CAHIER 5 : L'ARGENT, DIEU DU MONDE ÉCONOMIQUE SDS

 

La publication de ces textes sont intentionnellement classés par ordre chronologique, datés du plus ancien au plus récent. Pour une meilleure compréhension de l'ensemble du thème, le lecteur est invité à suivre cette chronologie. Aussi, Pdf et audio sont accessibles en bas de chaque article. 

C5.1 - Les monnaies alternatives, un dessein prémédité des entités transdimensionnelles SDS ?

 

Le 07.04.2017

   

En ces périodes sombres qui marquent la transition d'une humanité vers une autre, un nombre impressionnant de type de monnaies alternatives apparaissent quasi "miraculeusement" sur le territoire français et probablement dans d'autres pays aussi. Bien entendu, cet engouement subit pour ces nouvelles monnaies, nous a mis la puce à l'oreille.

 

Nous-mêmes encourageons l'une d'elle sur le réseau LEO et c'est d'ailleurs la seule ! Il s'agit du J.E.U. (Jardin d'Échange Universel) que nous avons découvert à Parisot.

 

Sans rentrer dans les détails, puisque vous pourrez en prendre connaissance sur le site, le J.E.U. se distingue des autres systèmes d'échange mis en place ailleurs, pour la simple et bonne raison que son principe repose sur l'autonomie et la transparence totale entre J.E.U.eurs.

 

Ce procédé d'échange est apparemment exclusif car à notre connaissance, il est le seul qui n'est pas sous tutelle d'une institution comptable centralisée, contrairement aux autres systèmes alternatifs qui fleurissent un peu partout en France.

 

Le J.E.U. est déjà présent dans l'Aude (notre région de résidence) mais pour l'instant, il ne rencontre pas grand succès. D'autres monnaies alternatives l'ont déjà coiffé au poteau, et nous allons en comprendre la raison.

 

Le J.E.U. ayant été inspiré de la pratique d'échange de l'ancienne Égypte "Atlante" (civilisation n'ayant jamais instauré de système d'échange sous forme de monnaie), elle était essentiellement basée sur un procédé d'écriture (exactement comme le J.E.U.) et faisait référence à un système de valeurs qui s'appuyait sur la créativité et l'appréciation de chacun. L'unité de compte de ce système établissant des valeurs entre les biens, était le "shât".

 

Cette philosophie de marchandage tenait donc davantage du "troc de valeur" que de l'existence d'une monnaie-marchandise concrète. Dans cette civilisation, la monnaie proprement dite était donc inconnue et ne connaissait pas la spéculation (intérêts, agios, crédits, bénéfices…).

 

Ce qui expliquerait d'ailleurs pourquoi le J.E.U. (provenant de nos mémoires transdimentionnelles) a tellement de mal à émerger. Son principe issu de la 5ème dimension de conscience SDA, demeure un concept étranger à la conscience humaine actuelle.

N'est-ce pas justement cette distorsion de la valeur de "l'art des gens" (l'argent) qui a permis au dieu Argent, le dieu "Monnaie-taire", de régner puis détruire (faire taire) notre civilisation ?

 

Ces autres monnaies émergentes, plus d'une quarantaine de versions en France, tels le SEL, le Stück, l'Eusko, la Roue, le Radis et bientôt le SouRiant, devraient devenir compatibles avec la future monnaie alternative "officielle" française : le Coopeck. Cette dernière, une création Biocoop en partenariat avec la prétendument banque éthique Crédit Coopératif et la NEF, se destine même à se transformer en monnaie numérique !

Quel progrès !!!

 

Alors ouvrons notre esprit et posons-nous une question qui nous paraît fondamentale. Pourquoi ce subit engouement pour les monnaies alternatives ? Que cela cache-t-il ?

Question en "Dialogue intérieur" : Cette montée en puissance des monnaies alternatives, nous dissimulerait-elle pas quelque chose ?

 

 

Voici ce que nous avons reçu comme réponse.

 

L'humanité a glissé dans sa phase décisive du processus de transition dans des dimensions de densité supérieure. Elle est entrée dans ce que les anciennes traditions ont appelé les 1000 ans de Satan ou le royaume de paix de mille ans.

La réponse est d'ailleurs codée dans les "anciens textes sacrés" :

 

– Satan, qui est à l'origine de tous les maux, l'adversaire et le contradicteur de Dieu, est saisi et jeté dans l'abîme. “Et je vis un ange descendant du ciel, ayant la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. Et il saisit le dragon, le serpent ancien qui est le diable et Satan, et le lia pour mille ans ; et il le jeta dans l'abîme, et l'enferma ; et il mit un sceau sur lui, afin qu'il ne séduisit plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis ; après cela il faut qu'il soit délié pour un peu de temps” – (Apoc. 20.1-3) 

 

Ce passage symbolique de l'apocalypse est très hermétique car les foules ne se sont jamais posé la question, pourtant d'importance cruciale, de l'identité de "l'Ange" qui lia Satan pour mille ans.

Puisque ni Dieu ni le Christ ne sauraient faillir à la loi du UN, ne serait-ce pas plutôt le porteur de lumière : Lucifer (l'antéchrist, la fausse lumière) qui en emprisonnant Satan (l'ombre) se proposerait comme sauveur de l'humanité ?

Alors, l'émergence des monnaies alternatives, ne serait-ce pas une alternative luciférienne pour remplacer la monnaie officielle dans le seul but de vous éloigner de la voie du Service à Autrui en vous déviant de votre véritable et légitime pouvoir créateur ?

 

Voyez-vous où je veux en venir ?

 

Lucifer est celui qui soumet l'homme, le "fils du créateur", à la "tentation". Il ne peut donc être ni Satan, ni le Christ. Les religions ont intentionnellement fusionné ces deux polarités (SDS- / SDS+) en une seule pour entretenir la confusion. Encore une des "religieuses" ruses du corpus prédateur.

 

Les milles ans correspondent simplement à une période définie dans laquelle chacun est appelé à asseoir son choix SDS ou SDA en vue de son cycle ultérieur en 4ème densité.

 

Ce choix, la tentation que propose Lucifer à l'homme, se résume donc à :

– poursuivre l'expérimentation du monde du Service de Soi, celui de la matrice d'un monde matériel, c'est à dire densifié en 3ème dimension, "l'enfer" régit par les Démons reptiliens de l'Age d'Or...

– ou bien de gravir les échelons de la Conscience, de suivre la voie de la Connaissance et du Service à Autrui, en proposant à l'âme le difficile chemin de croix du Christ, aboutissant dans une dimension de densité plus élevée : la 4ème densité d'existence SDA.

 

À souligner que là il ne s'agit plus de parler de dimension mais bien de progression en 4ème densité d'existence, avec toutes les perturbations psychiques, physiques et énergétiques que cela comporte !

 

 

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse aujourd'hui, effectivement les jours de l'Euro, du Dollar et des autres monnaies officielles sont comptées car leur effondrement également est bel et bien programmé.

 

Mais ce que tout le monde ignore, c'est que l'émergence des monnaies alternatives, elle aussi a été soigneusement programmée, parfaitement contrôlée et orchestrée par les forces lucifériennes SDS+ qui par ce subterfuge, non seulement se proposent de s'élever en bienfaitrice de l'humanité, mais surtout en sauveuse d'un système d'échange obsolète !

 

 

Comme vous l'avez certainement déjà compris, l'humanité est arrivée dans la dernière ligne droite avant le grand final. Et à ce propos, les changements climatiques en cours, le démontrent grandement.

 

 

Ainsi, comme le serait le New Age aux religions traditionnelles, les monnaies alternatives le deviennent désormais aux monnaies officielles. Elles ne sont donc ni plus ni moins le New Age de l'économie, les nouvelles serrures de sa prison dorée. Ou si vous préférez, un système "alternatif" de contrôle de l'esprit soi-disant plus éthique, qui aura tout de même autorité en ce début du nouveau cycle du Nouvel Age d'Or...

 

Et évidemment, cette opération de remplacement du système monétaire traditionaliste par son alternative est toujours finement orchestrée par les agences gouvernementales secrètes, obéissant au plan "luciférien" des entités SDS de 4ème densité.

 

Effectivement, il semblerait que la 'cabale' soit en perte de vitesse, mais ce n'est qu'un mensonge de plus, car les entités de 4ème densité ne sont pas la cabale. Cette dernière existe au moins sous 5 groupes principaux et différents qui contrôlent le monde, et elles le contrôlent toujours comme un vulgaire théâtre de marionnettes.

 

Il est donc question de comprendre que les entités de 4ème densité SDS, qui rappelons-le se situent dans une dimension de non-temps, sous entendant un passé et futur confondus, veillent à ce que l'humain ne parvienne pas ou que très difficilement en 4ème densité SDA. C'est leur rôle, leur perpétuel combat, leur raison d'être et elles mettront tout en œuvre pour l'en empêcher. Elles trouveront sans cesse tous les stratagèmes possibles et inimaginables pour l'occuper et lui faire oublier la véritable raison de son incarnation sur terre en cette fin de cycle, qui finalement se résume à préparer son complexe Corps-Âme-Esprit à migrer en 4ème densité.

 

Vous pouvez alors comprendre que s'investir corps et âme dans l'organisation et le fonctionnement des monnaies alternatives est pure perte de temps et d'énergie. Vous ne devez pas vous laisser distraire par une nouvelle illusion. Vous vous devez fermement de préserver votre énergie et l'amplifier pour la transition !

 

Aussi, si vous avez tendance à l'oublier, réexaminez votre "passé karmique". Il vous sera très utile, si vous ne voulez pas répéter les mêmes leçons. Vous y trouverez des indices extrêmement pertinents mais comme tout un chacun, vous êtes toujours libres de tenter l'expérience et continuer à expérimenter le cycle illusoire de l'énergie-argent.

(A ce propos, le témoignage d'Hélène "Les enJEUx énergétiques", est également fort intéressant.)

 

Aussitôt, les réponses de notre En-Je et les synchronicités nous orientèrent notamment sur un site communiquant à propos des monnaies alternatives de l'Aude. Sans grande surprise, nous découvrîmes que tous nos anciens "faux amis" du Bézu et de la Haute vallée, ainsi que la clique des "gourous et coqs channels" d'il y a quelques années, avaient évidemment créé leur "oisellerie bio et éthique". (Voir l'appel du pays Cathare)

 

Et ce sont précisément eux qui sont les initiateurs du SouRiant, un autre système alternatif à la matrice de l'argent. Coïncidence ? Sûrement pas !

 

Nous avions par conséquent trouvé la réponse à notre questionnement. Sans aucun doute, revisiter notre passé karmique fut très révélateur puisqu'en même temps que nous percevions ce profond changement intérieur aboutissant à la création de notre nouveau site, le corpus prédateur avait semble-t-il, lui aussi, enclenché la vitesse supérieure.

 

Nous savons que tous nos anciens "amis" ont choisi. Ils persisteront très probablement dans un cycle du Service de Soi. Notre quête et nos objectifs étant de toute autre nature, nous comprenions pourquoi nos routes se sont séparées.

 

Comme tout individu attaché au parcours d'une conscience au "Service de Soi - SDS", ils ne voudront et ne pourront pas comprendre. Même en croyant s'engager sur un chemin spirituel, ils ne le font au final que pour user de la fameuse "pseudo" loi d'attraction, afin de satisfaire leur SOI-ego. En réalité, ils ne font que persévérer à honorer le dieu Argent pour qu'ils puissent rester persuadés qu'ils les rendront riches et heureux, libérés de tout tourment.

 

Par là même, s'interdisant d'emprunter la voie du Service à Autrui afin de devenir créateur de leur réalité dans une autre dimension d'existence, ils sont évidemment tombés dans le guet-apens que leur a tendu Lucifer. Ce même piège, relaté dans les écritures, dans lequel le Christ avait été tenté par le démon.

 

Et c'est pourquoi tous nos anciens amis avaient abdiqué... Ils n'avaient pas cru aux ruses de Satan. Fermer les yeux pour que l'âme ne puisse y voir, était simplement leur choix. Cette option étant devenue comme pour la plupart des humains leur voie d'évolution aujourd'hui.

 

La voie SDA est très difficile à cerner, précisément parce qu'elle n'est pas "humaine" et comme le prétendait Yeshua, elle n'est pas de notre Monde.

 

Effectivement, la voie du Christ consiste à proposer notre énergie qui, par exemple sous la forme de l'information, doit être proposée sciemment à autrui, en toute conscience de la loi de cause à effet. Mais la voie de cette connaissance nous enseigne aussi, à ne jamais nous la laisser subtiliser.

 

Dans la voie du Service d'Autrui, le processus d'échange d'énergie requière donc la plus haute vigilance. Car lorsque nous nous laissons "voler" notre énergie, par inadvertance ou ignorance, nous nous laissons irrémédiablement reprendre sous l'emprise du prédateur, et restons piégés par le pouvoir psychique du corpus SDS.

 

De la sorte, en raison de la "peur du manque" sous-jacente complètement inconsciente et restée très profondément refoulée, celui qui vend ou monnaye cette connaissance (l'information-énergie), se trouvera mécaniquement, par la loi de rétrocausalité ou "de cause à effet", contraint de "rembourser", de rééquilibrer l'énergie mise en circulation. (Cette loi est illustrée dans "l'histoire des chaussures de Sand diag. N°25)

 

Tandis que si nous l'offrons, la mettons à disposition ou la proposons sans attendre de compensation, elle nous sera retournée d'une manière ou d'une autre par la loi de cause à effet, mais de façon naturelle. Car l'énergie/information reste indéfiniment et toujours librement en circulation dans l'univers. C'est pourquoi elle est appelée "énergie libre". Elle circule perpétuellement de la même manière. Elle représente tout bonnement "l'énergie nucléaire faible".

 

Alors que l'argent, énergie densifiée par un quelconque pouvoir sous la forme d'un flux (contrôle, dépense, restriction, demande...) correspond à l'énergie nucléaire forte.

 

Si nous essayons d'une manière ou d'une autre de contrôler ce flux, par exemple en la densifiant par nos croyances sous la forme d'argent, sans conteste, notre attitude relèvera automatiquement du Service de Soi.

 

Cela dit, l'individu sous l'emprise des entités SDS de 4ème densité, comme l'est d'ailleurs l'immense majorité de l'humanité, n'est pas "intellectuellement équipé" pour "comprendre" la véritable notion de Service à Autrui.

 

Le principe SDA, "quasi inné" pour les "porteurs du Seau de Caïn" descendants de l'humanité primordiale, reste absolument impénétrable pour les entités prédatrices qui gouvernent l'esprit humain. Cela reste notamment vérifiable lors des phénomènes d'abduction.

 

Ainsi, conditionné à ruser pour dérober, subtiliser, voler…, proposer notre énergie déstabilise inéluctablement le prédateur. Car ce dernier agissant dans l'invisible, n'est pas habitué à être reconnu et encore moins vu ! Les reptoïdes et les gris "négatifs" par exemple, sont extrêmement perturbés lorsque l'abducté s'éveille au moment de l'enlèvement et résiste. Ils le sont encore davantage, si n'ayant pas peur, l'expérienceur tente d'entrer en contact avec eux.

 

Nous parlons simplement de nos propres expériences (surtout celles de Sand, conf. Diag. n°37). Ce qui en a découlé depuis, a été grandement révélateur.

Nos prises de conscience ont été extrêmement salvatrices et ont totalement renversé la perception négative que nous avions du monde prédateur. C'est entre autre par nos interactions avec leur dimension que nous avons compris que ces entités pouvaient devenir nos enseignantes.

 

C'est ainsi que Lucifer, le porteur de la lumière-information, nous propose un choix : celui de nous ouvrir à l'expérience et à l'information dont il est porteur, en dépassant nos peurs, ou bien de rejeter ses informations qui dans ce cas là, le transformera en démon (ou satan). Ceci simplement parce que nous-mêmes nous ne nous serions pas ouverts à la Connaissance.

 

 

L'Ange poursuit:

 

Le même principe universel agit à propos de la circulation de l'argent. Si vous avez peur de manquer d'argent, ou si vous avez peur que les moyens d'échange monétaires disparaissent, cette peur n'est pas vôtre mais celle du prédateur qui se faufile dans vos pensées.

 

S'il n'était pas sous l'emprise de la peur générée par son propre prédateur, l'humain fractale de l'Esprit créateur primordial, ne se soucierait même pas du flux de l'argent.

 

Alors, au plus vous cheminez vers le "Service d'autrui - SDA", au plus l'attrait pour l'argent et les possessions matérielles disparaissent. Car au plus profond de vous, vous savez que l'argent, même les monnaies alternatives, ne sont que des leurres qui sans conteste, vous ramènent à la matrice reptilienne.

 

Le prédateur constatant que ses moyens de subsistance se désintègrent, fera tout son possible pour trouver un substitut. C'est ainsi que le corpus du Service de Soi répondant à ses propres peurs, invente une fantastique alternative à la monnaie ! Une monnaie de substitution qui pour conforter l'illusion, ne se propose au final que de devenir une simple alternative à cette même matrice !

 

Pour mémoire, les entités du corpus prédateur de 4ème densité, n'ont absolument rien d'humain, mais ils sont d'incroyables illusionnistes et adroits manipulateurs du psychisme humain.

Et bien sûr, il s'agit donc de s'en rendre à l'évidence. Le principe d'une monnaie alternative quelle qu'elle soit, n'est rien de moins qu'une autre alternative à la marque de la bête, mais une marque quand même, un leurre machiavélique !

 

 

– Apocalypse 13-18. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. –

 

 

Ceci dit, le J.E.U. ne possédant aucune structure gouvernante pyramidale, resterait un moindre mal. La société humaine étant pour le moment encore sous l'emprise d'un égrégore de conscience SDS, il pourrait "fonctionner" pendant le temps de la transition et intéresser les retardataires, ceux qui croient encore en avoir besoin.

 

La prospérité comme nous l'avons déjà dit, n'est en aucun cas en rapport avec un quelconque flux monétaire, que ce soit de l'argent officiel ou une monnaie alternative.

 

Néanmoins le J.E.U., en mettant en lumière la responsabilité et l'honnêteté de chacun, constituerait par là même, une première étape pour celui qui se propose d'expérimenter une facette du Service à Autrui, mais en aucun cas n'en constituerait une forme d'aboutissement.

 

 

Sand & Jenaël

EN PDF

Télécharger
C5.1 - Les monnaies alternatives, un des
Document Adobe Acrobat 113.8 KB

EN AUDIO


MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription