C7.2 - Exopolitique et politique : pourquoi confondons-nous les mondes SDA avec les mondes SDS+ de 4ème densité ?

 

Le 30.05.2017

Malgré le profond respect que nous avons pour les humains, nous posons la question : sont-ils abrutis à ce point ? Car lorsque nous observons la politique mondiale ou l'actualité en France, il est clair que les peuples persistent à reporter l'espoir d'un équilibre mondial et social sur le gouvernement, leur président en tête.

 

Nous savons pertinemment aujourd'hui que ce ne sont ni les gouvernements, ni les dirigeants qui peuvent y changer quoi que ce soit, tout bonnement parce qu'ils ne sont pas les décideurs de la politique du pays qu'ils sont censés représenter, loin de là.

 

https://www.youtube.com/watch?v=kLez13G7QD8

 

Ils ne font que fonction de marionnettes, d'empêcheurs de tourner en rond ou au mieux de souffre-douleur pour le "troupeau" qui lui, reste complètement ignorant de la nature transdimensionnelle ("extranéenne" et extraterrestre) de la réalité politique de notre monde.

 

De plus, pour corser la problématique diplomatique de l'instauration d'un semblant de paix sur terre, la plupart des hommes politiques, même certains présidents en place (ou qui le seront très bientôt), ne sont que des doublures, des clones de leur personnage, qui ne possèdent aucune conscience ou personnalité propre. Ils sont des psychopathes sans âme, voir des portails organiques. Osons voir la vérité en face !

 

Toutes leurs décisions sont "téléguidées" par contrôle mental, depuis les sphères de 4ème densité.

 

Non, les extraterrestres ne débarqueront jamais sur terre pour sauver l'humanité. Ils sont là depuis toujours. Ils ont enrayé notre génétique, trompé notre mental, procédé à des millions d'abductions et ceci pour une très bonne raison : celle de pousser les trop peu d'humains "souverains et dignes de leur Êtreté", à changer de densité.

 

 

Laura Knight, s'adressait aux Cassiopéens en ces termes :

[…] (L) Maintenant, ce qui ne cesse de me tarauder, et qui devient de plus en plus clair, c'est que nous n'avons pas besoin d'invasion extraterrestre lorsque nous avons des psychopathes qui gouvernent ce monde et qui servent d'agents transdimensionnels aux aliens. Et il m'est apparu que lorsque vous avez dit ça à l'époque, à la base, l'invasion avait déjà eu lieu ! C'est ici et maintenant. Ce sont les psychopathes au pouvoir !

 

Tout le monde guette l'arrivée d'aliens sous une forme ou une autre ; eh bien, les aliens sont un phénomène surnaturel. Certes, ce phénomène comporte une certaine physicalité, mais ce qui me frappe, c'est que cette physicalité n'a pas… comment dire ? D'endurance ? Elle ne "vibre" pas bien dans notre réalité. Elle peut aller venir, mais elle ne reste pas dans [notre réalité]. Donc ils ont besoin d'agents. Ils ont toujours eu besoin d'agents. Ils ont toujours eu besoin d'êtres d'apparences humaines à contrôler, à manipuler, ou même dans lesquels se "télécharger", si on veut, comme une sorte de possession ou d'activation. C'est comme s'ils étaient assis devant une console de contrôle, dans un espace hyper-dimensionnel, et ils se sont là à contrôler leurs agents, tout comme nous contrôlons des jouets télécommandés.

 

Quoi qu'il en soit, voilà mes réflexions. Tout le monde attend que quelque chose se produise, comme une révélation, ou un "après- révélation". Mais ça s'est déjà produit. C'est ici et MAINTEMANT ! Et toute prétendue "révélation" sera une imposture, à moins qu'ils n'annoncent qu'il s'agit là d'un phénomène surnaturel hyper dimensionnel, ce qu'ils ne feront PAS, parce que ça va complètement à contre-courant de leur vision du monde, qui vénère l'univers physique. C'est de là que provient tout le darwinisme, la science matérielle, l'exclusion de toute étude scientifique du paranormal, et ainsi de suite. Ce genre de choses ne peuvent JAMAIS être étudiées honnêtement, parce que cela détruirait leur construction de la réalité.

 

(Perceval) : C'est une vaste couverture.

 

(L) : Ouais, ils essaient de préparer les gens à des aliens physiques, matériels – "une révélation" – parce qu'ils vont ESSAYER de nous faire le coup de l'invasion extraterrestre, ou le coup du "dieu extraterrestre", et ils diront : "vénérer le dieu extraterrestre ! Unissez vous derrière nous ! Nous sommes ses grands prêtres !" Mais ça ne va pas marcher.

 

(Perceval) C'est presque comme s'ils avaient gardé ça en réserve en cas de nécessité. Ils ont préparé les gens au concept des aliens.

 

(L) C'est comme un gigantesque programme de contre-espionnage. Et d'après ce que j'ai vu, ce qu'ils s'efforcent de contrer, c'est l'idée, le concept, la compréhension de la nature surnaturelle du phénomène. Pour être claire, ce que nous avons toujours qualifié de surnaturel, et qui ne l'est pas nécessairement, est en réalité simplement hyperdimensionnel. Nous sommes conscients de ces choses – de cette autre réalité – depuis des millénaires. Ils vont et viennent [dans notre réalité].

 

R : À peu près aussi précise qu'il est possible de l'être sans faire de prédictions directes.

 

Q (L) : C'était qui, ce scientifique… Etait-ce Werner von Braun qui disait qu'il allait créer cette illusion d'une invasion extraterrestre, et que tout n'était qu'un gros mensonge et une grosse imposture ? Et la véritable raison d'une telle affirmation était qu'il savait que c'était un phénomène paranormal hyperdimensionnel. C'était bien ça qu'il voulait dire ?

 

R : Oui.

 

Q (L) : Parce que ça colle. Nous avons déjà été envahis. C'est déjà un fait accompli. (Perceval) Une invasion de psychopathes. (L) Oui. (Ailén) C'est une excuse parfaite pour ne pas prendre ses responsabilités en tant qu'êtres humains. Ils peuvent rejeter la faute sur les aliens et dire : "Nous sommes tous égaux, nous sommes tous victimes ! Nous ne savions pas !".

[…]

 

L'Onde - Tome 8 - p335-336

 

 

Ces aliens, occupant et gouvernant l'intellect et la conscience de nos politiciens, sont ces entités SDS mêmes qui ne respectent pas le libre arbitre humain. Ils le manipulent pour de très bonne raison et nous devons rigoureusement nous en souvenir, si nous voulons sortir de "l'enfer-me-ment" actuel sur terre.

 

Ceci dit, les grandes décisions "politiques" sont prises à des niveaux bien supérieurs. Ces sphères décisionnelles dépassent largement l'entendement humain. Les véritables décideurs de la politique mondiale, ne sont donc pas autres que les opérateurs aliens de 4ème densité du "Service de Soi - SDS". Très très peu parmi les gens en sont véritablement conscients.

 

La propagande médiatique est terriblement efficace. Elle parvient même à nous faire croire à l'illusion d'un vie politique au service d'un pays ou encore à la légitimité de la mascarade d'une élection présidentielle.

 

Chacun sait que notre planète est un modèle de liberté, de fraternité, d'unité entre les peuples... Elle est comme beaucoup de ceux qui la parasitent, "amour est lumière", comme le prétendent certains !!! N'est-ce pas ? Restons réalistes !

 

Eh oui, lorsque la spiritualité luciférienne rejoint la politique, il ne reste pas grand-chose à en tirer, sauf une unique leçon ! Aussi longtemps que l'homme délègue sa confiance à un politicien et remet son pouvoir créateur à quiconque (comme à ces aliens SDS, et cela fait bien plus de 350 000 ans que cela dure), il ne peut rester que conflits, guerres et désolation.

 

L'histoire se répète continuellement, mais l'humain malgré qu'il soit maintes fois prévenu, croit savoir et persiste dans son "indolent sommeil" !

 

Un nouvel âge se révèle. En effet, puisqu'il émergera dans une nouvelle ère de sommeil, du non-être de l'humain. Car celui qui insiste à rester sourd, muet et aveugle, restera sourd, muet et aveugle. Aucun président de la république ni personne n'y changera quoi que ce soit.

 

Alors, pourquoi l'humanité persiste-t-elle dans son sommeil ?

 

La réponse est très simple ! Elle ne fait aucun effort pour son éveil ! Elle ne veut point que change l'apparence de son monde extérieur. Car "s'éveiller" ne signifie en rien devenir conscient des choses, devenir "mentalement" plus intelligent ou acquérir du savoir et des "compétences".

 

Même si la Connaissance protège, elle ne protège de rien du tout s'il elle n'est pas appliquée au plus profond de notre Êtreté, afin de débrider notre véritable génétique humaine.

 

La quasi totalité de la population mondiale est consciente des jeux de la matrice, des comportements psychopathes de leurs politiciens, de la corruption au sein des pouvoirs publiques, du cynisme des grands lobbies industriels… pourtant malgré les pétitions, les révoltes, les manifestations, les soulèvements... rien ne s'arrange et rien ne s'arrangera !

 

Peut-être même qu'à l'avenir, lors du Nouvel Age d'Or instauré adroitement de force par le Nouvel Ordre Mondial, l'illusion sera au mieux plus agréable à contempler ?

 

Malgré que la sirène d'alarme sonne désormais en permanence, que les forces nucléaires fortes, militaires ou naturelles se mettent en branle, la plupart des individus qui se croient éveillés, continuent pourtant à dormir.

 

Ou alors au mieux, ils s'expriment sur les réseaux sociaux. Ils aiment ou n'aiment pas.

 

De quoi se demander : sont-ils à ce point "abrutis" que leurs choix se limitent à aimer ou ne ne pas aimer ? Voter ou ne pas voter ? Être d'accord ou pas d'accord ?

 

 

 

L'individu n'est absolument pas conscient des enjeux de notre monde. Il dort ! Il ne sait pas qu'il est vivant "vive-An" (c'est à dire qu'il glorifie AN, le démiurge Luciférien – Yahvé pour d'autres –) s'obligeant à rester embrouillé dans la matrice de l'illusion matérielle, le monde de 3ème densité, l'illusion de la force nucléaire forte.

 

Alors qu'il devrait apprendre à s'en dépêtrer et s'en libérer afin que – lui et son âme – en retrouvant leur liberté d'être et leur "pouvoir créateur", puissent changer de réalité et laisser le monde politique et ses suiveurs s'entretuer et s'autodétruire.

 

Mais les gens n'y croient pas, ils refusent de comprendre qu'il n'y aura aucun "Christ cosmique", aucune vierge Marie, aucun extraterrestre Astharien, super-héros, chef religieux, président de gouvernement, ni aucun sauveur de quelque nature qu'il soit, qui puisse rétablir une paix durable sur notre terre actuellement. Car aussi longtemps que l'être humain n'a pas trouvé la paix au plus profond de lui-même, elle ne pourra nullement exister dans son monde ! Et la plupart en sont encore loin.

 

L'homme doit nécessairement comprendre que c'est à chacun, "individuellement" et uniquement à lui seul de se réveiller de la matrice de l'illusion transdimensionnelle qui, dès qu'il observe "les apparences" dans son monde (même politique) et s'y implique, le déconnecte irrémédiablement de la réalité.

 

Il est très loin de s'imaginer que sortir de cette prison qu'est l'enfer de notre monde (les guerres, la politique, le terrorisme, les épidémies, les conspirations, la corruption, le mensonge.. ("son enfer-me-ment"), se réalise uniquement par un absolu "retournement en soi", un profond et radical saut quantique, une transformation intérieure, qui grâce aux lois de la génétique et de l'épigénétique, le libérera du génome de son prédateur reptilien (son illusionniste) pour le propulser dans une autre densité de réalité, un nouveau monde, la Nouvelle Terre.

Donc, l'unique solution pour nous extirper de la réalité virtuelle de notre monde, notre "Caverne de Platon", est là, exclusivement cachée au plus profond de notre génétique !

 

L'humain perd toute son énergie vitale parce qu'il ne sait pas que pour changer le monde d'horreur qu'il voit et observe, il doit d'abord changer son point de vue sur la réalité qui l'entoure, changer ses pensées les plus profondes, et cela ne se fait pas en "channelisant" des pseudo entités de lumière, en brandissant des banderoles pour la paix dans le monde, en militant pour le Frexit, en partageant son potager en permaculture bio, ou en luttant avec les écolos pour l'arrêt de la chasse à la baleine...

 

Et ce n'est pas non plus parce qu'il croit avoir compris les magouilles politiques et par conséquent ne vote plus, qu'il ne participe pas à cette tromperie planétaire. Accorder encore un quelconque intérêt aux agitations du monde politique, en relayant les opinions des uns et des autres, en affirmant sa position pour ou contre le vote, en manifestant son mécontentement –, reste une magistrale entourloupe qui autorise une prise énergétique au bénéfice du corpus des prédateurs SDS.

 

En agissant de la sorte, les gens ignorants cultivent et renforcent des paradigmes dont ils ne veulent plus, et de surcroît se persuadent d'un détachement émotionnel de ce monde falsifié...

 

Quoi qu'il en soit, en accordant de la force à ce que l'on s'efforce de rejeter, de combattre, de ne pas vouloir voir ou croire, nous ne faisons que persister dans le déni de soi-même.

 

Mu par son émotionnel, l'homme est sans cesse poussé à l'action, pour se faire entendre, pour se défendre de l'image que son monde lui renvoie. Alors que pour changer sa réalité, il pourrait simplement changer ses programmes et ses modes de penser. Il est bien plus judicieux de ne plus se préoccuper de ce monde qui se meurt et qui n'est que la réverbération du plus gros mensonge perpétré à l'humanité depuis des millénaires. Mensonge qui nourrit perpétuellement ses croyances.

 

En effet depuis près de 10 ans que nous avons beau essayé d'expliquer en long, en large et en travers les enjeux de la réalité de notre univers, celui qui n'est pas prêt à comprendre, ne voudra pas comprendre et ne comprendra pas !

 

Il continuera à croire à toutes ces foutaises New Age, tout en regardant des matchs de foot, se faire enguirlander par sa belle-mère et ira voter pour un gouvernement de pantins ou s'acharner à dénoncer la corruption politique pour finalement, s'enfoncer encore plus profondément et aveuglément dans sa propre illusion !

 

Nous savons maintenant que depuis la 1ère guerre mondiale, l'humanité persiste dans cette même illusion. Elle rejoue à l'identique la même boucle temporelle qu'il y a 12000 ans, tout simplement parce qu'elle ne l'a toujours pas résolue.

 

Les derniers instants de l'Atlantide, le continent disparu à cause d'une apocalypse nucléaire planifiée par les SDS de 4ème densité, aura encore lieu dans la boucle de l'espace-temps actuel de la 3ème densité humaine.

 

Ceux qui parviendront à changer de densité à ce moment-là, seront encore moins nombreux que lors de la dernière extinction de l'humanité. Mais là encore les gens n'y croient pas. Ils n'y croient pas, parce qu'ils préfèrent persister dans l'illusion "amour et lumière" et parce qu'ils ne comprennent pas le processus de changement dimensionnel !

 

Yeshua ne disait-il pas : "Bien qu'ils regardent ils ne voient pas, bien qu'ils entendent ils ne comprennent pas ?"

 

Alors pour préciser et approfondir une énième fois la question du changement dimensionnel et aussi puisque beaucoup de lecteurs s'embrouillent encore, il s'agit de comprendre comment et pourquoi, la plupart des gens confondent le cheminement du "Service de Soi - SDS" que certaines traditions hermétiques appellent le Non-Être avec le "Service d'autrui - SDA", celui de l'Être.

 

 

Rappelons encore que :

 

L'Être correspond à l'esprit.

Le non-être est l'état de la matière, du corps.

L'humain est donc moitié esprit, moitié matière.

Nous avons un corps qui a un esprit, mais nous sommes aussi un esprit qui a un corps.

Nous sommes donc des êtres humains qui vivons une expérience spirituelle, mais nous sommes d'abord des êtres spirituels qui vivons une expérience humaine. Mais nous l'avons oublié...

 

 

Gitta Mallasz affirmait :

 

"L'ange est ma moitié vivifiante et moi je suis sa moitié vivifiée. Il est ma préfiguration dans l'invisible et moi je suis la figuration dans le visible. Il est mon pareil intemporel et moi je suis son pareil limité par le temps. Il est mon complément intuitif dans l'esprit et moi je suis son complément exécutif dans la matière. Mais nous sommes un ! Il est mon corps de lumière et moi je suis son corps de matière, mais nous sommes un !

Donc à la place de la lumière sans corps, à la place du corps sans lumière, il y aura l'homme, les deux amants réunis. Ciel et terre unis. Une seule personne, une seule lumière qui a un corps."

 

Qu'est-ce qu'un ange ? C'est "votre complément individuel de lumière, votre moitié".

 

C'est la partie de nous-même que nous ne connaissons pas encore !

 

 

Ainsi l'humain, au travers de son corps physique (et ses cinq sens), uniquement sensible à la fréquence de la matière, ne perçoit que le monde visible. Même s'il sait qu'il est aussi esprit, il continue implacablement à s'identifier au monde de matière qui l'entoure. Il possède de ce fait, une physicalité de 3ème densité et une conscience de 4ème densité.

 

Cette conscience de 4ème densité, nous l'avons déjà expliqué, est constituée de 90 à 95 % de la pensée du prédateur (le rationnel, le mesurable, le scientifique, l'intellect, le mental, les croyances) et seulement 5 à 10 % de nos propres pensées sont en réalité celles de l'Ange, de notre guidance, du Soi supérieur (les ressentis, les perceptions intuitives, les prémonitions, le non rationnel, le non mesurable).

 

C'est la raison pour laquelle l'humain purement mental et rationnel (la manifestation de sa partie prédatrice), a toujours besoin de preuves "scientifiques", d'expérimentations reproductibles, de comparaisons, de confirmations, de calculs, de mesures... alors que sa partie intuitive s'en désintéresse totalement. Le véritable ressenti, plus "puissant" que notre monde d'illusion de 3ème densité, n'a pas besoin de preuve. Il émane de cette partie de notre cerveau connecté à l'énergie nucléaire faible, qui elle possède toute la Connaissance.

 

 

Comprenons-nous bien, notre réalité illusoire dans laquelle nous nous situons encore pour le moment appartient bien au monde de 3ème densité supervisée par un corpus de prédateurs-opérateurs transdimensionnels (la plupart du temps "reptiliens"). Il représente ce "ration-El", la partie "du-El", de l'être qui pour ce faire, s'identifie immanquablement à la physicalité, au monde matériel !

 

Nous affirmons donc souvent : Avant de faire, il s'agit d'être ! (Nous devrions même dire, réapprendre à être !)

 

Le Christ disait :

"Si vous ne retournez pas et ne devenez pas comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le règne des cieux" (Matthieu 18,3)

 

Que signifie alors redevenez comme des enfants ?

 

Avant leur naissance, les enfants étaient purs esprits, ils étaient des anges mais n'étaient pas encore dans la matière "l'âme-à-tiers". Et s'il veut retourner à la "source", l'homme, pendant son cycle d'incarnation dans la 3ème densité, doit donc d'abord "honorer la sagesse du créateur", en devenant "apprentis-sage".

 

Pour accomplir cette mission, le dessein de son incarnation, il est impératif qu'il distingue avec perspicacité la partie de sa conscience habitée par celle du prédateur et qu'il accepte de voir et comprendre comment cette dernière le manipule.

Lorsqu'ils s'en rendent compte, nombreux "perdent les pédales" parce qu'en perdant tous repères dans leur réalité quotidienne, ils tombent sous le sens qu'ils n'ont jamais pensé par eux-mêmes. 

(A ce propos, nous invitons le lecteur à relire cet extrait du Voyage définitif de Castaneda)

 

Accepter de perdre les pédales, c'est donc accepter de ne pas savoir ce qui s'en vient et redevenir tel un enfant, c'est-à-dire enseignable.

 

Cela ne signifie en rien qu'il faille rejeter notre monde, mais simplement de le laisser aller… Le laisser aller dans sa lancée, vers son futur qui se refermera sur une boucle non-évolutive et entropique. 

 

Si nous avons le désir ardent de retrouver notre Êtreté, notre Essence, nous devons laisser mourir l'évidence, le connu, la sécurité, notre ancien monde, et accepter de voguer vers des horizons mystérieux, sachant qu'une force inconnue et invisible nous guide.

 

Le mental humain croit que parce qu'il sait certaines choses, il maîtrise son avenir ! Malheureusement, c'est tout l'inverse, car le mental l'enferme encore davantage dans l'illusion ! Car s'enfermer dans ses croyances pour s'enfermer dans son propre monde, relève de l'autisme.

 

Laisser s'effondrer ce que nous savons et ce que nous croyons est la seule manière de se laisser pénétrer par l'information quantique de l'énergie noire, la véritable énergie autorisant la transformation de notre génome et de notre conscience.

 

En vérité, l'homme d'aujourd'hui n'est pas encore un vrai humain. Il est encore animal. À ce stade, il dispose de deux choix (qui représentent les programmes de la dualité) :

 

  • celui de personnifier l'âme-in-mal (ou mal-in-a) – avoir le malin en soi –, polarité de Satan du démon (SDS-),
  • ou peut décider de "âme-ni-mal" – de ne pas croire au mal –, polarité luciférienne porteuse d'informations amputées de la vérité (SDS+).

Pour transcender cette dualité, il se proposera de choisir entre la sécurité financière, le confort matériel, le prestige, l'orgueil, la fierté, l'amour propre ou l'auto-contemplation, l'intelligence manipulatrice, l'autorité, le contrôle sur autrui... autrement dit de persister dans le service de Soi, comme tout humain à l'heure actuelle (et naturellement tout politicien), formaté par les opérateurs de la matrice prédatrice SDS.

 

Ou alors, il choisira de s'élever âme et esprit – apprendre à Être avant de faire – pour contraindre sa génétique à changer de programme, afin que son environnement – sa réalité – puisse se modifier selon la guidance de son "Ange" et non pas selon les exigences des contrôleurs de la matrice SDS.

 

L'humain véritable représente les deux amants réunis. Lui et l'Ange sont UN ! L'Ange est son corps de lumière, et Lui est son corps de matière. Ils sont une seule personne, une seule lumière – de l'information/conscience – qui en 3ème densité, possède un corps animal.

 

Yeshua ne disait-il pas aussi : "Je suis dans ce monde, mais je ne suis pas de ce monde !"

 

Évidemment, il était un être de 5ème densité qui enclin au service d'autrui, avait choisi de revenir en 3ème densité pour enseigner les candidats SDA. Il avait transmis la gnose et ses mystères, entre autres aux esséniens, celtes, cathares, cagots... et lorsqu'il avait achevé sa mission d'âme, "ascensionna" de son vivant dans le monde d'où il venait. Ce monde est celui de 4ème densité SDA, qui deviendra ensuite pour ceux qui auront fait les efforts nécessaires, de 5ème, puis de 6ème densité SDA.

 

Pour nous faire une petite idée de ce que sont les habitants des densités supérieures, rappelons-nous de :

 

 

L'humain du futur est donc celui qui dans ce monde d'illusion, notre monde actuel, a fêté ses noces avec "ses Anges/En-Je", ses différentes fractales d'âmes éparpillées à travers les densités. Qu'elles soient du bas, moyen ou haut astral, reptiliens, gris ou angéliques, qu'elles proviennent des dimensions humaines parallèles, des plans inférieurs de 2-3-4ème densité ou plus élevée de 5-6-7ème densité de réalité..., l'humain ascensionné est celui qui réussit à rassembler ses mémoires de vies en "provenance" d'autres plans, dans son existence actuelle.

 

Autrement dit, il se souvient de qui il est. Il apprend à redevenir l'Être, le Créateur (par opposition au non-être). Il accepte de s'unir à son âme, à son esprit, à l'écouter, à se laisser conseiller, se laisser guider par eux. Il n'a donc besoin de personne pour ce faire (encore moins d'un politicien...). Même si à tout moment, possédant le libre arbitre, il peut parfois encore se laisser happer par les mondes de l'illusion.

 

Pour cheminer ainsi, il faut la rigueur du chaman. L'homme doit apprendre à Être, apprendre de son EN-JE avant de vouloir faire ou entreprendre quoique se soit !

 

La plupart des individus, des chercheurs, des thérapeutes, cherchent toujours à faire. Ils cherchent avant tout à soigner l'autre, le guérir de ses maux, lui faire du Ho'oponopono, enlever ses implants, envoyer les visiteurs transdimensionnels à travers des lucarnes, tout cela pour ne pas avoir à visiter leurs propres tréfonds.

 

Le plus souvent, comme ils ne cessent de se croire "amour et lumière", ils s'imaginent qu'il n'y a rien à faire les concernant – ce qui est évidemment très dommageable –. Bien au contraire, il y a énormément à apprendre, à conscientiser puis à faire, mais ceci au plus profond de "Soi" et non à l'extérieur, afin d'affranchir sa propre génétique de celle du prédateur !

 

"Faire" (ou demeurer actif), ne serait-ce pas tenter désespérément de vouloir modeler son monde extérieur à notre image ? En agissant avant d'Être, l'homme oublie que sa propre conscience crée la gravitation. Car cette dernière est le substrat de la réalité qu'il perçoit.

 

Ce qui signifie qu'en nous laissant croire que d'essayer de changer le monde, avant de savoir modifier notre propre conscience de la réalité, est la plus grosse farce que nous ont fait et enseigné les prédateurs-opérateurs SDS de 4ème densité. L'une des clé du changement dimensionnel réside donc dans cette compréhension.

 

Nous n'arrêterons pas de le répéter, même Gurdjieff le prétendait : "Avant que l'homme ne s'éveille, le réveil doit sonner plusieurs fois".

 

Une autre clé de compréhension est celle de la réalité des mondes du "Service de Soi - SDS" et du "Service d'autrui - SDA".

 

La plupart des gens pensent que parce qu'ils sont gentils, serviables, altruistes, aimables... ils méritent d'être "moissonnés" dans les mondes SDA. Ce qui n'est pas la vérité. Nous avons pu le constater au Bézu, où nous avons "réinterprété" nos mémoires cathares et templières pour pouvoir le comprendre.

 

Le terme moissonné fait référence à la parabole du bon grain et de l'ivraie.

 

 

En effet, nous soupçonnons que lors de ce changement dimensionnel, un genre de "moisson des âmes" aura bien lieu. Nous savons que le moment approche, mais nous ne savons toujours pas comment ni quand elle aura lieu. En Atlantide, cette grande moisson transdimensionnelle s'est produite au moment de l'apocalypse atomique qui a détruit l'Amen-ti (le continent disparu).

 

Les anciens égyptiens de l'Amen-ta, figuraient cette moisson par la pesée des âmes.

 

 

 

 

 

 

Nous avons donc plusieurs traditions anciennes qui représentaient un même événement par des métaphores différentes.

 

 

Allons encore plus loin en direction du changement dimensionnel.

 

Étant donné que la majorité des gens ignorent la manière dont s'exprime une fréquence de résonance au "Service d'autrui - SDA", ils la confondent avec une fréquence d'être du "Service de Soi - SDS+" ou luciférienne : l'illusion trompeuse.

 

Il s'agit donc de comprendre que la 4ème densité de réalité comporte une fréquence de résonance déjà différente de la 3ème densité actuelle. Puisqu'elle vibre à une fréquence plus élevée que ce qu'ils connaissent déjà, la plupart des gens la confondent avec de l'amour altruiste. C'est de cette façon que s'immisce le "diable", la division, l'illusion dans "leur réalité".

 

Un individu transmettant ainsi des informations ou du savoir provenant d'une densité plus élevée (par exemple de 4ème densité dans laquelle se côtoient les consciences SDS+ et SDA), devient l'agent, le canal de cette illusion et un puissant conduit de prédation pour les SDS transgresseurs du libre arbitre humain, ce qui est le cas de la plupart des chercheuses et chercheurs de "vérité", channeleurs, enseignants et guides "spirituels"…, qui communiquent sur internet.

Et incapable de distinguer ces deux fréquences de 4ème densité (SDS+ et SDA), l'homme se laisse immanquablement séduire par une fréquence qui lui apporte plus de joie et de plénitude…, simplement parce qu'il l'assimile ou la confond avec de l'amour.

 

"[…] Ce que l'on ressent en présence d'un être de 4ème densité – qu'il s'agisse d'un SDS ou d'un SDA – , c'est le caractère informatif de la densité à partir de laquelle il opère. Cet amour et ce sentiment d'unité sont la propriété omniprésente de cette densité, non l'expression personnelle des êtres y résidant.[…] "
Laura Knight - L'Onde - Tome 8 -p.188

 

 

Les gens ne croient pas à la réalité du mal orchestrée par les entités SDS de 4ème densité, jusqu'à ce qu'une épidémie, une comète, ou une bombe leur tombe sur la tête ! Et généralement à ce moment là, il est trop tard.

 

"Pour certains, le fait même qu'un être ose parler de négativité – quel que soit le contexte – prouve qu'il s'agit d'une entité négative ou d'un esprit de l'astral inférieur trompé par Satan. Parce que, bien entendu, tous les êtres supérieurs ont atteint un tel état de pureté que de telles paroles ne sauraient franchir leurs lèvres éthérées sans les étouffer. Tu parles !

Les partisans d'une telle doctrine se retrouvent démunis face à un Mal qui n'est pas seulement relatif au contexte culturel, variable selon les définitions, ou qui serait le simple fruit de l'ignorance. Au contraire, ce mal est extrêmement conscient, intentionnel, malveillant et rusé à un niveau que la conscience de 3ème densité [de notre humanité actuelle] est incapable de sonder.

 

Cela vous fait-il peur ? Cela le devrait. Mais le but n'est pas de vous faire fuir, que vous alliez vous terrer dans un coin, viviez dans la terreur ou plongiez dans le déni. Au contraire, cela devrait vous galvaniser, vous motiver à agir d'une manière appropriée à la situation : en clair, cela devrait vous donner l'impulsion d'acquérir un maximum de connaissances afin d'être mieux équipé pour faire appel à la raison, l'analyse et l'observation de façon à harmoniser vos choix avec votre alignement interne.

Laura Knight - L'Onde - Tome 8 - p.189

 

 

Alors devons-nous une nouvelle fois attendre qu'une guerre nucléaire décide du changement dimensionnel (comme lors du conflit Atlante), ou déciderons-nous cette fois de prendre les devants ?

 

Cela dépendra du réveil de chacun. Cela dépendra comment l'individu comprendra le jeu du karma, discernera ses propres boucles de rétroaction, les cycles de l'histoire universelle... et s'y prendra pour parvenir lui-même à y mettre fin !

 

 

Petite réflexion sur les boucles de rétroaction

 

La conscience "normale" de l'homme moderne (de l'homo-sapiens) serait incapable d'appréhender la notion de Service à Autrui en une seule "incarnation".

 

L'âme resterait donc contrainte d'expérimenter de multiples "translations" de dimensions en 3ème densité (des réincarnations), afin que sa "conscience SDS" puisse expérimenter assez de "situations désagréables et agréables" dans un monde bourreau-victime-sauveur, pour être en mesure de comprendre la voie du Service à Autrui - SDA.

 

Et ce sont les contrôleurs de la matrice qui ont pour rôle de réincarner le défunt de vie en vie, pour qu'ils puissent apprendre ses leçons. Ils le feront jusqu'à ce que l'individu soit prêt à passer dans des densités et dans des dimensions de conscience supérieures.

 

C'est ce qu'enseignait Yeshua. Lui-même avait compris que son âme avait déjà été initiée, puisque "gardien de la Connaissance", il était "incarné" à plusieurs niveaux de réalité.

 

Mais à la différence de la plupart des humains, ses "potes en ciel" – des entités de 6ème densité –, ont accepté de l'enseigner. "Veilleur" lui-même, il possédait la génétique adéquate pour pouvoir se rappeler et s'éveiller.

 

La civilisation Atlante était celle au cours de laquelle Yeshua pouvait le faire. Fils de l'homme, il s'était incarné dans un corps humain de 3ème densité, pour accomplir sa mission d'âme (travail exigé pour se rappeler de ses vies précédentes).

 

Il avait été secondé par des consciences supérieures, les Mères généticiennes Kadistu – les Mery/Marie – desquelles il était génétiquement proche.

 

Aussi l'entité "Enki", qui s'était incarné dans son passé sous d'autres formes, d'autres rôles, d'autres costumes, devait lui rappeler son passé. Car celui qui ne comprend pas le passé, ne peut créer son avenir. L'entité Enki et Yeshua possédaient donc la même âme.

 

Lui et son frère Enlil ont interprété un "jeu archétypal" qui se répète depuis des millénaires dans la mythologie, et en définitive dans l'histoire de l'humanité.

 

Enki le bienveillant et Enlil le démon, s'affrontent éternellement. Les porteurs de la lumière luciférienne affrontant les démoniaques prédateurs, perpétuent ainsi le principe de la dualité.

 

Au Bézu, nous avons nous-mêmes été les victimes de l'un, pour devenir bourreau de l'autre, et sauveur du troisième. Et ceci à tour de rôle, jusqu'au moment où nous avons perçu le jeu. Après avoir décrypté notre jeu de sauveur et puisque nous avions envie que Philippe le comprenne, nous lui avons exprimé le NON définitif à son jeu de pouvoir.

 

Voir "L'appel du pays Cathare" 

 

Nous nous sommes ainsi retirés de ce jeu d'illusion qui nous enchaînaient sur ses terres et à nos mémoires cathares.

 

Le jeu archétypal entre Enki, Enlil et AN se retrouve à tous les niveaux de la société humaine. Par exemple dans la politique mondiale qui reconduira indéfiniment la trinité bourreau-victime-sauveur...

 

Pour la plupart des gens, Obama était devenu "le méchant", Poutine joue le rôle du gentil et Trump ne portait que pendant trop peu de temps, le déguisement du sauveur. En France, c'était François Asselineau qui aurait dû porter le costume du sauveur. Mais à l'issue de ces élections ouvertement factices et truquées, nous ne pouvions constater que la magie noire et le mensonge n'ont jamais été aussi opérants qu'en ces temps, et devions nous rappeler que l'histoire continue à se répéter indéfiniment dans la matrice. Il suffit de discerner les formes archétypales qui officient, et les symboliques occultes pour en comprendre le dénouement.

 

Hermès Trismégiste : "Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut : et ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose." N'est-ce pas ?

 

Alors pour finir à propos de la politique mondiale, avez-vous perçu ce qui se trame dans l'invisible ?

Non ?

 

 

 

L'humanité moderne se précipite vers sa 7ème extinction, sa disparition. Nous avons pu le déceler lors de cette mascarade électorale.

 

Alors en ces temps de confusion et de chaos, nous devons nous rappeler de l'importance de préserver notre énergie vitale afin de nous préparer à enfourcher cette nouvelle ligne temporelle que nous sommes en train de créer pour changer de densité d'existence. 

 

Il est donc complètement inutile de disperser notre énergie et notre vitalité dans des débats politiques ou avec des individus sous contrôle des opérateurs transdimensionnels.

 

Toutefois nous devons rester informés de l'actualité sans tomber dans l'émotionnel, parce qu'elle révèlera l'agenda des événements puis finalement, le grand moment ou Macron (le Monarc), le dernier président de la république Française de l'humanité de 3ème densité, le mènera droit en enfer !

 

Encore une fois, la Connaissance protège, puis libère... celui qui a des oreilles pour entendre et des yeux pour voir...

 

Lucifer siège entre l'ignorance et le déni, puis dans la focalisation de la conscience sur l'illusion du bien et du mal (du négatif et du positif). Mais c'est au-delà de ces jeux de polarités que se trouve la Conscience du Soi supérieur et la Connaissance, le Graal de l'Êtreté.

 

L'Ange est patience, discernement et sérénité. Alors veillons à ne pas nourrir la haine, la colère, la psychopathie, le ressentiment, car c'est très précisément ce puissant égrégore émotionnel que recherchent les opérateurs transdimensionnels qui ont placé ce "Monarc" à la tête de la France.

 

Cette France, qui de par sa politique suicidaire et de "souffrance" et par un scénario strictement conforme à la disparition de l'Atlantide, déclenchera probablement l'effondrement de l'Europe, et de son univers psychopathe de 3ème densité  !

 

...Tandis que pendant ce temps, boucle de rétrocausalité oblige, trop peu encore fouleront la Nouvelle Terre de 5ème densité au Service d'Autrui !

 

Sand & Jenaël

 

 

EN PDF

Télécharger
C7.2 - Exopolitique et politique - Pourq
Document Adobe Acrobat 165.4 KB

EN AUDIO


MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription