· 

CAHIER 11 - L'origine de la race humaine & Les gènes ethniques et éthiques du comportement alimentaire

 

Audio et PDF disponibles en bas de page

 

 

Dans le précédent cahier, nous avions sollicité l'Ange, afin qu'il nous renseigne sur certaines caractéristiques de l'humain néo-terrien et les changements qui le définiront sur le plan émotionnel. Alors voilà la suite de notre entretien.

 

 

Si vous voulez comprendre un temps soit peu ce qu'est l'humain du futur, vous devez savoir que beaucoup de paramètres qui vous sont encore inconnus, peuvent entrer en ligne de compte. Développons pour le moment ceux qui vous sont les plus familiers.

 

Le futur humain néo-terrien, lorsqu'il réapparaîtra en 3ème densité SDA, ne sera doté que de très peu d'émotions, car son émotionnel entièrement équilibré, sera devenu quasi neutre, voire inexistant. Du moins sa fonction, strictement réduite à un "puissant compassionnel", sera complètement affranchie des croyances et attaches illusoires de la 3ème densité. Sa conscience, beaucoup plus évoluée que celle de l'humain d'aujourd'hui, ne l'amènera plus à interférer dans les expériences d'apprentissage des autres individus restés en 3ème densité SDS. Ce compassionnel contracté et mérité, grâce aux connaissances acquises pendant son cheminement en 3ème densité, est l'une des expressions de l'amour véritable envers l'homme moderne.

 

Vous devez savoir que pour parvenir au stade de nouvel humain, l'individu doit acquérir de nouveaux codes génétiques. Ces codes vont le propulser vers un règne humain devenant plus subtil, moins dense et moins matériel. À ce propos :

 

"[…] Les Cassiopéens nous demandent de considérer les concepts du jour du jugement dernier – une perspective violente et épouvantable, il faut bien l'avouer – sous un jour entièrement nouveau. La fin peut en effet être la fin ; la fin du monde tel que nous le connaissons. Et je l'entends dans un sens très basique.

 

Mais ce n'est pas tout. Ils nous demandent en outre de comprendre que ce n'est pas seulement la fin d'une civilisation – même si cela se produira. Ce n'est pas seulement le début du Nouvel Âge – cela aussi se produira. Mais nous envisageons la possibilité que nous puissions manifester la fin de la matière telle que nous la connaissons actuellement et l'altération quantique de l'univers, selon les principes scientifiques observables, événements qui permettront à la Terre, à la vie et au cosmos de se manifester d'une nouvelle manière : la restauration de la perfection et de l'état Edénique – l'harmonie de l'esprit et de la matière. La fin qui est le commencement […]".

Laura Knight - L'Onde tome 8 - p.385

 

Toutefois, la génétique de l'homme ne peut être modifiée que lorsqu'il expérimente une densité physique, donc de son vivant. Ces néo-codes s'acquièrent au fur et à mesure de sa quête de la connaissance et de sa discipline à l'appliquer. C'est ainsi que la Connaissance protège, par sa compréhension, son application, puis son intégration !

 

Le candidat néo-terrien obtiendra les nouveaux codes génétiques de son Soi supérieur, en provenance d'une ligne temporelle future. Ces codes sont interceptés par l'âme, car ils voyagent dans l'univers sous forme de vagues d'énergie emmenées par l'onde galactique. C'est donc de "votre vivant", en modifiant la direction de vos pensées (vos croyances) que vous réceptionnez ces codes qui vous serviront à bifurquer de ligne temporelle.

 

En 3ème densité, tout individu doté d'une âme, devrait naturellement savoir créer sa propre réalité en orientant ses pensées, c'est-à-dire en changeant de croyances. Mais pour le moment, à cause de sa génétique déficiente, donc de ses croyances erronées, il ne fait que manifester un semblant de réalité qui généralement exprime une création illusoire, voire catastrophique ou inappropriée car circonscrite par un centre de pensée très réduit. Ce dernier oriente souvent "inconsciemment" ses pensées dans une direction diamétralement opposée à ce qu'il souhaiterait manifester, générant ainsi le chaos dans sa création.

 

Un autre aspect de l'humain de 4ème densité réside dans l'émancipation totale de toute culpabilité envers qui ou quoi que ce soit. Les deux menottes de la matrice que sont l'attachement et cette culpabilité tenace dans le fonctionnement de l'humain, étaient nécessaires à l'apprentissage et à l'évolution de son émotionnel, mais n'auront plus lieu d'être dans les dimensions de conscience supérieures.

 

Car les liens émotionnels ne l'enchaîneront plus dans un monde où la transparence et la vérité régissent la vie. Évidemment, pour "l'esprit émotionnel" de l'homme, faire abstraction de la culpabilité, de la honte, du regret, du repentir, du pardon, de l'attachement, puis de l'affection désintéressée ou de l'amour détaché, est une idée plutôt proscrite dans votre société car tout bonnement, peu de gens peuvent la concevoir.

 

Les alchimistes l'appelaient la voie du fou. Nous aurions aussi pu l'appeler la voie du guerrier transparent.

 

"L'homme de connaissance – le fou ou le guerrier transparent – n'a ni honneur, ni dignité, ni famille, ni nom, ni patrie, mais seulement une vie à vivre, et dans de telles circonstances son seul lien avec ses semblables est sa folie contrôlée." Extrait du livre VOIR de Carlos Castaneda

 

L'homme ne peut naître dans ce nouveau monde de transparence, s'il n'est pas lui-même transparent. Et être transparent, c'est paraître fou aux yeux des habitants de votre monde.

 

La 4ème densité de réalité, quant à elle, est un monde de vérité, où même les escrocs et les menteurs vous deviendront transparents. Et devenir transparent, c'est accepter de faire tomber l'illusion pour enfin découvrir la réalité et ses vérités.

 

Dans votre monde de folie, le guerrier transparent ne peut pas communiquer avec ceux qui se satisfont du monde des apparences. Mais s'il veut, un temps soit peu, obtenir des réponses pour sa propre quête et pour ne pas trop brusquer les dormeurs à qui il s'adresse, il doit parfois consentir à "rhabiller" sa transparence.

 

 

Laura Knight dans l'Onde tome 8, cite à ce sujet, des extraits de The Zelator de Mark Hedsel :

 

"Dans le monastère de Santa Maria la Real de Najera à la Rioja en Espagne, figure une sculpture du XVe siècle représentant un Fou. […] L'élément intéressant est que ce Fou est vêtu d'une robe évasée devant et derrière. Ainsi, ses parties génitales sont toujours exposées : ce Fou est nu. [Nous dirions même qu'il ne l'est qu'à moitié !]

 

[…] Sa nudité indique que le véritable Fou est prêt à montrer les choses que les autres préfèrent dissimuler.

[…] le Fou est prêt à cheminer nu aux yeux du monde, conscient du fait que l'inférieur n'est rien de plus qu'un reflet du supérieur.

[…] Le Fou ne progresse que grâce aux questions qu'il pose.

[…] Ces Fous-là, qui montrent la voie menant à la vision supérieure suscitée par l'initiation, sont souvent perçus comme des sots par les Dormeurs. (Les Dormeurs sont ceux qui n'ont choisi aucune voie spirituelle. Ils se satisfont du monde des apparences, et veulent juste qu'on les laisse dormir en paix.)"

 

Ces Dormeurs ne sont-ils pas ceux qui, se satisfaisant du monde des apparences, ne font nul effort pour comprendre la réalité du monde dans lequel ils vivent et qui ne veulent pas se réveiller à la vérité ?

 

L'habit couvrant le buste du fou, l'autorise donc un peu – ou à moitié – à dissimuler sa folie lorsqu'il pose les questions qu'il a besoin pour accroître sa connaissance. En se fondant parmi les humains, il imite leurs comportements pour pouvoir passer un message et apprendre d'eux.

 

Alors, les néo-terriens ne seraient-ils pas les fous dans ce monde ou la folie est reine ? Apparemment oui ! Car la transparence du Soi véritable n'y est pas admise. La vérité, et encore moins la transparence de l'Être n'y sont approuvées. Car dans votre monde de 3ème densité, la vérité ne plaît à personne !

Et pourquoi ne plaît-elle à personne ? Posez-vous la question !

 

A travers les siècles, des prédateurs transdimensionnels, par l'entremise d'individus sans scrupules, ont constamment contrôlé la conscience humaine par le mensonge, avec pour résultat des années de crises profondes. Et habitué à se contenter de se rendormir sur des mensonges, l'homme s'est mis en danger !

 

Maintenant, il y a des alternatives qui ouvrent des perspectives réelles afin d'apaiser quelque peu ce monde devenu si fou. Mais sachant qu'il ne peut être sauvé, votre monde restera suspendu au bord du gouffre jusqu'à l'arrivée de l'onde de vérité.

 

Car lorsque le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais finit toujours par arriver. Et un jour, la réalité atomisera le mensonge avec des vérités solides. Et les fous, dans ce monde de fou, deviendront rois. Ils seront les rois de la Nouvelle Terre !

 

Mais pour le moment encore et quoi qu'on en dise, au lieu de progresser sur un chemin évolutif, l'humanité moderne, bien au contraire, a sombré dans les abysses de l'involution. À cause de la manipulation génétique effectuée sur l'homo-sapiens, l'homme moderne a oublié qui il est. Mais c'était le jeu. À la fin de ce cycle, l'humain changera de densité et comme cela vous a été indiqué dans un cahier précédent (cf. le cahier n°8), une partie de l'humanité future réussira à réparer son génome originel et transmigrera en 4ème densité de réalité.

 

 

Nous avons déjà appris que les humains en 5ème densité ne seront plus dotés de corps organiques "carbonés", mais seront d'une composition plutôt d'apparence gélatineuse formée essentiellement de silice. Ils seront donc semi-éthériques. Ce qui leur permettra de voyager dans et entre les mondes.

 

Alors que je commençais à écrire à propos de l'apparence gélatino-spongieuse de ces êtres de 5ème densité, me revint en mémoire une vision qui m'a été révélée il y a quelques années.

 

En plein après midi, je me suis endormi dans mon lit pour une sieste, lorsque tout à coup je me retrouvai au milieu de la grand place de la ville de Saverne.

 

 

Reconstitution de la place de Saverne
Reconstitution de la place de Saverne

 

De nombreux badauds y étaient rassemblés, car quelqu'un avait hurlé : "Ils arrivent, ils arrivent !"

 

Effectivement en scrutant le ciel, je vis un énorme vaisseau transdimensionnel extranéen qui allait atterrir sur la place. À l'époque, je l'avais pris pour un engin extraterrestre. Dans son cockpit, j'aperçus des humanoïdes à la peau bleuâtre. Mais lorsque les passagers du vaisseau posèrent pieds sur la place, on se serait cru à un rassemblement de carnaval.

 

Certains d'entre-eux, faisant plus de 3 mètres de taille, avaient l'apparence humanoïdes-lézards. D'autres, de type humain, avaient revêtu des costumes des années 70. D'autres encore portaient des combinaisons futuristes. Mais le plus étrange était que ceux qui tentaient de communiquer avec les curieux rassemblés sur la place, entamaient invariablement leur conversation par : "Bonjour, où avez-vous mal aujourd'hui ?"

 

Alors la plupart des gens désignaient leur jambe, leur foie, leur ventre, leur tête, leur cou, donc leur blessures physiques ou psychiques pour énumérer leurs petites misères du moment.

 

J'avais évidement compris que ces voyageurs "extraterrestres", observant le comportement humain, avaient décelé que les humains parlaient toujours de quelque chose qui dans leur vie pose problème. Ils parlaient immanquablement de leurs bobos, leurs malheurs, leurs soucis et parfois, au mieux, de la météo ou de ce qu'ils avaient mangé à midi.

 

Donc les extraterrestres, pour entamer la conversation et pour se conformer à cette curieuse coutume humaine, s'attelaient à faire de même ! C'est alors que je compris qu'ils avaient endossé le costume du "fou humain" pour se fondre dans la foule et pour pouvoir communiquer avec elle.

 

Après cela, un individu humanoïde en combinaison argentée, se dirigea vers moi et me colla une masse spongieuse et informe dans les bras, qui prit immédiatement l'aspect d'un humanoïde pas plus grand qu'un nourrisson.

 

L'humanoïde argenté me recommanda alors de faire très attention et de garder les bras en corbeille, (les bras formant un ovale) pour ne pas écraser le "bébé" en mousse. Peu à peu, le petit humanoïde spongieux commença à prendre le contrôle de mon esprit et me demanda de me diriger ici et là pour rencontrer tel ou tel individu. L'un des badauds de la place, lorsque je venais vers lui, me demanda pourquoi je me tenais les bras de cette manière ? Alors le plus naturellement du monde, je lui répondis que je m'étais fait mal au coude. Je me rendis ainsi compte que parmi les gens rassemblés sur la place, personne ne voyait l'humanoïde en mousse de gélatine que je tenais dans mes bras.

 

Après quelques moments à parcourir les ruelles de la ville, mon petit compagnon me prévint qu'il allait disparaître. Soudain s'ouvrit un vortex dimensionnel, pile en face de moi. Le petit humanoïde contracta son amas gélatineux en un minuscule point, puis s'y engouffra. Tandis que simultanément et trempé de sueur, je me retrouvais dans mon lit. J'avais été "réveillé en sursaut", car en "retombant", je m'étais cogné l'occiput à la tête du lit.

 

 

Lorsque je questionnai l'Ange sur mon expérience avec le petit humanoïde spongiforme, voici ce qu'il me révéla alors :

 

Après avoir transité des mondes de 3 à la 4ème densité, certains terriens retourneront à leur état originel de 5ème densité, tels qu'ils étaient au début de l'humanité, c'est-à-dire avant leur incarnation définitive en 3ème densité. Ils seront à nouveau androgynes et retourneront à l'état de créatures protoplasmiques au corps gélatino-spongieux, tel que nous te l'avons révélé dans ta vision lors de ton voyage transdimensionnel et comme cela vous avait été montré par le crâne gélatineux vert. (Protoplasmique signifie formé de plasma vivant primaire.)

 

 

 

Les êtres de 5ème densité peuvent changer de taille selon les mondes qu'ils visitent. Comme tu as pu le percevoir, ils peuvent très bien prendre la taille et l'apparence que vous avez actuellement. Ils peuvent également prendre des aspects incroyablement gigantesques, comme ils peuvent aussi bien rapetisser leur stature, jusqu'à la réduire à un point micrométrique.

 

Ces entités semi-éthériques proviennent donc des densités supérieures du Cosmos ! Elles ont constitué les premières races protoplasmiques sur Terre, puis sont passées par d'incessantes évolutions et transformations dans les diverses dimensions et densités de votre monde.

 

La civilisation de la première race humaine édifiait des villes énormes, construites, si on peut l'exprimer ainsi, de matière semi-physique, semi-éthérique. Ces citées pouvaient elles-mêmes changer de densité, simplement en répondant à la fréquence de résonance de leurs habitants.

 

Par une même sorte de technologie, ils construisaient – et le font toujours – de gigantesques vaisseaux abritant de la végétation et de multiples formes de vie, qui tiennent dans un espace que l'humain verrait de la taille d'un dé à coudre. Les "matériaux de construction" qu'ils utilisent, n'étant pas denses, figés, inertes ou durs, comme ceux que vous avez maintenant, mais élastiques, malléables, plastiques, spongieux, répondent parfaitement aux fréquences de résonance psychiques (donc à l'imaginaire ou à la créativité) de ceux qui les manipulent. Cela correspond à un autre type de matière qui vous est encore inconnu pour le moment.

 

À leur arrivée, la configuration de la Terre était pour ainsi dire constituée de matière protoplasmique, mi-densifiée ou mi-éthérique, de telle sorte que parfois le paysage changeait de couleur et que les roches pouvaient devenir transparentes.

Ce faisant, ces entités protoplasmiques étaient devenues les entités de consciences "autochtones et légitimes" de la Terre. Lorsqu'elles y apparurent en tant que groupement humain, elles peuplèrent le continent polaire qui à l'époque se situait près de l'équateur.

 

Cette première race humaine, avant de passer par tous les stades de l'évolution, a donc surgi à partir du génome originel et primitif. Elle s'est ensuite développée parallèlement avec l'évolution planétaire. Mais à l'arrivée des prédateurs Anunnaki, elle s'est transférée sur des dimensions de réalité parallèles, auxquelles les Anunnaki n'avaient pas accès.

 

De densité semi-éthérique, semi-physique, ces consciences autochtones n'avaient pas forcément besoin de marcher et pouvaient flotter librement dans l'atmosphère environnante. Comme ils étaient androgynes, ces êtres se reproduisaient par scissiparité ou division binaire, seulement lorsque pour une raison ou une autre cela leur était nécessaire. Ce mode de reproduction asexué se réalisait simplement par division de l'organisme, par un processus semblable à celui de la réplication cellulaire.

 

Leur organisme Père-Mère – androgyne – se séparait simplement en deux. Même si cet organisme avait transcendé l'état animal, ses rejetons étaient nourris de la même manière que les mammifères. Ils étaient des humains dans le sens le plus élevé du terme et leur mode de reproduction reste toujours inscrit dans le génome humain, puisqu'il correspond aujourd'hui au processus de réplication cellulaire (telle la mitose).

 

De même, ces humains de la 1ère souche pouvaient percevoir toutes les dimensions de la Nature et du Cosmos et pouvaient choisir de faire grandir une possibilité de futur à leur convenance. Mais plus tard, trompés par les entités prédatrices qui les ont attiré dans un guet-apens en leur proposant d'expérimenter les joies de la physicalité, ils y sont restés durant des millénaires piégés en 3ème densité et sont ainsi devenus SDS. Ils sont vous, humains dans le présent, qui avez oublié qui vous étiez et d'où vous veniez.

(Cet épisode de la chute de l'homme en 3ème densité, est relaté dans les religions du Livre par la légende de la chute de Lucifer).

 

Quelques milliers d'années plus tard, après la submersion du continent Atlante, leurs facultés, devenues celles de l'humain contemporain, ont fini par dégénérer. Leur sens et surtout leur vue ne parvenaient même plus à percevoir les fréquences élémentaires que percevaient leurs ancêtres. Aujourd'hui, l'humain moderne n'est d'ailleurs absolument plus capable de percevoir les causes des phénomènes naturels qui se passent autour de lui. Son corps a dégénéré, ses capacités et ses sens ont fini par s'atrophier.

 

Il n'y a donc plus aucune possibilité d'évolution constructive au sein de la race humaine. Par contre, ceux qui ont pris vraiment conscience de la réalité, parce qu'ils en ont compris les raisons profondes, connaîtront un bond gigantesque dans leur processus évolutif. Ceci est la crue réalité des faits.

 

L'humanité actuelle, telle qu'elle se comporte sur la surface de la Terre, se dirige inévitablement vers un nouveau cataclysme. De la même manière que les Atlantes ont été avalés par les eaux, les peuples hybrides et métissés d'aujourd'hui, même les descendants de la fameuse race Aryenne, ces soi-disant maîtres du monde, seront frappés par le feu nucléaire. Ils seront probablement annihilés par "l'énergie purificatrice" d'un événement nucléaire de très grande ampleur.

 

Les écritures, ne révèlent-elles pas que : "L'ancienne Terre a été détruite par l'eau, mais cette Terre sera détruite par le feu. Et la Terre, avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée et les éléments embrasés se dissoudront" ?

 

De même, dans les traditions des peuples Aztèques ou Amérindiens, il est dit : "Les Fils du Cinquième Soleil périront par le feu et les tremblements de terre…"

Car pour les descendants Aztèques, les fils du premier soleil étaient les gens de la race polaire, autrement dit ceux que nous connaissons sous la dénomination extranéens Nordiques qui, à "l'origine de la Terre", étaient ces êtres Protoplasmiques.

 

Les fils du second Soleil, quant à eux, ont péri par d'extraordinaires tempêtes, ouragans et cyclones. Ils étaient les hyperboréens.

 

Les fils du troisième Soleil ont péri par de gigantesques tempêtes magnétiques solaires, des pluies de feu et d'immenses tremblements de terre. Ils étaient les Lémuriens ou plus exactement les entités reptiliennes qui vivaient à l'ère proto-sumérienne.

 

Les fils du quatrième Soleil ont été avalés par les eaux, au point ou certains d'entre eux – les initiés à la connaissance –, avaient redéveloppé leur génétique d'amphibien Abgal. Ils sont ceux qui formaient la civilisation Atlante.

 

L'humanité actuelle serait donc les fils du cinquième Soleil. Il est écrit qu'elle périra par le feu (nucléaire) et les tremblements de terre. Elle se dirige donc vers une autre catastrophe inévitable.

 

Par delà le grand cataclysme qui s'approche, la Terre passera par une grande épuration génétique, puis par de grandes transformations. Une nouvelle race humaine verra le jour. Elle représentera la sixième race qui sera dotée d'une conscience infiniment plus élevée.

 

Depuis des années déjà, les êtres des dimensions supérieures, préparent l'humanité à sa grande transition vers les mondes de conscience supérieure. C'est à ce dessein que tant d'enfants, d'individus, même des familles entières disparaissent, soit pendant les guerres, les migrations ethniques, des accidents d'avions, etc. Ils sont simplement enlevés et transférés, ni vus ni connus, vers d'autres mondes.

 

Les entités extranéennes s'emploient à emmener le meilleur de la génétique humaine provenant de votre planète et ceci pour la croiser avec celle d'êtres d'autres planètes, afin de créer cette sixième race humaine. Après la transition entre les mondes, les résultats de ces hybridations seront ramenés à la surface du nouveau monde. Apparaîtra alors la sixième race humaine qui peuplera la Nouvelle Terre.

 

Toutefois, cette nouvelle race humaine sera très différente. De la même manière que les fils du quatrième Soleil de l'Atlantide marquent la disparition des dieux SDS de la 3ème densité, les fils du sixième Soleil ratifieront la résurrection des dieux SDA, puisqu'ils le seront eux-mêmes redevenus.

 

Ils ouvriront des Écoles de Mystères qui cette fois ne seront pas réservées à des initiés, mais seront publiques. De nouveau, apparaîtront de grandes civilisations éveillées aux lois de l'univers. Ils ressusciteront à la lumière du Soleil de la Nouvelle Terre.

 

Et finalement, il y aura une septième grande race. Elle sera la dernière, car éternelle et non soumise à l'illusion du temps. Finalement pour toute planète de 3 et 4ème densités qui existe dans le cosmos, il subsiste un grand plan qui, depuis des âges immémoriaux, se déroule perpétuellement de la même manière, répondant par un impitoyable mécanisme à la loi du karma ou de rétrocausalité.

 

 

Question à l'Ange :

Si les premiers humains terrestres étaient des êtres protoplasmiques, qui alors étaient les Namlú'u ?

 

Il faut savoir que les choses ne sont pas si simples, car la question telle qu'elle est posée fait totalement abstraction du paysage de possibilités qui définissait la réalité de l'époque et qui la définit encore de vos jours. Mais pour répondre, en tenant compte de votre vision linéaire de la réalité, nous pourrions admettre que les Namlù'u étaient leurs descendants totalement incarnés et densifiés en 3ème densité.

 

 

Qu'est-ce qui a provoqué l'éclatement des lignées génétiques protoplasmiques puis Namlù'u, vers une évolution de différentes races dans des directions parfois diamétralement opposées ?

 

C'est une expérience que la conscience de la source de l'UN a autorisé pour expérimenter la dualité en 3ème densité. C'est ainsi que la génétique d'origine protoplasmique des humanoïdes Namlù'u – les premiers prototypes humains – hybridés plus tard avec différentes génétiques Gina'Abul, Amasutum, Nungal, Kingu, Usumgal, Urmah et bien d'autres, a abouti, des milliards d'années "plus tard", à des lignées extranéennes sensiblement différentes, telles que celles des Pléiadiens, Cassiopéens, Arcturiens, Gris, Nordiques, reptiliens d'Orion ou Léonidés... Toutes ces lignées ne sont donc pas vraiment extraterrestres, mais plutôt extranéennes, puisqu'à un moment ou un autre, la conscience des uns et des autres a été incarnée dans un corps humain de 3 ou 4ème densité. Toutefois, ils possèdent tous des codes génétiques communs provenant de la 6ème densité de conscience unifiée.

 

La différenciation des lignées se fait donc à partir du centre de structuration de l'âme. Cette dernière choisit alors à cet endroit-là, son cheminement soit SDS, soit SDA.

 

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

 

Le cycle des incarnations humaines en 3ème densité, est une expérience purement génétique conduite par des êtres de conscience et de densité supérieures. Il faut que vous sachiez qu'en 3ème densité, vous n'avez quasiment aucun contrôle sur le déroulement de votre vie, si ce n'est celui de participer ou non à faire évoluer votre génome, en acceptant ou rechignant à vivre les expériences qui vous sont proposées pour pouvoir ou non ouvrir votre conscience à de nouvelles réalités d'existence.

 

A cet effet, votre Soi supérieur, votre Êtreté de 6ème densité du "futur", est l'instance qui sans cesse vous guide pendant vos expériences d'incarnation. Alors pour celui qui se lance à la quête de la connaissance, toute requête, question ou "prière", n'est donc à adresser qu'à son Soi supérieur. Car c'est en lui proposant des expériences lors des incarnations, qui ne sont autres que des initiations, que l'individu sera aiguillé sur la voie de "la Connaissance".

 

Votre Êtreté vous investit dans toutes les densités. Elle enregistre ses expériences humaines à travers l'âme. Vous travaillez donc à élever votre conscience et rejoindre celle de 6ème densité, pour fusionner avec votre Soi futur.

Ce qui signifie que vous-même avez choisi de vivre et expérimenter tout ce que vous vivez aujourd'hui – même de vous faire "manipuler" par les prédateurs SDS – afin d'en tirer leçon.

 

Il s'agit donc de bien prendre en compte que l'existence humaine n'est qu'une minuscule expérience dans l'immensité de l'expérimentation de la conscience universelle. Mais l'expérience humaine propose un choix d'évolution très rapide et extraordinaire à la fois pour l'âme. Le génome d'un individu, qui est l'expression de son âme dans le monde physique, se modifie continuellement tout au long de ses multiples plongées dans les mondes de 3 ou 4ème densité.

 

La conscience humaine ne peut progresser que par l'acquisition de la connaissance universelle. La collecte des fragments de cette connaissance se réalise grâce à différents programmes génétiques qui parfois, sont implantés à des moments spécifiques de la vie de l'individu. Ces implants sont généralement planifiés et placés par des entités en accord avec des consciences de 6ème densité. Donc même si sur le plan humain, cela peut parfois vous paraître injuste, voire effrayant, votre plongée dans l'incarnation ne sert qu'à des expérimentations "de terrain" afin d'évaluer les effets possibles de différents facteurs épigénétiques sur des combinaisons de génomes.

 

Parmi tous les facteurs qui interagissement les uns avec les autres, l'émotionnel et le système hormonal propres aux êtres dotés d'une âme, arrivent en tête de liste. Ensuite les migrations des peuples (qui servent à occasionner plus rapidement la mixité raciale et génétique) et les maladies (qui sont pour ré-encoder les gènes), le milieu de vie (froid ou chaud, aquatique ou aérien comme en Atlantide) ont des effets parfois extraordinaires sur l'épigénétique.

 

À votre époque, le mode de transmission ou d'absorption d'énergie et les croyances alimentaires qui en découlent, ont un rôle décisif dans le processus épigénétique. Ce que vous savez déjà. Mais avant tout, il s'agit de comprendre que par manque de connaissance, l'humain est submergé de croyances qui limitent sa conscience donc son évolution vers les densités supérieures.

 

Lorsque vous mangez, il ne s'agit pas d'essayer de savoir si l'aliment est vivant ou mort. Il s'agit de comprendre que lorsque vous mangez de la viande ou du végétal cuit ou cru, vous ingérez avant tout de l'information, sous forme de séquences génétiques. On ne peut donc pas parler d'alimentation vivante dès lors qu'elle a été détachée de son milieu de vie et qu'elle a été mélangée à la salive.

 

La génétique de ce que vous ingérez déterminera votre avenir. Si vous mangez que du végétal croyant sauvez les animaux, votre corps accumulera des données génétiques de "l'âme du végétal" de 2ème densité, vous empêchant de grimper en 4ème densité (puisqu'il manque le palier de 3ème densité !). Vous "terminerez" comme certains Gris avec un système d'absorption d'énergie qui se rapprochera alors du végétal.

 

 

Mais si vous acceptez de manger de l'animal (de l'âme-ni-mal), vous absorbez des codes génétiques appartenant à la 3ème densité que vous aiderez alors à grimper en 4ème densité. Ainsi, croire à une alimentation vivante sous prétexte d'une culpabilité sous-jacente et de croyances erronées, est un très mauvais choix pour l'évolution de l'Âme.

 

Les tendances alimentaires d'un individu dépendent donc de son passé génétique et de son présent génétique qui, ce dernier, assemble les briques de son futur génétique. Autrement dit, l'alimentation peut non seulement réparer le "passé génétique" d'un individu (donc ses programmes), mais elle participe simultanément à préparer le cheminement "futur" de l'âme.

 

Ces programmes s'exécutent alors en fonction de l'activation des enzymes de la télomérase et répondent au type de régime alimentaire que vous expérimentez. Vous avez déjà été informés des effets de la reprise d'une alimentation carnée sur la télomérase. Désormais, vous savez que la "réactivation de la télomérase" est un facteur essentiel pour le changement de ligne temporelle.

 

Vous savez aussi que les télomères protègent les extrémités des fameuses hélices d'ADN au cœur de vos cellules, là où votre patrimoine génétique est inscrit. Le code génétique de l'ADN sert entre autres, à fournir les informations à vos cellules pour qu'elles fabriquent des protéines particulières. Et parmi ces informations contenues dans le patrimoine génétique, est codé le "Kiristos", la particule génétique des êtres "christiques" que les peuples des planificateurs Abgal, Amasutum, Sémites, Cathares… – vos ancêtres – transportaient dans l'ADN mitochondrial et qui désormais va être exponentialisée par le silicium.

 

 

Cela signifierait-il que les individus adoptant un régime alimentaire caractéristique telle que l'alimentation végétarienne, végane, omnivore, carnivore, paléolithique ou cétogène…, se préparent déjà à leur future existence dans des dimensions ou dans des densités dissemblables ?

 

Le régime alimentaire détermine en partie la question "physique" du génome. Il influence directement "l'apparence physique" des races galactiques. Vous savez déjà que certains Gris dont les corps ont été récupérés après les années 1947 dans des crashs successifs de vaisseaux, étaient munis d'un tube digestif sans orifice de sortie. Par réaction biochimique proche de la photosynthèse des plantes, certains parmi eux produisaient leur propre énergie vitale.

 

D'autres êtres dont les EBE (Entités Biologiques Extraterrestres) disposaient – et disposent toujours – d'un semblant d'organisme plus proche de celui des humains.

 

D'autres encore, les IS-BE (immortal spiritual beings) : Êtres immortels spirituels ou esprits immortels densifiés, possèdent une apparence de corps densifié qui ni ne respire, ne mange, ne boit et reste insensible au chaud/froid.

 

Même l'IS-BE nanti d'un corps non biologique provisoire (un corps sans organe), produisait de manière instantanée un corps habitable, grâce à une sorte de programme génétique générant de la substance qui répondait instantanément à ses pensées. Il prenait alors forme en se densifiant dans le monde de matière.

Chacune de ces entités est donc dotée d'une génétique qui lui est propre. Il y aurait tant à dire sur la génétique des êtres transdimensionnels. Mais pour le moment, cette science dépasse encore très très largement les connaissances humaines.

 

Pour être concis, sachez simplement que parmi les humains qui composent votre population actuelle, mis à part les portails organiques, encore beaucoup d'autres ne sont pas humains. Ceci tout bonnement, parce qu'ils possèdent une génétique qui n'est pas d'origine humaine, mais transdimensionnelle.

 

Prenons par exemple le cas des individus qui ont arrêté de se nourrir, les soi-disant respiriens ou adeptes du pranisme.

 

Leur secret est facile à comprendre. Ils sont simplement des individus, à qui certaines entités transdimensionnelles capables de fabriquer leur propre énergie par synthèse de la lumière, ont légué et implanté des codes génétiques les autorisant à survivre en 3ème densité, sans se nourrir d'aliments solides et se faisant passer pour d'authentiques humains.

 

Ils peuvent donc faire appel à un programme génétique du genre photosynthèse-pranique pour s'approvisionner en énergie – opération chimique par laquelle les cellules vivantes fabriquent les diverses substances énergétiques ou fonctionnelles dont l'organisme a besoin pour subsister, croître et se multiplier –, ce qu'un authentique humain de 3ème densité ne peut réaliser.

 

D'autres individus deviennent adeptes du végétarisme parce qu'ils ont subi des hybridations de leur génome humain, avec des entités transdimensionnelles du type EBE ou Gris végétariens.

 

En réalité, il n'y a rien d'extraordinaire à tel ou tel type d'alimentation. Il n'y a que de stupides croyances chez les humains ignorants qui créent des discriminations idéologiques, les démarquant les uns des autres.

 

Les entités supérieures, dès qu'elles habitent un corps, se nourrissent automatiquement de l'énergie vitale – du prana – produite par des êtres de densités inférieures, qu'ils soient végétaux, animaux ou humains.

 

Le pranisme ou le respirianisme, n'est qu'une manière de dissimuler le programme génétique mutant qui les autorise à ne pas se nourrir d'aliments solides. Les humains capables de se nourrir de prana sont donc simplement des hybrides. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont toujours des êtres bénéfiques ou spirituels. Certains parmi eux sont même des gourous de grande envergure qui prônent l'alimentation pranique dans l'unique but de tromper les humains, pour que les entités transdimensionnelles puissent continuer à récolter l'énergie vitale des adeptes.

 

D'autres, sont des hybrides qui toutefois lorsqu'ils osent se révéler aux yeux des humains tels qu'ils sont, participent à leur manière à l'évolution de la conscience de l'humanité. Un indice : ils sont parfois reconnaissables à leur attitude éthérée, à leur apparence diaphane et à leur gestuelle ralentie. Mais comme les humains n'ont aucune idée de la réalité transdimensionnelle, ils se font continuellement berner par leur propre manque de connaissance des lois universelles. Et c'est le jeu !

 

D'autre part, l'humain n'a plus aucun respect pour la nourriture que lui offre la nature, au point qu'il ingère continuellement des aliments énergétiquement altérés ou génétiquement modifiés. Ce genre de nourriture est surtout destiné à produire des générations entières de portails organiques, qui serviront à abriter de nouvelles âmes en transition dans des mondes de 3ème densité.

 

Toutefois, ces portails sont pour le moment encore complètement aveugles et inconscients de "la réalité". Mais là aussi c'est le jeu, car c'est la seule manière qui est offerte aux entités SDS pour franchir les étapes d'un cycle d'incarnation humain, afin d'aider leurs âmes à franchir les mondes de conscience émotionnelle, pour aller vers un cheminement au service d'autrui SDA.

 

Il ne viendrait donc pas à l'idée à un individu, quelque peu intelligent, de se sustenter de produits achetés en grande surface. Ces denrées sont prévues pour les pauvres d'esprit !

 

En ce qui concerne la consommation de viande, dont beaucoup d'individus ignorants et embrouillés dans leurs schémas de culpabilité critiquent les fondements, il faut savoir que lorsque l'homme consomme de la viande en honorant l'animal qui donne sa chair pour le nourrir, il accomplit un acte hautement spirituel, surtout si l'animal est doté d'une âme. Car en mangeant sa chair, "sa carne", l'homme lui permet alors de se réincarner vers des densités plus élevées, pour évoluer vers des plans de conscience supérieurs.

 

Il s'agit de comprendre que les animaux dans les élevages industriels sont en quelque sorte des portails organiques, ou des âmes de 2ème densité en début d'évolution. Eux aussi, lorsqu'ils sont consommés par l'homme, bénéficient ainsi d'un cycle d'évolution accéléré. Mais comme le bétail industriel est nanti d'un faible taux de conscience, il serait plutôt destiné à nourrir les portails organiques humains.

 

L'évolution des consciences suit des règles universelles qu'il vaut mieux ne pas ignorer. Si un individu aspire à se libérer de la matrice de 3ème densité, cette connaissance l'aidera et constituera une autre clef pour l'en libérer.

Comme vous le savez désormais, la génétique ne fait qu'assembler les gènes de l'éthique qui régissent la connaissance du bien et du mal, la morale et l'éthique. Si l'humain comprenait ces règles, il aurait déjà pu avoir accès à d'autres mondes de conscience.

Mais la vie ne se fait pas avec des SI…

  

Sand et Jenaël 

 

Télécharger
CAHIER 11.pdf
Document Adobe Acrobat 765.8 KB

MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription