-nous ainsi ?

 

Tout simplement parce que nous humains, avons perdu la faculté de transmettre nos pensées, communiquer par télépathie et pour y parer, nous nous retrouvons tant bien que mal, réduit à être obligé de parler !

 

En effet, à de nombreuse reprises Sand et moi nous sommes surpris à passer des moments interminables à discourir de choses et d'autres, avec chacun notre vocabulaire pour ne pas réussir à s'entendre, puis finalement nous apercevoir que nous parlions de la même chose.

 

Alors s'entendre ne signifierait-il pas : entendre au travers d'un autre moi ? S'entendre à travers l'autre, ne serait-il pas précisément un concept, une réalité de 4ème densité ?

 

 

 

Lorsque nous avons questionné le Soi supérieur à propos d'une description de la 4ème densité, nous avons même acquis d'autres concepts. Voici ce que l'Ange nous a transmis :

 

Vous savez maintenant que lorsque vous êtes amenés à échanger des informations, des idées, des concepts avec des entités provenant d'autres dimensions, elle ne se mettront jamais à parler, à vous répondre de vive voix. Mais elles utiliseront naturellement la télépathie, la transmission de pensée, pour vous transmettre un message, n'est-ce pas ?

 

Lorsque vous parviendrez en 4ème puis 5ème densité, vous n'aurez donc plus besoin de parler, vous utiliserez simplement la transmission de pensée. Mais si vous devez communiquer avec des êtres de 3ème densité, vous pourrez si besoin est, continuer à utiliser le langage parlé.

 

Ceux parmi les humains qui auront choisi de passer en 4ème densité SDS ou SDA, peu importe leur choix, expérimenteront ces facultés et ces notions, des états d'être qui pour l'instant vous apparaissent encore comme entièrement inconcevables.

 

L'humain de 4ème densité pourra communiquer avec des mots ou selon les circonstances ne pas parler et utiliser ses facultés de télépathie.

 

Cette 4ème densité sera donc peuplée d'humanoïdes qui posséderont la faculté d'apparaître à tout moment en 3ème densité (celle que vous peuplez encore pour le moment) avec un corps physique densifié et des vêtements de 3ème densité... ou alors choisir de rester invisibles.

 

Ils pourront aussi manger viandes et végétaux si nécessaire, ou au besoin ne pas manger du tout.

 

(Pour avoir une petite idée de ce que sont les entités des densités supérieures, nous invitons le lecteur à relire :

  • Entretien avec l'alien, un être de 6ème densité,
  • les histoires d'ECK, un être de 5ème densité,
  • ma rencontre avec Luna et Stella, ou avec la mamie (les bottines dans la neige), des entités de 4ème densité SDA qui ont pris forme humaine pendant un court laps de temps, pour me transmettre inconsciemment (afin de respecter mon libre arbitre humain), des paquets d'informations qui se distillent encore dans ma conscience, à l'heure où j'écris.)

 

 

La 4ème densité ne sera plus disharmonie en soi ni disharmonie avec l'autre, ni avec les autres peuples. Elle est un plan qui utilise majoritairement des formes humanoïdes bipèdes qui entre-elles, n'usent plus de la parole, simplement parce que les individus seront totalement conscients de la pensée de l'autre.

 

En 4ème densité, vous serez également tous totalement conscients de la vibration des autres "Soi" qu'ils soient SDS ou SDA. Les différences individuelles même prononcées, seront homogénéisées par la conscience du consensus de groupe. Chacun respectera l'orientation (SDS ou SDA) de l'autre.

 

Cependant, comme "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut", les SDS auront encore à apprendre de leurs autres "soi" et continueront à transgresser le libre arbitre de ceux restés en 3ème densité. Alors que les entités au "Service d'autrui - SDA", auront atteint un stade de compassion qui tout en respectant le libre arbitre, les autorisera à veiller sur les êtres de 3ème densité.

 

La 4ème densité est pour l'instant un concept encore difficile à appréhender pour la conscience humaine, mais petit à petit vous vous apercevrez qu'il vous semblera de plus en plus familier, et pour cause ! Vous vous souviendrez que vous en êtes aussi devenus les créateurs !

 

Sand et Jenaël

 

EN PDF

Télécharger
C7.3 - Sexualité et karma ou l'illusion
Document Adobe Acrobat 145.6 KB

EN AUDIO


C7.4 - Se préparer au changement de densité

Une vision de Jenaël :

 

En train de rédiger le paragraphe d'un cahier, je fus littéralement paralysé par un brusque accès de sommeil. À peine le temps de m'allonger, j'eus une vision.

Je me trouvais dans une prairie près de l'endroit où habitent mes parents. Au crépuscule, j'observais les premières étoiles dans le ciel, lorsque je perçus une sorte de fêlure dans la voûte céleste. Jugeant cela curieux, j'appelai ma mère pour lui montrer.

Lorsqu'elle la décela, des paillettes dorées et brillantes s'en échappèrent et commencèrent à se répandre par endroit en pluie fine et scintillante dans le grand pré. 

 

 

A un certain moment, une petite nappe de paillettes tomba à quelques mètres de nous. A la vue de cette pluie étincelante, un chien (probablement celui de mes parents) se mit à aboyer et sauter parmi les paillettes, exprimant sa joie en essayant de les attraper au vol.

Par contre, ma mère apeurée, prit ses jambes à son cou et alla se réfugier dans la cave de la maison.

Intrigué par l'attitude du chien et confiant face à ce prodige venant du ciel, je restais là à observer quand soudain, je fus moi-même arrosé par une pluie de paillettes de lumière... ce qui me réveilla.

 

 

 

Photo prise le 28 avril 1993 à Dogleg Twin dans West Searsville Rd., Montgomery, NY, par Bruce Cornet. Caméra Minolta XG7 montée sur trépied. Temps d'exposition de 72 secondes. L'affichage de Vortex a pris neuf (9) secondes pour se former, et a été vu par Cornet et Ellen Crystall lors de sa formation.

Intrigué par cette vision, je me mis à écrire en demandant alors à ma guidance intérieure de m'aider à en comprendre le sens. Alors voici ! 

 

Cette vision décrit l'apparition de fissures dans votre réalité de 3ème densité. Ces ouvertures entre les dimensions (déjà citées dans l'enseignement de ECK), vont se faire de plus en plus nombreuses aux points les plus instables entre les dimensions ou les densités.

 

Votre monde illusoire se fissure, se fragilise et commence à devenir de plus en plus perméable à "l'information quantique" pénétrant votre réalité. L'énergie noire ou nucléaire faible, symbolisée dans ton rêve par des paillettes scintillantes, sont ces particules de lumière porteuses d'informations provenant d'autres dimensions.

 

En effet, même si vous ne pouvez les percevoir avec vos yeux physiques, des intrications dimensionnelles se produisent de plus en plus souvent, libérant des "informations" qui sont utiles à l'élévation de votre conscience et à l'activation de nouveaux codes au sein de votre génétique.

 

Et lorsque vous êtes douchés ou touchés par ses myriades de paillettes scintillantes pénétrant votre densité, phénomène symbolisé dans ton rêve, vous pouvez considérer en quelque sorte, que vous recevez de nouveaux fragments codants qui serviront à réparer les 12 brins d'ADN initiaux et restaurer plus de la centaine de paires de chromosomes originels qui vous avaient été enlevés par les entités scientifiques prédatrices. Vous aviez été de cette façon réduits au stade d'Homo Sapiens sapiens, des humanoïdes à la conscience et aux facultés extrêmement diminuées.

 

Les individus qui "au plus profond de leur Soi" ont accepté l'orientation de leur âme vers le service d'Autrui, voient alors leur ADN être "adoubé" par la génétique de leurs autres Soi. Le mécanisme de fusion de vos autres Soi ou "alter", en votre "soi actuel" évoluant dans le présent, reste donc purement d'ordre épigénétique.

 

Les mémoires génétiques, provenant des fractales d'âmes dissociées de vos "alter" existant dans d'autres densités et dans d'autres dimensions, "vous sont progressivement restituées" pour reconstituer et réparer votre génome atrophié.

En s'additionnant à vos codes génétiques actuels, ils le complètent pour reconstruire un code-source assez proche de l'originel, ou du moins plus adapté à votre réalité d'aujourd'hui.

 

Tous vos autres Soi, des entités-esprits physiques ou non-physiques, demeurant dans des densités et des dimensions voisines ou supérieures à la vôtre, et ceci qu'ils soient SDS ou SDA, composent à elles toutes le Soi supérieur, "l'Ange", qui désormais vous concède de plus en plus d'informations.

 

L'intégration de ces informations de provenance hyperdimensionnelle se fait extrêmement progressivement pour permettre à votre psychisme de s'adapter à la modification de votre réalité quotidienne, qui en définitive est déjà une alternative à celle qui aurait dû ou pu être.

 

Mais ceux qui restent enfermés dans leurs peurs, le contrôle, l'intellect, l'attachement, les sentiments, l'argent, le pouvoir, le besoin de sécurité,... – à l'exemple de ta mère dans ta vision qui se réfugie dans la cave pour se protéger du mystère –, se refuseront la possibilité d'un changement de densité et leur translation/migration dans des densités d'existence supérieures.

 

Comme je l'ai déjà mentionné, les gens ne croient pas au changement de densité, ils ont oublié d'où ils viennent, qui ils sont et où ils s'en vont ! Car malgré tous les avertissements des densités supérieures, ils ne croient pas que votre civilisation se précipite droit dans le mur. Pourtant les récents événements politiques (et climatiques) cimentent les prémices de l'extinction de l'humanité en tant que civilisation de 3ème densité.

 

Les élections présidentielles aux Etats-Unis puis en France, sont une tromperie délibérée, grossièrement orchestrée et manipulée par les mondes de 4ème densité SDS, qui ne s'en cachent même plus. Elles marquent le début de la fin de l'actuel monde de 3ème densité.

 

Beaucoup savent déjà que la société humaine actuelle est régit par des entités quelques peu "irresponsables", sans émotionnel, et parfois même démoniaques. Mais presque personne ne croit à une translation très proche de l'âme humaine dans une nouvelle dimension de réalité, qui sera provoquée par un chapelet d'événements physiques immensément effrayant et meurtrier pour ceux dans l'humanité actuelle, restant complètement inconscients de cette vérité.

 

Pourtant tous les pions sont en place pour le grand final. Vos gouvernements en sont informés. Certains symboles eschatologiques codés dans les traditions pourraient même le démontrer.

 

Ainsi à l'approche de cette fin de cycle, le Grand Monarque – Monarc : anagramme de Macron – en est une pièce maîtresse et sa plume, le stylo "Le Pen", qu'elle ait été élue ou pas, symbolise pour les occultistes, le contrat définitif avec les SDS de 4ème densité, pour la récolte des âmes humaines lors de la grande moisson finale.

 

Et qu'est-ce que le grand monarque ? Il s'agit d’une croyance essentiellement catholique et essentiellement française, du rétablissement d'une "monarchie" à l'issue des tribulations.

Celle-ci est située, selon les sources, soit au 6ème âge (à votre époque actuelle en référence à l'Apocalypse) donc avant l'Antéchrist, soit après les grandes tribulations de l'Antéchrist.

https://legrandreveil.wordpress.com/2015/04/01/le-grand-monarque-arrive/

 

Le grand monarque (Monarc/Macron) est donc un pion, un symbole, une pièce maîtresse du jeu que la hiérarchie transdimensionnelle a placée dans votre réalité de 3ème densité, pour que les entités "parasites" reptiliennes ou autres prédateurs de 4ème densité SDS, puissent réaliser leur ultime récolte d'énergie de "basse fréquence du "Service de Soi".


Et cette moisson sera la finalisation de plusieurs millions d'années de contrôle mental, dont le papillon Grand Monarque est le symbole. Selon sa force et sa vitalité, ce papillon restera prisonnier de sa chrysalide ou réussira à sortir plus vigoureux et grandi de son cocon, pour s'envoler vers sa nouvelle réalité.

 

 

Le monarque sous sa forme "papillon", est à voir comme une allégorie de la métamorphose de la conscience globale de l'humanité, vers une conscience plus élevée. Du stade de chenille à celui du papillon, la mue de sa chrysalide vous enseigne à laisser opérer cette transformation intérieure afin "d'élever" votre conscience. 

 

Vous apprendrez ainsi à créer de nouvelles circonstances dans votre quotidien et à laisser votre création se "stabiliser" dans sa nouvelle dimension de réalité.

La force du monarque vous apprend donc à mettre de l'ordre dans vos pensées et à faire sciemment le pas suivant. Il représente l'âme débarrassée de sa réalité charnelle et illusoire. 

 

 

Le Projet Monarque, dont le logo représente un papillon Monarque, ne serait-il pas également par l'autre face de la même pièce, le symbole d'une prochaine étape de manipulation de la conscience humaine tant convoitée par les Maîtres du monde, mais cette fois-ci en 4ème densité ?

 

 

 

Les signes de cette transformation sont de plus en plus évidents et beaucoup d'humains, de peur de découvrir la vérité, préfèrent les ignorer.

 

L'une des faiblesses de l'humain consiste à prétendre systématiquement que tout ce qui le dérange est faux, alors que son intuition profonde connaît cette vérité. Il saurait alors depuis longtemps que les horreurs qui se produisent partout sur notre planète, la traite d'êtres humains lors de leur migration, des dissociations de l'âme par abus rituels et tortures, des abductions d'humains, des enlèvements d'enfants par milliers... sont une réalité que beaucoup préfèrent ignorer.

 

La plupart des gens refusent d'envisager que tout cela soit possible et ne veulent même pas en entendre parler. Pourtant, s'ils ouvraient les yeux, ils remarqueraient que les systèmes politiques et financiers qui soutiennent ces horreurs, tendent peu à peu non seulement à nous pousser à consommer davantage, mais à nous transformer nous-mêmes en produits de consommation.

 

Ils s'apercevraient également que ce n'est pas l'Esprit humain qui est à l'origine de tout cela, mais que ce sont nos prédateurs personnels et leur hiérarchie du corpus SDS, qui ayant atrophié notre génome, nous contrôlent par le mental.

Nos "prédateurs" transdimensionnels qui regroupent, selon les lignées génétiques humaines, les Lizzies d'Orion, les Zétas, les Reptiliens, les Dracos, les Anunnakis, certains Gris, quelques Mantidaes et certaines autres races hyperdimensionnelles…, sont eux-mêmes au service d'entités psychiques, des sortes de prédateurs cosmiques qui évoluent non seulement dans un plan physique, mais également parmi les races extranéennes ou extraterrestres.

 

Ces entités ont colonisé bon nombre de dimensions en 3ème et 4eme densité. Elles ont "détourné" et affaibli leurs consciences et se sont "accaparées de l'intelligence" de beaucoup d'entre ceux qui les peuplaient.

 

La plupart des humains sont régulièrement visités à leur insu, ceci parce qu'ils représentent un cheptel précieux dans plusieurs systèmes et niveaux dimensionnels de l'univers. Ces entités prédatrices hyperdimensionnelles sont ce que certains appellent "des ombres ou flyers", tels décrits par Carlos Castaneda. Elles forment le corpus de l'intelligence prédatrice SDS non physique de 5 et 6ème densité que les gens confondent avec l'astral.

 

Ainsi lors de toute élection partout dans le monde, ces entités prédatrices se délectent des relents de peur, de colère, de rébellion, de haine, d'angoisse, qui se montent en un puissant égrégore d'énergie de basse fréquence. Cela a par exemple été le cas lors de cette mascarade délibérément organisée lors des élections présidentielles françaises.

Alors pourquoi "Macron/monarc" a-t-il été catapulté sur le devant de la scène politique en France ?

 

Il est tout bonnement pour servir d'ultime conduit de prédation pendant la transition du "Soi humain" vers la réalité de la nouvelle terre (pendant que le monarque s'extirpe de sa chrysalide). Il est l'ultime atout des opérateurs SDS chargé de piéger l'humanité, mais cette fois-ci lors de son passage sur l'arche (en référence au "voyage" de l'arche de Noé) vers la 4ème densité.

 

En effet, puisqu'ils ne pouvaient pas se manifester, ni rester en 3ème densité sous leur apparence véritable, les prédateurs briguent la domination totale de l'humanité de 4ème densité SDS, mais cette fois-ci, comme à l'époque des géants sur terre, ils tenteront de le faire ouvertement.

 

 

Ils asserviront tout ceux qui parmi les humains, n'ont pas fait l'effort d'une orientation de l'âme au Service d'Autrui et qui par là, resteront en 4ème densité SDS.

 

Ils ne seront alors pas moissonnables pour la récolte des âmes en 4ème densité, tel que le stipule Ra dans The Law of One (ou Ra matériel), les Cassiopéens dans les transmissions avec Laura Knight, ou décrit sur le crop-écriture de Milk Hill (en 1991) sur lequel est inscrit :

 

"Attendez-vous à être récompensé au moment de la récolte"

 

 

 

Soyez avertis que l'apparition de plus en plus fréquente d'OVNI, qui sont des technologies de pointe du corpus prédateur SDS, est indicatrice de l'ouverture de ces portails transdimensionnels symbolisés par la sortie ou non de la chrysalide du papillon humain.

 

Par exemple les Ovnis à Haiti :

https://www.youtube.com/watch?v=vRV-cE02uI4

 

Le papillon humain sortie de sa chrysalide figure d'ailleurs sur l'un des crop circle apparu il y a quelques années.

http://rvlations.forum-actif.info/t2-crop-circle-papillon-geant

 

                  Haily Wood le 16 juillet 2007 :                                                  Goes le 6 Août 2009 :

 

 

Non ! La nouvelle terre n'est pas une fantaisie. Elle est une sorte d'extension de la terre actuelle, mais cette fois en 4ème densité, une sorte de dilatation (dédensification) de sa 3ème densité survenue après qu'elle ait été consumée et réduite en poussière par une apocalypse nucléaire.

 

Cette dernière, une manifestation extrême de la force nucléaire forte sous la forme d'impacts cométaires, d'explosions de bombes nucléaires ou de centrales atomiques, ou peut-être les trois à la fois, sera une nouvelle version, un remake de l'effondrement de la précédente humanité Atlante, qui bouclera votre espace-temps actuel !

 

Mais heureusement que le "verso" d'une explosion nucléaire, se révèle également être une expansion massive et subite de la conscience collective humaine. Elle correspondrait alors à la pénétration de l'énergie nucléaire faible au travers du filtre de votre conscience pour que vous puissiez dans votre réalité, percevoir au-delà des apparences.

 

Dans tous les cas, votre civilisation implosera de sa propre énergie négative, de ses guerres, du "fric", de la corruption et de sa propre dualité poussée à l'extrême par les opérateurs SDS de 4ème densité, eux-mêmes esclaves des entités supérieures SDS, laissant comme unique souvenir à long terme, une ceinture de poussière et d'astéroïde dans le système solaire.

L'histoire se répète perpétuellement pour celui qui ne veut pas apprendre.

 

*

*  *

 

Alors que nous étions en train de rédiger à ce sujet (du changement de densité et des messages transmis par les entités de 4ème densité par le crop de Chibolton), il nous est arrivé une curieuse aventure. Du ressort de Sand, elle la relate ici.

 

Un petit mail reçu d'un lecteur sur "bienvenussurlanouvelleterre", nous disait :

« Bonsoir je suis Bonhomme C. J'aimerais inscrire dans le monde invisible parce que je veux vivre heureux, aidez-moi svp »

 

Ces deux lignes apparemment anodines ont été écrites par quelqu'un qui de toute évidence ne maîtrisait pas le français. Mais elles ont soulevé quelque chose d'incroyable en moi, d'autant plus qu'au même moment, je m'acharnais à trouver l'erreur dans le montage des mailles de mon tricot.

 

Y aurait t-il donc un rapport entre le crop de Chibolton, ce mail et mon tricot ?

 

Dès que je m'étais calmée, posée, puis essayant de déceler l'imbrication de ces trois signes, mon "alter réactionnaire" s'estompa. Je parvins enfin à dénouer et trouver la "faille" dans mon tricot et découvrir l'erreur que je recherchais depuis plusieurs jours. Cette "erreur" tellement bien dissimulée, était insoupçonnable !

 

Le mail de "Bonhomme", arrivé au moment parfait, recelait une énigme de ce jeu de piste qui me fournit immédiatement la réponse. Il arriva précisément sur notre messagerie en même temps que Jenaël m'interpellait de ce qu'il découvrait à propos du crop circle de Chibolton.

 

Et subitement "l'information" apparut devant nos yeux !

 

Nous venions de remarquer que les mailles de mon tricot ressemblaient étrangement au maillage du crop circle de Chibolton derrière lequel apparaissait le portrait d'un "bonhomme". 

 

 

 

 

L'erreur dans les mailles, imperceptible à la vue mais qui malgré tout faussait son montage, m'avait plongé dans un terrible tourment ! De savoir qu'il y avait un problème et de ne pas percer son origine devenait intolérable !, car je ressentais qu'au plus profond de moi se trouvait la solution !

 

Mon subconscient lui, savait très bien ce qu'il me faisait faire et c'est pour cette raison que j'ai du recommencer à plusieurs reprises la partie du tricot, précisément parce que l'arrangement des mailles si particulières à l'origine de l'erreur, était intéressante à décrypter.

 

Je devais relier deux parties du tricot par un montage, mais la réparation m'avait fait redémarrer dans l'autre sens. Et pour pouvoir repartir sur de bonnes bases, je devais corriger la trame "déviée dans le mauvais sens" pour la retricoter dans le bon sens ! L'origine de l'erreur était donc dès le début du montage !

 

Trop fort le symbole ! En faisant les parallèles avec la Matrice, cette métaphore était bien ficelée ! Je devais repartir à l'origine de la Matrice (le début du tricot), autrement dit par superposition symbolique, à la genèse de cette humanité planifiée par les Amasutum SDA.

 

De plus le matin, nous recevions des messages de lecteurs qui nous informaient que les onglets "LEO News" et "Vos expériences de vie et recherches" apparaissaient sans contenu.

Confirmation que des interactions d'autres réalités pénétraient dans nos expériences présentes.

 

De plus Hélène, ayant elle aussi pris connaissance du mail de "Bonhomme", nous lançait : Il s'agit probablement d'une entité transdimensionnelle qui essaye de communiquer avec nous, tout comme "ET Téléphone Maison".

 

La dernière pièce de ce puzzle-jeu de piste tomba, lorsque pour la première fois j'enfilais le pull afin de l'essayer. Jenaël remarquait alors qu'en passant ma tête au niveau de ce maillage spécial, nous pouvions faire la parallèle avec le portrait apparaissant sur le crop circle de Chibolton et mon visage derrière les mailles de mon pull.

 

 

 

 

Le message, lancé à travers ce jeu de piste transdimensionnel, pouvait donc être reçu comme ceci :

Bonsoir je suis un "bon"-homme. Je suis inscrit dans le monde invisible mais je veux vivre heureux, aidez-moi svp.

 

Ce bonhomme derrière sa grille matricielle, demandait-il de l'aide ?

 

Au vu de l'état actuel des choses et de la situation mondiale, le message semblait clair.

 

Notre humanité future avait demandé de l'aide aux entités SDA des mondes supérieurs pour pouvoir se libérer de l'influence reptilienne et pour pouvoir migrer en 4ème densité. Et comme elle connaît la direction qu'avait prise l'humanité actuelle, elle nous prévient des manipulations et des mensonges qui la mène droit dans le mur.

 

Le message devenait clair, cet autre "Nous" (M. Bonhomme) demandait de l'aide précisément pour que nous-mêmes dans notre humanité actuelle, nous puissions modifier notre épigénétique afin que la trajectoire de notre espace-temps puisse dévier vers un futur non-entropique et encore non déterminé. Nous devions alors trouver les failles de la Matrice pour pouvoir nous libérer et c'est ce que nous entreprenons à travers notre travail sur le Réseau LEO.

 

 

Question intérieure à l'Ange :

Nous venons de comprendre que les prédateurs, Dracos, Lizzies, Zétas, Reptiliens, Annunakis, Gris, Mantidaes etc, sont eux-mêmes sous l'influence de consciences SDS supérieures de 5 et 6ème densité. Sont-elles ces flyers que nous avons déjà relaté dans les dialogues ?

 

 

Les flyers comme les nomment Castaneda, d'autres auteurs ou vous-mêmes, sont effectivement les esprits qui pilotent les prédateurs dans leurs propres densités d'existence. Ces entités-esprits sont la forme non physique des prédateurs. Ils ont approximativement la même fonction qu'une âme humaine, mais tirent leur hôte non pas vers l'évolution de leur Êtreté, mais les maintiennent dans l'entropie, en tant que prédateur perpétuellement plafonné en 4ème densité.

 

Ceux d'entre vous qui peuvent parfois les apercevoir du coin de l'œil, perçoivent effectivement une forme d'énergie sombre qui se déplace furtivement dans la pénombre. Mais comme leur "corps de chair" se trouvent en 4ème densité, leur apparence physique ne peut généralement pas devenir visible dans votre fréquence de réalité. Vous percevez alors parfois leurs esprits à travers la glande pinéale.

 

Aussi lorsque vous vous faites chevaucher par une ombre noire, un succube ou un incube, vous êtes sous l'emprise d'un prédateur que vous ne pouvez voir physiquement. Mais c'est bel et bien votre âme qui perçoit l'esprit du prédateur et qui transmet son image au cerveau sous la forme d'un spectre sombre.

 

Cela signifie également que ces esprits, parce que étant immergés dans une "résonance énergétique humaine", peuvent s'offrir la possibilité de s'émanciper de l'emprise du corpus SDS de 5 et 6ème densité. C'est ainsi que pour se libérer de la conscience qui les parasite, l'esprit prédateur de certains d'entre-eux acceptent de passer par un cycle d'incarnation humaine. Ce faisant, il consent à faire l'expérience du ressenti émotionnel pour s'initier à la compassion.

 

Ils peuvent ensuite choisir de revenir dans leur cycle propre ou de rester incarné dans des cycles humains. La plupart des planificatrices Amasutum ont par exemple "choisi" leur voie au "Service d'autrui - SDA" en passant par ce processus de saut de fréquences d'existence. Certains Gris, Mantidaes, Anunnakis ou autres prédateurs ont également de la sorte, rejoint les rangs des planificateurs de vie.

 

Les âmes des prédateurs repentis rejoindront la Nouvelle Terre de 3ème densité de réalité SDA sous leur apparence humaine. Cette Nouvelle Terre deviendra tangible au moment même de l'implosion de l'actuelle 3ème densité SDS sur elle-même. Cette vérité est inscrite sur le crop circle de Chibolton qui à l'emplacement de la terre actuelle, décrit non pas une seule sphère comme figuré sur le message des terriens envoyé en 1974 par l'antenne radio interstellaire d'Arecibo, mais deux sphères distinctes, c'est à dire deux entités-terre séparées par une haute fréquence vibratoire. Ces deux sphères préfigurent ainsi deux réalités bien distinctes qui seront pendant un certain temps les deux terres du futur, l'une de fréquence SDS, l'autre SDA ! 

 

 

D'ailleurs vos dirigeants ont déjà été prévenus il y a de cela quelques années, lorsqu'en retour du message prétendument envoyé dans l'univers par la sonde Voyager de la NASA, ils ont reçu une réponse par l'entremise d'un crop circle.

 

 

Après que nous ayons retrouvé des photos des crop circles de Chibolton et des crop circles papillons, nous avons posé une autre question à notre ange (ou Soi intérieur). Question que beaucoup de lecteurs dubitatifs par rapport à ces dessins dans les campagnes – surtout anglaises –, nous avaient souvent posé.

 

 

 

Les crop circles constituent-ils des messages fiables ? Qui les envoie et comment devons-nous les décoder ? Que devons-nous en faire ?

(Réponse de l'Ange sous forme de dialogue intérieur)

 

Nous avions déjà dit qu'avant d'essayer de voir derrière le rideau, il s'agit d'abord d'observer attentivement ce rideau en laissant parler non pas votre intellect, mais votre intuition.

 

Les agroglyphes sont généralement étudiés, analysés, décortiqués, examinés sous toutes les coutures par vos scientifiques, physiciens, chercheurs, alors qu'ils devraient en premier lieu faire simplement appel à l'intuition.

 

Les crop sont l'expression de pensées émises en 6ème densité. Ils sont des transferts de champ de pensées formé d'énergie pure qui en quelque sorte transportent des messages pour le subconscient de ceux à qui ils sont destinés. Et ils sont tout bonnement destinés à leurs auteurs, redevenus humains aujourd'hui, et qui depuis leur ligne du futur, s'envoient des messages cryptés dans le passé.

 

En première intention, vous n'avez donc rien à faire avec les crop circles, mais ils recèlent des messages sous forme de stimuli visuels destinés à l'inconscient de ces voyageurs temporels.

 

Ensuite ils sont construits sur une base de nombres premiers : 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89, 97 etc.., ce qui pourrait intéresser les mathématiciens.

 

Ils ne sont donc pas non plus à considérer comme objet de culte ou sacré. Ils sont simplement à considérer comme source d'information cryptée.

 

 

Il faut savoir qu'ils proviennent de 6ème densité et recèlent de forts champs électromagnétiques. Toutefois, il s'agit également de ne pas oublier que certains de ces glyphes sont d'origine SDA, d'autres SDS+ ou SDS-.

 

Certains encore sont originaires d'une collaboration entre Gris et militaires comme ceux qui sont apparus près de la base aérienne de Phalsbourg (57) en France. Cette base militaire recèle dans ses sous-sols les structures d'une ancienne base aérienne de l'United States Air Forces qui collaboraient avec des entités transdimensionnelles.

 

Les crop circles de Hesse en 2007, Sarraltroff en 2008, Hérange en 2009 et tous les autres survenus dans le pays Mosellan étaient l'œuvre de cette collaboration. Ces crop circles étaient simplement pour expérimenter la réaction du public et de la presse, et collecter les identités des chasseurs de crop circles en France.

 

 

Pour en revenir au crop circle de Chibolton et lorsque vous observez le visage de l'hominidé qui apparaît sur le "Glyphe Tapis", que voyez-vous en premier ?

 

S&J : un visage dessiné par des pixels...

 

R : Et encore

 

S&J : nous pourrions également voir un visage flou derrière un grillage (comme nous l'avons vu à travers les points du tricot)

 

En effet, ce visage flou derrière ce maillage représente un visage humain qui pourrait même être féminin, voir androgyne selon la perception de l'observateur.

 

Ce grillage représente la grille matricielle, cette illusion magnétique qui sépare votre espace-temps matériel présent, d'une autre existence matérialisée en 3ème densité, située selon vos perceptions linéaires dans le futur de l'humain.

 

Le portrait qu'avait établi l'équipe de Laura est très ressemblant à l'hominidé du futur.

http://www.quantumfuture.net/fr/cropcircles-fr.htm

 

 

 

 

 

Il représente l'humanité androgyne

dans un nouveau cycle de 4ème densité SDA.

 

 

Alors que les Gris, tels qu'ils sont généralement représentés,

sont plutôt des humanoïdes d'orientation SDS

dont certains sont "négatifs", d'autres positifs.

 

 

Ce crop circle de Chibolton a donc été envoyé par cette partie de l'humanité qui aura transcendé sa prison matricielle reptilienne. Cette partie de l'humanité (du "futur") perçue par votre actuelle conscience, est placée dans une dimension parallèle dans une 3ème densité à quelques milliers d'années dans le futur.

 

Les auteurs de ce crop peuplent la planète représentée en double sur le "glyphe tapis". Cette nouvelle terre de 3ème densité toutefois située dans une dimension parallèle, vibre distinctement à une fréquence beaucoup plus élevée que la terre actuelle. Dans "votre futur", elle sera peuplée par des humains ascensionnés en 4ème densité SDS et se transformera en un monde, patrie d'hominidés scientifiques avides de technologie et de pouvoir, ces "nouveaux prédateurs du futur" qui progressivement après le choc de l'Onde, seront au mieux devenus des Gris positifs.

 

Sur ce "crop-tapis" figurent également les différents changements qui auront lieu dans votre système solaire pendant le passage de l'Onde, et les modifications notoires dans l'ADN des humains du futur. 

 

 

 

Un troisième crop représentant un Gris SDS+ d'apparence non-humaine, nous avertissant en ces termes :

 

« Méfiez-vous des porteurs de faux cadeaux et de leurs promesses non tenues, beaucoup de douleur, mais il est encore temps, croyez il y a du bon à l'extérieur. Nous nous opposons à la tromperie. »

 

 

 

 

Ce message figure sur le disque crypté en mode binaire qui accompagne son portrait.

 

Notons que ce Gris patenté au monde prédateur SDS positif, prévient l'humanité actuelle des risques qu'elle encourt, notamment par l'avertissement suivant : Méfiez vous des faux cadeaux et de leurs promesses non tenues.

 

Faisait-il allusion aux crop circles SDS ?

 

À nous de ressentir !

 

Voir à ce propos l'excellent article paru sur :

http://www.nouvelordremondial.cc/2016/10/02/lete-de-la-desinformation-1-ca-y-est-cest-sur-les-aliens-fument-de-lherbe/

 

 

Lire la suite

C7.5 : S'engager pour demain et devenir créateurs de la Nouvelle Terre

 

Ce nouveau cahier m'a été inspiré lors d'une promenade à la campagne en compagnie de Sand, au mois d'octobre 2017. Nous nous aperçûmes que le soleil brûlait nos visages de manière inhabituelle, alors qu'un vent froid vif piquait l'atmosphère.

Nous étions également au moment où Ophelia, le 6ème ouragan majeur de la saison, faisait son entrée sur la scène des événements climatologiques européens signalant l'approche de la grande transition. Il était l'ouragan de catégorie 3 le plus au nord-est jamais observé depuis le début des observations climatologiques. 

 

L'ouragan Ophélia au large du Maroc

 

Depuis des années que nous faisions attention à ces indicateurs, leur accélération nous apprenait la proximité de l'événement.

 

Alors en quoi consiste cet événement ?

 

Beaucoup de vérités et de mensonges ont été diffusés par rapport à un mystérieux objet céleste qui approche de la terre. Cet objet en transit appelé Nibiru par certains, planète X par d'autres, a simplement été réfuté par les instances officielles. Et pour cause !

 

Cette étrange planète possède un champ électromagnétique immensément plus puissant que celui de la terre. Son influence sur la vie de notre sphère planétaire à maintes fois été appuyée par de puissants séismes, des bouleversements géophysiques et climatiques extrêmes, ayant lieu à chaque fin de cycle humain, et correspondaient précisément à son transit dans notre système solaire.

 

La chute de l'Atlantide et la disparition quasi-totale de sa civilisation en est une illustration parfaitement avérée.

 

De nos jours, les gros séismes du Chili, Italie, Taïwan, Équateur, Mexique, Inde, Japon, Russie et les centaines d'autres de moindre importance, comme les derniers ouragans extrêmes en Atlantique, apportent la preuve qu'un événement similaire est à nouveau en train de se reproduire sur terre.

 

De plus, des artefacts des anciens Sumériens relatent explicitement l'existence d'une telle planète croisant périodiquement notre système solaire. Quoiqu'on en dise, la planète X est bien de retour dans notre système !

 

A présent, et cela depuis une vingtaine d'années déjà, la magnétosphère terrestre est constamment bombardée de comètes, d'astéroïdes, de poussières cométaires qui se désintègrent parfois de manière spectaculaire dans notre atmosphère. Ces phénomènes risquent de durer encore quelques années, car ces projectiles célestes proviennent essentiellement du cortège cométaire de cette fameuse planète X. 

Quelque chose est donc en train de se "produire à nouveau" !

 

Nous avons remarqué que parfois, des courants d'air froid coexistent étrangement avec les rayons dardant du soleil. Début septembre, les sommets des montagnes Ariégeoises et Midi-Pyrénéénes étaient déjà enneigés. De même, de nombreuses grosses anomalies climatiques de ce type étaient enregistrées à travers le monde.

Ces observations qui passent généralement inaperçues au regard et à la conscience des profanes, nous avaient instamment alerté.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les sommets enneigés des Pyrénées début septembre

 

 

Alors fort de nos observations, nous avons ouvert un dialogue avec notre Ange intérieur. Voici les informations délivrées et remises en forme lors de ce travail :

 

Malgré ce que croient la plupart des gens, il n'y pas que le soleil et les alignements planétaires qui entrent en ligne de compte dans le processus de changement et son cortège de catastrophes plus ou moins naturelles.

 

Au niveau individuel, certains commencent à ressentir de la fatigue extrême et des brûlures oculaires de plus en plus insupportables, surtout lorsqu'ils omettent de se protéger les yeux. Ces moments de fatigue parfois handicapants, sont fonction de la pénétration des énergies électromagnétiques dans le bouclier magnétique terrestre. Ils sont essentiellement ressentis par ceux qui ont commencé à développer une certaine sensibilité énergétique. Quant aux brûlures oculaires, elles sont provoquées par l'augmentation des rayonnements UV, qui forcent la pupille de l'œil à s'adapter à ces pics de luminosité extrême.

 

L'augmentation des rayonnements ultraviolets (UV), de même que celle des infrarouges (responsables de la chaleur ressentie sur le visage) sont révélateurs de la baisse de l'efficacité du bouclier électromagnétique terrestre. Ce dernier a essentiellement pour rôle de protéger la vie terrestre des rayonnements solaires et cosmiques, et des bombardements cométaires. Mais il peut parfois jouer un autre rôle.

 

Ce bouclier électromagnétique terrestre perdant de sa force et de son efficacité, il s'agit maintenant de comprendre pourquoi sa portée électromagnétique décline de cette manière.

 

Le bouclier magnétique de la terre

 

 

Comme vous l'avez souligné en début de cet écrit, la force du champ électromagnétique terrestre est affaiblie par celle de cette planète inconnue en approche. Mais il ne s'agit pas que de cela.

 

Pour mieux comprendre l'origine de cette baisse de protection magnétique, allons d'abord voir ce qui se passe sur Mars, qui rappelons-le, n'est pas autre chose qu'un "alter" dans le passé de la planète terre.

 

Cette ancienne planète qui abritait la vie il y a des millions d'années, ne possède plus aucun bouclier de protection électromagnétique. Pour être plus précis, son milieu minéral, sa 1ère densité, résidu d'un très ancien cycle de vie, ne génère plus du tout de champ magnétique. Il existe toutefois encore des poches magnétiques à sa surface, générées par des formes de vies microscopiques qui dans plusieurs millions d'années, serviront de support pour un nouveau cycle de vie de 2 et 3ème densité.

 

Pour le moment, Mars ne possède donc plus de bouclier électromagnétique protecteur, tout simplement parce que sa surface n'abrite plus de Vie en 2ème et 3ème densité.

 

La planète Mars

 

Ce qui signifie donc que c'est bien l'énergie de résonance vibratoire d'un monde vivant dans un espace-temps défini et densifié par une forme de Conscience créatrice, qui génère le champ magnétique d'une planète.

 

Comme la population martienne s'est élevée en 4ème densité SDS, elle possède un champ magnétique de 4ème densité, donc imperceptible et invisible à la technologie et aux sens humains de 3ème densité.

Ce qui par conséquent signifie qu'un champ magnétique planétaire possède des fréquences magnétiques qui sont générées en fonction de la fréquence de résonance vibratoire de la vie et de la population présente sur cette planète.

 

Autrement dit, ce sont les mouvements ou l'activité qu'engendre une biosphère, qui génèrent les champs électromagnétiques protecteurs. Et ce sont ces mouvements évolutifs de la vie, soit les mutations et l'évolution globale des Consciences supérieures habitant ces mondes, qui produisent le champ électromagnétique renforçant leur protection.

 

Voilà alors une autre illustration de la bientôt célèbre équation qui dit que : « La Conscience crée la gravitation, qui elle modifie la Conscience ».

 

Et comme vous vous en doutiez, ce bouclier de protection est issu de l'énergie nucléaire faible ou force faible (réfutée par les astrophysiciens du Service de Soi), qui en quelque sorte protège et stabilise les fréquences gravitationnelles régisseuses de la densité de réalité d'un monde.

 

Vous savez aussi que pour qu'une conscience humaine puisse grandir et évoluer, elle est obligée de rechercher l'accès à la Connaissance universelle, l'énergie/information contenue dans la force nucléaire faible. 

Ce qui par ce fait, boucle l'équation qui dit que : « la Conscience crée la réalité, qui elle, par la Connaissance, peut modifier la réalité qui l'entoure ».

 

J'insiste également à vous rappeler que la Connaissance n'est pas le Savoir, ni l'intelligence du petit soi. Le petit soi est celui qui invente des technologies extraordinaires pour conquérir l'espace et l'univers et parcourir l'espace-temps grâce à la technologieIl est celui du scientifique cartésien, calculateur, inventeur de la technologie physique et matérielle.

 

Une aile volante de la NASA sur Mars

 

Le matériel militaire, les engins de la NASA ou la technologie du réseau HAARP et bien d'autres choses, ont été "inventés" par un collectif de "petits soi" qui évolue au travers du savoir et de la technologie, mais qui a négligé la véritable Connaissance Universelle. Ce qui les motive, n'est pas le service à autrui comme on pourrait parfois le croire, mais le besoin de célébrité, de reconnaissance, puis ultimement, même s'il est bien dissimulé par d'autres programmes, le besoin de sécurité et d'argent.

 

Ce collectif au Service de Soi continue à croire que c'est le savoir scientifique qui a inventé les technologies quantiques de conquête de l'espace, dont d'ailleurs le grand public reste encore complètement ignorant. Mais ce collectif ne se doute pas que ces hautes technologies proviennent déjà du futur ! Elles leur ont été transmises par leur propre "petit soi" devenu encore plus intelligent dans le futur, dont certaines figurent encodées dans les crop circles.

 

Ces "petits soi" encore plus intelligents dans le futur, représentés dans le milieu ufologique par certains Gris, ont également inventé une technologie sensée protéger l'humanité des impacts cométaires et des changements induits par l'approche de cette planète X. Les Gris "négatifs" sont (et étaient) les humains d'aujourd'hui, qui ne sont pas parvenus à s'extirper de la voie involutive. C'est pour cette raison que dans le futur, ils sont restés dotés d'une énergie prédatrice. Ils sont actuellement ces humains-prédateurs de leurs semblables.

 

Ces entités de 4ème densité ont même fourni la technologie de pointe aux différents gouvernements pour construire des milliers de kilomètres de bases, de tunnels et abris souterrains, parmi lesquels le tunnel du Saint-Gothard, l'aéroport de Denver, et bien d'autres.

 

 

Inauguration du tunnel du Saint-Gothard

 

 

Ils serviront le moment venu à abriter des centaines de milliers de gens riches et célèbres, les élites autoproclamées et prédateurs actuels de la planète. Ils seront secondés par des scientifiques et des techniciens de renommée grassement rémunérés et tenteront de s'y réfugier lors de l'alignement de la terre avec cette planète mystérieuse, pour ainsi échapper à leur destin.

 

Mais ils ne se doutent pas que lorsqu'ils sortiront du tunnel temporel généré par le chaos planétaire, lui-même engendré par l'activité électromagnétique de la planète X (ou Nibiru), ils se retrouveront dans un environnement tel que se présente actuellement la planète Mars ou la face cachée de la Lune, c'est à dire complètement dénuée de vie végétale et animale en 2ème et 3ème densité, dont il ne reste que les structures souterraines comme seule ressource de survie.

 

Ces mystérieuses constructions encore existantes sur la face cachée de la Lune et sur Mars, restent dissimulées et réfutées par le gouvernement mondial, le corpus SDS..., et pour cause !

 

Mais elles commencent à être connues par les chercheurs ufologiques, puisque le sous-sol de ces deux planètes abrite des vestiges d'installations "extraterrestres-extranéens" issus d'un précédent cataclysme ayant eu lieu sur leur monde.

Comme cela a été programmé par les opérateurs SDS, notre élite mondiale se retrouvera en 4ème densité, elle-même esclave de ces entités qu'elle servait aveuglément sur terre. Elle continuera éternellement à les servir, puisqu'au travers des rituels sataniques, de l'attrait pour le dieu argent et le sexe, elle aura expressément choisi de leur rester fidèle et consentant... et... la boucle (de rétrocausalité) sera bouclée !

 

 

En contractant ce contrat avec ces entités prédatrices (en d'autres termes, en acceptant de vendre leur âme au diable), ils resteront eux-mêmes plafonnés en 4ème densité, comme l'ont été leurs prédécesseurs, les maîtres-prédateurs d'Orion.

 

Un Dracos du système d'Orion (image de synthèse)

 

Maintenant que nous avons établi le lien entre l'électro-magnétisme d'une planète et la vie ou le degré de conscience qu'elle abrite, vous disposez également de nouvelles données pour comprendre la transition vibratoire, ou plus précisément le moment de séparation des deux réalités, des deux densités terrestres.

Ces deux réalités, une réalité planétaire manifestée dans un monde de "Service de Soi - SDS" et une autre réalité densifiée dans un monde au "Service d'autrui - SDA", figurent sur le crop circle de Chibolton dont nous avons déjà parlé (Voir le C7.4 - Se préparer au changement de densité https://unfuturdifferent.jimdo.com/les-cahiers/cahier-7/). Il y est bien décrit deux planètes distinctes à l'emplacement de la terre. 

 

Que cela signifie-t-il ?

 

Ces deux mondes de réalités SDS et SDA resteront imbriqués, mais enfanteront ou génèreront des dimensions vibratoires bien distinctes. La 1ère densité terrestre qui constitue le monde minéral, restera commune aux réalités des deux mondes. Elle sera projetée au moment du chaos planétaire, une sorte de Big One énergétique, à travers un trou de ver, un tunnel dans le temps-espace, à des milliers d'années dans le futur.

 

Mais ces deux réalités s'éloigneront l'une de l'autre, séparées par leurs fréquences vibratoires de résonance très divergentes.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

Le monde SDS intellectuel, cartésien, calculateur, mais complètement amputé de son émotionnel par les progrès techniques, informatiques et robotiques, ne disposera plus des ressources émotionnelles nécessaires à l'évolution de l'âme.

http://trustmyscience.com/google-automl-peut-se-repliquer-par-lui-meme/

 

Il s'éteindra progressivement tandis que leurs rudiments d'âmes et esprits seront recyclés par des trous noirs et constitueront les nouvelles briques pour la "construction" de l'univers.

 

* * *

 

Au-delà du futur au "Service de Soi - SDS" qui attend l'humanité majoritaire, voyons maintenant l'autre versant de ce potentiel, celui du futur au "Service d'Autrui - SDA" qui attend une petite minorité d'humains.

 

En partant du même constat – celui de plus en plus évident des changements terrestres, climatologiques, géologiques, politiques et sociétaux en cours – observons ces visions avec d'autres yeux et une conscience différente.

 

Depuis ses débuts des Dialogues avec l'Ange, Jenaël avait perçu qu'il "ramenait" ses concepts, idées, explications et enseignements depuis d'autres Soi futurs ou passés. Ces "Soi" en question, nous les appelons "alter". Ils ne sont autres que des parties de notre conscience (existant sur d'autres plans de réalité) avec lesquelles notre âme est intimement reliée. Nous pourrions éventuellement leur demander ou leur attribuer un prénom lors des communications, mais cela n'aurait pas plus d'intérêt que d'impressionner les lecteurs. Nous savons également que malgré toute notre vigilance, certaines entités qui ne sont pas toutes forcément nos alter, pénètrent notre psychisme et essayent de délivrer des informations erronées ou détournées, car tout comme dans leur dimension, elles sont parasitées par des entités prédatrices supérieures.

 

Elles deviennent alors soit l'Ange-enseignant, soit le prédateur-enseignant malgré lui, et représentent tout de même deux facettes porteuses d'informations. Ces facettes sont nécessaires pour l'enseignement de la Connaissance du bien et du mal. Elles sont les deux visages de Lucifer, le menteur-opérateur SDS ou alors le détenteur et enseignant du secret des dieux et gardien des portes des mondes supérieurs du service d'autrui.

 

Depuis que nous sommes "tombés" sur le livre d'Alexandre Lebreton (MK - Abus rituels et contrôle mental), nous savons que ces autres parties de nous ou d'autres parties de notre âme situées sur d'autres lignes temporelles, peuvent être dénommées "alter", parce que leur existence astrale autonome, se situe sur des lignes de temps plus ou moins éloignées de notre présent actuel.

 

Quelques uns de ces "alter" sont donc des entités de conscience, souvent non-incarnées, des esprits autonomes et souverains qui ont la possibilité de pénétrer nos consciences individuelles. Ces entités peuvent êtres prédatrices, bénéfiques ou alors inoffensives pour l'évolution de notre âme. Elles ne sont donc pas des voix qui nous dictent un texte comme pour un simple channeling "amour et lumière", mais des formes-pensées, des concepts ou parfois même des images qui peuvent pénétrer notre subconscient et surgir dans notre conscience, pour nous amener à réfléchir, mais dont nous savons qu'elles n'appartiennent pas à notre présent.

 

Alors prenons ces formes-pensées qui nous dispensent certaines explications d'un futur apocalyptique et définitif, comme souvent relayées par les sites conspirationnistes et d'autres, qui nous informent également de ce même futur apocalyptique, mais qui tout de même précisent sa potentialité. Elles nous informent alors que certains parmi les humains sont incarnés pour aider l'humanité à changer de ligne temporelle (comme l'enseignait également Inélia Benz).

Ces alter en question nous suggéreraient donc plusieurs points à suivre pour "contourner ce moment apocalyptique".

 

 

Et ce sont ces différents points à suivre, que nous allons aborder sous la guidance de notre Ange. Voici alors une autre communication sur le sujet :

 

Il s'agit d'abord de comprendre que le Soi supérieur commence à se développer lorsque par votre travail intérieur, vous parvenez à intégrer toutes les parties d'âme fractionnées et disséminées lors des nombreux traumatismes que vous aviez subis au cours de votre existence. Le Soi supérieur est donc le grand Soi de votre Êtreté légitime et souveraine future.

Il représente votre guidance suprême, qui elle ne vous ment jamais. Ceci parce qu'ayant choisi l'orientation au "Service d'Autrui - SDA" pour votre âme, vous avez réhabilité les potentiels non-réalisés de votre Êtreté. Le Soi supérieur est donc votre Soi, votre conscience dans le futur ou "vous-même-esprit" dans cet espace-temps futur. Votre Soi supérieur rassemble en quelque sorte, tous vos alter futurs qui ont déjà réussi l'initiation du passage de densité.

 

Cette initiation sera bientôt présentée à l'humanité entière. Elle sera effective lors de l'alignement planétaire Soleil-Nibiru-Terre, qui a débuté fin 2017 et aboutira environ un an plus tard.

Les anciennes traditions religieuses appelaient cet événement céleste : "le temps des tribulations", suivi de "la moisson des âmes".

 

Alors comment se déroulera cet événement ?

 

En réalité, pendant l'événement, une impulsion électromagnétique plasmatique gigantesque due à l'alignement planétaire, se sera faite ressentir. Mais très peu de gens auront conscience qu'ils sont en train de franchir le trou de ver qui les relie à leur futur, à des milliers d'années au-delà du présent actuel.

 

En réalité, pendant l'événement, une impulsion électromagnétique plasmatique gigantesque due à l'alignement planétaire, se sera faite ressentir. Mais très peu de gens auront conscience qu'ils sont en train de franchir le trou de ver qui les relie à leur futur, à des milliers d'années au-delà du présent actuel. Ils continueront à vivre encore des années dans ce qui leur semble leur présent, mais se réveilleront un jour rajeunis, s'apercevant d'un énorme changement dans la société humaine. 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Continuer à vivre dans le présent pendant que la 3ème densité SDS disparaît, pourrait être rapproché de cette histoire désormais célèbre des pilotes d'avions Avenger, qui avaient décollé en 1945 et qui n'ont jamais réapparu. Ceci parce qu'en 2017, ils sont toujours en train de survoler un phénomène électromagnétique dans le triangle des Bermudes ! Ils sont suspendus dans le non-temps, et l'ignorent.

Ceux qui aujourd'hui font leur choix du "Service d'Autrui - SDA", perçoivent déjà de quoi il en retourne. Il ne sert pas à grand-chose d'en débattre, attendez simplement d'être stabilisés en 4ème densité. Cela dit, comment utiliser le temps imparti pendant la transition (pendant le vol des avions), peut devenir un sujet passionnant à aborder.

 

Reprenons les choses pour comprendre cet autre versant de la réalité qui devra mettre en jeu votre légitimité et souveraineté, votre conscience créatrice au service d'autrui, dans votre nouvel univers.

 

 

Vous le savez désormais, cette expérience n'a jamais été tentée dans un monde de 3ème densité depuis l'arrivée des prédateurs Anunnaki sur Terre. Mais elle pourra désormais être préparée par les candidats SDA, précisément sur cette nouvelle terre de 3ème densité, comme figurée sur le crop tapis de Chibolton.

 

 Le crop tapis de Chibolton colorié par l'équipe de Laura Knight

 

 

Pour mieux saisir l'aspect métaphysique et quantique de cette transition, revenons à observer les changements climatiques terrestres et les manipulations désespérées des élites pour pouvoir y survivre.

 

Il faut d'abord savoir que les catastrophes climatiques tels les ouragans, les inondations, les éruptions volcaniques, les immenses feux de forêts... sont des phénomènes entièrement naturels provoqués par l'approche de cette planète mystérieuse avec son cortège de météorites incandescentes qui pénètrent l'atmosphère et ses énormes masses d'eau transportées par les décharges plasmatiques lors des ouragans.

 

 

Les énormes masses d'eau transportées par les décharges plasmatiques lors des ouragans.

 

 

Car même les technologies les plus extraordinaires ne peuvent éviter ces catastrophes. L'élite de l'humanité essaye de se protéger de ces phénomènes par de la technologie à force nucléaire forte : tels le système HAARP, les missiles destructeurs de comètes... Mais surtout, ils se mentent à eux-mêmes en dénigrant la réalité !

 

La force nucléaire faible serait beaucoup plus efficace, puissante et protectrice que leur ridicule technologie. Mais parce qu'elle représente la force du véritable Amour Universel qui anime et relie toute forme de vie, cette force nucléaire faible leur est inconnue. Ils préfèrent donc tabler sur leur savoir, leur intelligence et leurs technologies, pour tenter de lutter contre le chaos de la fin des temps.

 

En vérité, les élites de l'ordre mondial essayent à tout prix de détourner la conscience humaine du cœur du problème, celui de la réalité émergente d'un potentiel de monde du "Service d'Autrui - SDA" se développant sur la pente opposée à celle de la destruction de notre monde SDS.

 

Ces élites sont sur le point d'échouer à leur mission qui est l'obligation d'une récolte d'âmes humaines au profit des entités prédatrices SDS.

 

La "fausse" démonstration de leurs armes climatiques, n'est que de la poudre aux yeux pour essayer de dissimuler leur impuissance face aux effets du transit de cette mystérieuse planète X entre la terre et le soleil.

 

Et c'est parce que cette transition a lieu au-delà de la ceinture de Van Allen, que la planète X reste invisible à la perception humaine. En tant que naine brune, elle ne devient perceptible pour le moment qu'au télescope à infrarouge.

Le réseau HAARP et les dispositifs à modulation de basses fréquences peuvent certes avoir de petites incidences sur certains événements climatiques, mais ils ne constituent en aucun cas des technologies empêchant les effets dévastateurs de la planète en transit.

 

Un autre exemple de cette désinformation est illustré par le passage des ouragans et le débordement rapide de grandes quantités d'eau. Il faut savoir que lors des concordances planétaires (lorsque deux planètes sont parfaitement alignées l'une derrière l'autre, face au soleil), il se produit des transferts plasmatiques porteurs d'énormes quantités d'hydrogène et d'oxygène, qui en pénétrant le bouclier de protection magnétique terrestre, se transforment en flocons de neige et de glace (grêlons) qui se déposent "normalement" aux pôles.

 

Mais comme ce bouclier magnétique ne joue plus son rôle lors des alignements planétaires, l'hydrogène et l'oxygène sont convertis en d'énormes quantités d'eau, directement aux points de pénétration dans l'atmosphère créant des déluges. Les ouragans matérialisent ainsi ces vortex de pénétration de l'énergie plasmatique, se transférant d'une planète à l'autre.

 

La planète Mars autrefois pourvue de fleuves, de mers et de rivières, s'est asséchée de son eau parce que cette dernière a été transférée sur terre au fil des alignements planétaires successifs. Ce transfert a duré moins d'un demi-siècle et a complètement desséché la vie sur la planète.

 

 

 

Pour votre gouverne, Mars est la planète d'origine des dieux guerriers SDS dénués d'émotions.

La disparition de l'eau et du biotope martien de 2 et 3ème densité ne serait donc pas due au hasard.

 

* * *

 

 

Nous voudrions revenir sur le sujet de l'espace-temps qui nous sépare de la transition. Si nous avons bien compris, nous devrions nous occuper de continuer à vivre tout en poursuivant des projets ?

 

Non seulement vous allez être amenés à expérimenter de nouvelles réalités, mais vous allez pouvoir vérifier que "certaines instances ou influences" vous accompagnent, vous portent et vous protègent pour ce faire. Et ceci tant que vous continuez à expérimenter votre voie.

 

Platon disait :

« Avant de songer à réformer le monde, à faire des révolutions, à méditer de nouvelles constitutions, à établir un ordre nouveau ; descendez d’abord dans votre cœur, faites-y régner l'ordre, l'harmonie, la paix.

Ensuite seulement cherchez autour de vous des âmes qui vous ressemblent et passez à l'action. »

 

 

En réalité vous n'avez plus besoin de vouloir réformer le monde. Car de toute manière changer sa réalité, ne fonctionne pas par une révolution envers une quelconque autorité ou gouvernement, aussi corrompu soit-il.

 

Mais le changement arrive simplement et uniquement par la quête de la Connaissance, afin d'impulser un profond changement de conscience en soi, qui lui, pourra se propager par résonance génétique à l'ADN du voisinage. C'est le phénomène connu comme la théorie du centième singe provenant de la particularité que possède l'ADN, d'induire et propager ses changements épigénétiques à travers l'univers et qui ouvrira alors une nouvelle ligne temporelle. Mais cela vous l'avez déjà compris.

 

Depuis des milliers d'années, des multitudes ont essayé de changer l'illusion de ce monde, par des révoltes ou des manifestations, voire par des insurrections politiques, mais personne n'a jamais réussi à changer quoi que ce soit. La civilisation humaine, mis à part quelques périodes dorées, a toujours baigné dans la manipulation, la corruption, la guerre et la criminalité.

 

Les mouvements du potentiel humain ou du New Age, malgré toute leur bonne volonté, leurs projets, leurs théories et leurs idéaux... n'ont rencontré que des échecs. Les convictions "Amour et lumière" continuent a être manipulées par les instances SDS. Elles y parviennent parce que les humains négligent une loi essentielle qui régit la loi de l'UN et qui devrait également s'inscrire en 3ème densité. Ils oublient d'apprendre à Être avant de vouloir faire. Ne tenant pas compte de la réelle Connaissance du bien et du mal, ils continuent ainsi à être dirigés par les instances prédatrices supérieures.

 

La voie du service d'autrui SDA, étant la seule voie de l'apprentissage de l'Être, il est donc désormais temps de faire grandir cette conscience, afin que cette voie puisse trouver un terreau pour recommencer à se manifester dans le monde physique et matériel de 3ème densité. Et comme l'annonçait Platon, le moment est venu de rechercher autour de vous des âmes qui vous ressemblent pour passer à l'action, ceci afin de créer une émulsion d'énergie SDA, capable d'équilibrer l'énergie SDS sur Terre.

 

Car lorsque vous passez à l'action, pourvu de votre conscience au service d'autrui, vous ouvrez automatiquement un nouveau potentiel de réalité sur une nouvelle ligne d'espace-temps qui se détachera de celle qui régit votre présent.

 

Que cela signifie t-il ?

 

Cela vous encourage à donner libre cours à des projets à condition qu'ils soient construits sur une nouvelle éthique, celle d'une Nouvelle Terre souveraine, libre de droit et émancipée des programmes prédateurs.

 

Cette Nouvelle Terre devra s'élever naturellement par des échanges d'Énergie conscients et consentants. Qu'ils soient orientés dans le monde matériel, intellectuel ou spirituel, ces échanges resteront tournés vers le service d'autrui, au service de la Vie et de l'évolution des consciences humaines. L'éthique de cette Nouvelle Terre sera en premier lieu affranchie de tout objectif pécuniaire, d'enrichissement ou de thésaurisation personnelle.

 

L'argent tel que vous le connaissez encore pour le moment, disparaîtra complètement du système d'échange. Il continuera simplement d'annihiler définitivement le monde du Service de Soi.

 

L'heure est donc venue de coopérer à l'accouchement de cette Nouvelle Terre !

 

Sand et Jenaël 

 

 

Lire la suite

MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription