C3.2 - Ne pas confondre le Service de Soi et le Service d'Autrui avec la notion de bien ou de mal

 

Le 20.01.2017

 

Lorsque nous proposons des outils d'évaluation sur le site réseau LEO, certains lecteurs sont outrés de constater que tel ou tel sujet d'évaluation n'est pas plus noté en SDA, ou qu'un autre ne soit pas plus SDS.

 

Nous rappelons que SDA (Service d'Autrui) ne signifie pas forcément bien dans le sens que l'esprit humain le conçoit, et SDS (Service de Soi) n'est pas mauvais ou mal. Il s'agit simplement d'estimer l'ouverture de conscience du sujet ou de l'individu. Tout est donc d'abord question de point de vue de celui qui évalue. Même parmi les évaluateurs du réseau, nous ne sommes pas toujours d'accord les uns avec les autres. L'évaluation permet simplement de situer l'orientation plutôt SDS ou plutôt SDA, selon nos propres critères. Évaluer une personne ou une situation en SDA ou SDS n'est pas un jugement, c'est simplement un constat. Une évaluation requière donc une observation holistique qui avant tout met en jeu l'hémisphère gauche, notre cerveau analytique.

 

Si les ressentis du cerveau droit relèvent une discordance vibratoire, alors seulement une évaluation analytique par le cerveau gauche s'impose, ce qui aboutit alors à un outil d'évaluation.

Nous rappelons aussi que de cheminer en SDS ou en SDA est un choix d'âme ou plutôt de maturité d'âme. Si un enfant apprend à marcher, peut-on lui reprocher de ne pas savoir tenir en équilibre ?

 

Nous nous attachons à accepter la réalité de notre monde actuel, bien au-delà de ces apparences et si nous travaillons dur pour parvenir en cheminement SDA, nous ne faisons que nous préparer à être aptes à évoluer dans une densité d'existence supérieure. Même si au fur et à mesure de nos expériences nous parvenons à déconstruire nos croyances, nous sommes pour le moment encore assujettis à notre conscience SDS.

 

Il faut savoir que notre orientation en SDA ne sera effective que lors de ce qu'on pourrait appeler la récolte. Cette dernière aussi appelée "pesée des âmes" dans les anciennes traditions égyptiennes ou atlantes, se produit pendant l'ouverture des portes dimensionnelles. Cette pesée des âmes ne se fera pas nécessairement lors du décès du candidat à la 4ème densité, mais pourra avoir lieu pendant sa vie actuelle. Des gens tels que Castaneda, Jules Viole (Fulcanelli) et d'autres, ont déjà réussi cette transition dans des circonstances similaires.

 

Il faut également admettre qu'entre les deux polarités SDS et SDA, il existe toutes les nuances de gris SDS, et ensuite toutes les autres nuances de couleur SDA.

 

Pour mieux comprendre ce concept SDS-SDA, prenons le schéma de l'âme d'un individu qui s'incarne comme joueur de football.

Lorsqu'il joue dans une équipe, il appartient à un groupe qui lui, s'identifie par exemple à la couleur de son maillot. Mais son âme se contente de savoir qu'elle fait simplement l'expérience de jouer au foot, peu importe la couleur du maillot.

Mû par l'esprit de compétition, le joueur se compare inévitablement à un adversaire. Il peut se laisser croire qu'il est le meilleur joueur (un dieu du stade) ou peut-être le plus nul. Le foot représente le monde SDS. De croire ceci ou cela relève tout bonnement d'une pensée et d'un comportement SDS.

 

Mais l'âme sait déjà quelle peut être appelée à faire d'autres expériences à des niveaux supérieurs. Ceux-ci pourraient être celui de l'arbitrage, de la responsabilité d'une équipe, voir même de président de cette équipe. Ce qui correspondrait à un niveau de densité supérieur mais toujours SDS, puisqu'il s'agit de foot, sphère d'expérience qu'il connaît, le rassure et lui fournit l'argent pour vivre.

 

Supposons alors que l'âme, un beau jour, guidée par une pulsion soudaine, décide subitement de changer d'orientation. Ce revirement correspondrait à l'appel du Soi supérieur. Car l'âme assouvie par l'expérience du foot va vouloir expérimenter d'autres espaces plus larges, plus évolués, plus enrichissants, comme celle "d'ouvrir sa conscience" à autre chose.

 

Le joueur de foot abandonnera alors sa carrière car il ressentira un appel intérieur qui le guidera à devenir philosophe, écrivain ou artiste. Au fur et à mesure de ses études, il trouvera une nouvelle raison de vivre, celle de partager son apprentissage qui au fur et à mesure qu'il en intègre la pratique, se transforme en véritable connaissance. Il deviendra donc professeur et maître en la matière.

 

Ce désir de partager cette nouvelle expérience le porte au point qu'il décide de l'offrir au public. Mais il n'y a qu'un petit public averti qui peut comprendre sa philosophie. Il sera alors rejeté par la plupart de ces pairs, sa famille, ses parents..., mais surtout par les anciens joueurs de foot qui le prendront alors pour un déséquilibré.

 

De plus, comme il a renoncé au pouvoir de l'argent (qui représentait la plus grosse entrave à sa liberté) et qu'il diffusait la connaissance découlant de ses propres expériences, il acquiert les qualités du "Service d'autrui - SDA". Il n'éprouvera plus le besoin de se comparer à autrui. Il sait que même s'il ne gagne plus d'argent, il ne manquera jamais de rien. Le nouveau monde qu'il s'est créé lui-même, s'est transformé en un monde de prospérité, le monde du Service d'Autrui.

 

 


 

Le 29.01.2017

 

C3.3 - Le Service de Soi et le Service d'Autrui en 4ème densité

 

 

Petit dialogue intérieur :

Existe-t-il une bonne manière de se proposer au cheminement au Service d'Autrui en 4ème densité ?

 

Pour répondre à cette question, il s'agit d'abord de se rappeler d'où provient la notion de la séparation du Service de Soi et du Service à Autrui.

Le Service de Soi rassemble des individus, des entités qui font l'expérience d'une déviation ou distorsion de la loi de l'UN, la Conscience primordiale de la Source. Ce qui signifie qu'ils ont oublié leur véritable identité d'esprits individualisés, fractales de la Source universelle.

 

Les entités au Service d'Autrui SDA sont ceux qui font l'effort nécessaire pour retrouver le chemin de la loi de l'UN, l'unité de la Conscience primordiale de la "Source". Elles commencent donc à se rappeler et à guérir de "l'illusion".

Les deux orientations proviennent donc effectivement de la même conscience : la loi de l'UN, la Conscience de la Source.

 

Mais pour que les SDS puissent être initiés à sortir de l'illusion, ils doivent d'abord comprendre que le corps physique lui-même, n'est qu'une projection de la conscience ou de l'esprit qui a pris forme dans la densité de 3ème dimension. Vu des dimensions supérieures, il n'est donc lui aussi qu'une illusion.

 

Ainsi pour que l'esprit puisse à nouveau user des "pouvoirs légitimes de son corps", ce qui sous-entend que le corps puisse être "initié" ou éveillé, il s'agit d'abord de réveiller le mental. Autrement dit, avant le corps, le mental doit être "initié", c'est à dire émancipé de toutes ses croyances et certitudes qui ne font que le retenir dans la matrice de 3ème dimension. Ce qui revient à dire que le corps physique et la physicalité dans laquelle il évolue, peut se modifier uniquement lorsque la conscience (votre vison du monde) a changé ! La conscience crée la gravitation qui elle modifie la conscience !

 

C'est par cette confusion de l'ordre des choses que la plupart des individus incarnés dans votre présent actuel, opèrent une distorsion. Lorsque le caractère et la personnalité qui constituent la véritable identité du mental de l'individu ont été entièrement découverts, identifiés, mis à nus, c'est au tour du corps à être étudié et examiné de toutes les manières possibles. Ce qui signifie que les diverses fonctions du corps doivent être comprises et examinées avec détachement. Pourquoi tel ou tel symptôme ? Telle ou telle maladie ? Telle ou telle douleur ? Telle ou telle malformation ?...

 

La cétose, par privation de l'anesthésique que constituent les glucides, le fameux "poison des dieux", est un excellent moyen pour y parvenir. Dans le précédent cycle humain, descendre dans une pyramide après la cétose, servait à prolonger l'initiation pour provoquer une privation d'influx sensoriels de sorte que le corps puisse mourir à l'illusion de la 3ème densité, renaître à la vie et continuer son cycle dans les densités supérieures.

 

Au moment de la transition très prochaine, de nouvelles "technologies naturelles" de modification ou privation sensorielle, propices à la régénération cellulaire seront révélées à ceux qui auront fait l'effort de ce cheminement au service de la loi de l'UN de la Source.

 

Mais pour le moment, la meilleure façon d'être au Service d'Autrui est par l'effort permanent de chercher à partager l'amour de la Conscience créatrice, son équilibre, sa vérité, telle qu'elle est connue du Soi intérieur.

Cet effort implique une quête sans faille de la connaissance du SOI et une quête tout aussi soutenue de la Connaissance universelle. Cette quête ne relève en rien d'une recherche, mais réside simplement dans l'aptitude à ouvrir votre Soi ou votre Êtreté à l'autre, à l'information, à la Connaissance intuitive.

 

S'ouvrir à l'autre, en toute transparence, sans hésiter, sans se cacher, sans faillir, implique le rayonnement de ce qui est l'essence de votre humanité, autrement dit de sa combinaison énergétique corps-mental-esprit.

Pour un individu de 3ème densité qui s'ouvre à la "spiritualité", vouloir élever sa conscience et devenir SDA est spécifique à son comportement, à l'aspiration de l'âme (sa combinaison corps-mental-esprit), parce qu'il doit trouver en lui-même l'intelligence de son propre discernement quant à la manière de servir au mieux les autres. Cette intelligence différera pour chacun mais il n'y a pas de meilleur, de moins bien, ni de généralité, mais tous les potentiels et tous les moyens pour ce faire restent ouverts.

 

Pour qu'un individu puisse être éligible en 4ème densité SDA, il doit être parvenu au minimum à 51% de comportement au Service d'Autrui. Ce qui implique qu'il lui restera 49% de comportements SDS à conscientiser lorsqu'il sera rendu dans ces mondes supérieurs, et il continuera son apprentissage dans la dimension de 4ème densité qui vibrera selon la fréquence de résonance de sa propre conscience.

 

Mais pour qu'un individu puisse devenir éligible dans les mondes supérieurs de 4ème densité SDS, il devra évidement continuer à se comporter au Service de Soi, mais devra déjà posséder une bonne proportion de Service à Autrui.

 

Les individus dépourvus d'un comportement altruiste (tels les psychopathes et sociopathes) ne seront même pas éligibles en 4ème densité SDS, et poursuivront leur cycle dans des mondes de 3ème densité pour continuer à apprendre.

 

Extrêmement peu d'humains parviendront à atteindre les mondes de densité supérieure SDA. Il leur sera plus aisé de parvenir dans les mondes supérieurs SDS dans lesquels se poursuivra encore l'apprentissage. Certains parmi eux parviendront aussi à rejoindre les mondes SDA dans d'autres cycles.

La moisson a débuté depuis peu. Cette onde de changement vient de percuter la terre. Certains groupes d'humains en ressentent déjà les effets, et cela commence à transparaître à celui qui a appris à regarder...

 

Sand & Jenaël

EN PDF

Télécharger
C3.2 - Ne pas confondre SDS-SDA, avec la
Document Adobe Acrobat 85.3 KB

EN AUDIO


MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription