C1.1 - Est-il encore temps de sauver la terre ?

Le 10/12/2016

 

Alors le monde est-il devenu fou ? Peut-être, peut-être pas !

Dans les apparences, cela reste absolument indéniable. Mais qu'y a-t-il derrière les apparences ? Que pouvons-nous faire pour essayer de changer notre monde ?

Devons-nous encore essayer de le sauver, de redresser la barre ? Devons-nous encore essayer de nous investir dans cette chimérique entreprise de réparation, à l'exemple de ces multitudes d'organisations qui luttent pour sauver la planète, pour sauver les animaux, pour sauver les humains... ?

Cela n'est pas si sûr...

 

Pour nous, vouloir que le monde change est complètement utopique et inutile, parce que notre terre est un terrain d'expériences pour les âmes qui s'y incarnent et son dessein ne peut être changé !

De même, nous ne devons pas oublier qu'à chaque fin de cycle, les changements géologiques, climatiques, politiques et sociétaux ont toujours eu lieu. Parfois même, à cause de la résistance et de la peur des hommes, ces changements se sont transformés en guerres, cataclysmes, tempêtes, qui spontanément et tout "naturellement", ont lavé notre planète des "erreurs humaines".

 

Notre monde est tel qu'il est, avec ses joies et ses peines, avec sa beauté et ses horreurs, parce qu'il est tout bonnement tel que nous avons l'habitude de le percevoir. Néanmoins, les effets de l'Onde de changement pousse à ébranler la conscience de l'Homme !

 

 

L'univers, hologramme de notre génétique ?

 

En définitive, notre monde n'est qu'une matrice holographique, une illusion qui a pour point de départ, des programmes implantés dans notre génétique. Le cosmos qui nous entoure, n'est donc ni plus ni moins, qu'une représentation que nous percevons à échelle cosmique du "monde atomique" qui constitue la biologie du corps humain.

 

"Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose."

Hermès Trismégiste : Texte fondateur de la Table d'émeraude.

 

Les programmes génétiques exprimés par les expériences de l'âme, ne font que matérialiser le "niveau de conscience" de l'Esprit qui nous habite.

En 3ème densité que nous expérimentons pour l'instant encore, l'humain éprouve la séparation, la dualité. Nous l'appelons alors, le monde du "Service de Soi ou SDS", régenté par plusieurs lignées de prédateurs, le plus souvent d'origine reptilienne, qui participent au corpus prédateur.

 

Ce corpus administre le monde de la dualité qui n'est nullement comme nous aurions tendance à le croire, une lutte entre les forces du bien et du mal, mais un combat acharné entre les forces démoniaques (satanistes, draconiennes et reptiliennes), opposées aux tendances lucifériennes ou New Age (généralement celui de certaines lignées de Gris). Dans certaines traditions, ces influences qui s'opposent sont souvent dépeintes comme une rivalité entre Ahriman/Satan et le Diable /Lucifer, le porteur de lumière.

 

Ces deux forces ont leur raison d'être dans le courant de l'évolution de la conscience humaine, mais deviennent des forces "négatives" pour l'homme ignorant, lorsqu'elles semblent outrepasser certains domaines d'action.

Le but de nos multiples incarnations dans ce monde SDS, ne consiste donc nullement à fuir ces forces, les rejeter ou les réfuter, mais trouver l'équilibre en elles. Nous devrons donc apprendre à nous défaire de nos croyances et prendre conscience de "l'étendue et la complexité" de cette matrice d'illusion engendrée de concert par "Satan et Lucifer" (les prédateurs des forces SDS- et SDS+), pour ensuite apprendre à élever notre conscience à des fréquences de réalité supérieure, en apprenant à changer notre point de vue sur l'influence de ces deux forces et donc sur la vie qui nous environne.

 

Dans ce monde de 3ème dimension, l'homme, en tant qu'expérienceur du "Christ, fractale de la Conscience Créatrice", expérimente dans une sorte de mouvement oscillatoire, l'illusion engendrée par son "jugement" de ce qui est bien ou de ce qui est mal.

Ces deux forces, entre lesquelles il doit garder l'équilibre, se retrouvent d'une façon constante dans le déroulement de l'histoire. Celle-ci se fait sous l'influence des impulsions des mondes spirituels, et de la triade constituée par Satan (SDS-), Lucifer (SDS+), et une troisième composante, leur propre harmonisation, leur juste équilibre : l'Homme-Christ.

 

Cette conscience-énergie d'une fréquence de résonance beaucoup plus élevée, est sous-jacente à toute évolution humaine. Précisons donc encore une fois, qu'à l'heure où nous écrivons et quoique l'on puisse en penser ou croire, aucun humain n'est suffisamment accompli pour s'affranchir du monde SDS.

 

Dans le cycle actuel, peu d'humains ont atteint le stade de Connaissance du Service à Autrui. Nul n'est encore parvenu à rester ancré dans une conscience résolument SDA ! Et même si beaucoup d'entre nous ne sommes pas de ce monde, nous restons pour le moment encore dans ce monde, parce que nous y jouons un rôle !

Certains d'entre nous sont donc parvenus à ouvrir leur Conscience afin de se préparer à une réalité d'existence sur des plans densifiés par des fréquences plus évoluées. Ceci parce que quelque chose nous y prépare.

 

 

Pourquoi l'Archange ?

 

Certaines traditions ont défini "l'Archange" comme une énergie de conscience, une entité supérieure, attachée à des plans plus élevés de conscience qui régissent les mondes bien au-delà de l'expérience de la dualité.

Cette énergie-conscience, certains l'ont donc appelé "Christ". Cette conscience "supérieure à la condition humaine", a pour fonction de transcender les deux polarités du bien et du mal, en acceptant l'expérience de la 3ème dimension, qui est celle du jeu de l'ombre et celle de l'illusion de la fausse lumière.

 

Rudolph Steiner le formulait en ces termes : " Nous avons un diable sur chaque épaule et l'Ange ou le Christ dans nos cœurs."

 

Autrement dit, l'une des deux polarités est soit le bien ou le mal que nous cultivons à l'intérieur de nous (du Soi), l'autre sa projection que nous exprimons et voyons à "l'extérieur de nous" dans le monde, et que nous décryptons obstinément selon nos propres perceptions duelles.

 

Notre monde, notre bulle de perception, n'est donc qu'une projection holographique provenant de notre monde cellulaire intérieur, notre génétique. Il n'est pas la réalité car dans "la vérité", dans la réalité des lois de l'univers, il n'y a ni bien, ni mal !

Ainsi le monde qui nous entoure, n'est constitué que d'apparences, puisque nous le manifestons et le lisons de la manière dont nous sommes habitués et conditionnés à le lire.

 

Le Christ lui, est "l'indivi-dualité", qui unifie/indivise la dualité, qui trouve la paix dans notre monde, dans le présent, dans la non-peur, la non-révolte, la non-réaction. Il est celui qui crée, qui agit, qui sait qu'il est implicitement et naturellement créateur de sa création, de son univers. Il est "l'équilibre" qui abolit les deux influences provoquées par l'Ombre (le monde satanique) et la fausse lumière (le monde "amour et lumière"), qui ordinairement sont tous deux des freins pour l'évolution de l'homme.

 

Ces deux forces spirituelles adverses sont toujours représentées dans les traditions par Satan et Lucifer qui, tous deux, s'efforcent de corrompre la conscience humaine. Ils sont les aspects positif et négatif, les deux visages de la dualité que nous avions donc intitulés SDS- et SDS+.

 

Satan incarne l'esprit sombre qui "séduit" l'humain afin qu'il réfute son lien avec sa conscience créatrice, pour l'obliger à s'attacher uniquement au plan matériel. Il exhorte aussi à l'intellectualité et la technologie. Satan est le messager du monde matériel, du déclin du monde spirituel, de l'entropie du système de contrôle par le modernisme à outrance.

 

Lucifer évoque l'esprit léger qui "joue sur la fierté humaine, "l'ego", et créé l'illusion d'oublier notre état divin. Mais il nous motive aussi à la créativité et nous oblige à retrouver notre cheminement spirituel. Il signifie "porteur de lumière" et porte le message de l'Esprit (l'Information), tout en nous proposant de cultiver le déni du matériel. Il est donc d'abord le messager du monde de l'illusion : "paix, amour et lumière" du New Age, mais peut ensuite devenir celui qui ouvre la porte de la Connaissance.

 

Ces deux polarités "divines" (puisque "Lucifer et Satan" sont issus de la Création), exercent un effet négatif sur notre humanité lorsque leur influence devient déplacée ou unilatérale (soit amour et lumière, soit technologique et matérialiste). Cependant, leurs influences sont nécessaires pour que la liberté d'être, "le libre arbitre", puisse se dérouler.

 

Dans les "Dialogues avec note Ange" nous avons appris, que notre Ange était l'En-Je, l'Esprit qui réside en notre "Moi", l'entité qui réside en notre Êtreté intérieure. Nous avons entrepris au fil de nos expériences, la difficile tâche de trouver un équilibre entre ces influences opposées représentées par la polarité luciférienne et la polarité démoniaque qui, toutes deux, font intimement partie de notre expérience terrestre.

 

Comme nous, tout un chacun peut être aidé dans cette mission par la médiation d'une "entité spirituelle" très évoluée qui harmonise ces deux extrêmes. Cette conscience ou entité de 6ème dimension exprime le futur de la partie de l'humanité qui a choisi la voie SDA, elle est le pont, l'Arche-en-Je, qui nous offre la rédemption, le véritable pardon. Elle est le Christ, notre Vrai Moi, notre Âme, le Moi suprême.

 

 

Le Christ

 

Le Christ, n'est donc pas une personne en particulier. Il est une énergie-conscience, mais n'a jamais été "individualisé" que dans un seul corps humain, comme voudraient nous faire croire les traditions et les religions. Nous l'avons déjà affirmé, Jésus (le christ de la légende biblique) n'a jamais existé. Par contre, depuis toujours, des porteurs de l'Énergie Christique ont arpenté incognito les sentiers de l'histoire. Beaucoup y ont été massacrés par les forces obscures, parce que l'énergie christique devait se propager tout en restant cachée jusqu'à la fin des temps...

Et cette fin des temps, nous y sommes !

Cette énergie de vérité se réveille dans le cœur de certains hommes, et désormais commence à supplanter l'ombre qui planait sur terre dissimulant la réalité qui nous environne.

 

 

Mise au point

 

Avant de plonger dans le vif du sujet, quelques rajustements semblent judicieux.

Comme nous le mentionnions très souvent, les "Dialogues avec notre Ange", sont issus uniquement d'un cheminement intuitif de notre part. Nous communiquons donc à notre lectorat, le résultat d'expériences que nous avons mûrement éprouvées.

Nos plus fidèles lecteurs, les plus attentifs et respectueux, peuvent ressentir la sincérité de nos communications, puisque dans la plupart des cas, ils expérimentent parfois en parfaite concordance, des situations similaires aux nôtres.

 

Nous précisons aussi que notre intuition, notre guidance intérieure, a mis sur notre chemin certains ouvrages corroborant nos expériences et qui souvent, ont éclairé notre route. Nous les avons mentionné tout au long des dialogues. Les œuvres de Laura Knight et d'Anton Parks étaient à notre avis, les plus probantes et révélatrices. D'autres auteurs comme Carlos Castaneda, Gurdjieff, Abd-Ru-Shin, Gakyar et bien d'autres, dont nous avons mentionné les ouvrages dans les pages de la bibliothèque du site des dialogues, nous ont précieusement aidés.

 

Nous pouvons donc affirmer qu'environ 70 % des dialogues avec l'Ange sont inspirés de leurs lectures, parmi lesquelles nous tirons nos propres déductions et en établissons la synthèse. Nous en publions généralement les passages les plus révélateurs car nous y trouvons des recoupements avec notre propre vécu.

Les 30 % restants sont issus de nos propres réflexions, visions, rêves et expériences transdimensionnelles qui généralement corroborent nos intuitions et ressentis, recoupant le questionnement ou le sujet que nous sommes en train d’aborder.

 

Depuis le lancement des sites "Dialogues avec notre Ange et le "Réseau LEO", nous recensons quotidiennement plus de 1000 pages lues et des centaines de mails et témoignages qui nous parviennent. Malheureusement faute de temps et de moyens, nous sommes obligés d'en "tirer" au hasard. Même parmi ces derniers, nous ne pouvons publier que les plus probants.

 

Entre les lecteurs occasionnels ou parmi ceux qui lisent des passages des "Dialogues Avec notre Ange" sortis de leur contexte, beaucoup nous demandent des preuves de notre guidance, de ce que nous savons et relatons !

Mais n'est-ce pas Satan, le représentant du matérialisme, du système de contrôle et de l'intelligence cartésienne, qui a toujours besoin de preuves pour croire ? (Satan n'appartient manifestement pas à la sphère intuitive du "féminin" de la conscience humaine, n'est-ce pas ?)

 

Bien évidement, nous n'avons que très peu de preuves à fournir, puisque notre intuition, notre guidance d'origine transdimensionnelle, se réfère le plus souvent aux archives akashiques, à des "impressions" ou des "réponses intérieures" provenant d'autres réalités.

Comment pourrions-nous alors en fournir des preuves ?

 

Parfois aussi, tel dans le dialogues 45, notre intuition nous oblige parfois à des raccourcis très abruptes et des conclusions complètement impénétrables, même irrationnelles pour certains. Nos écrits peuvent ainsi soulever de multiples réflexions, qui deviennent alors prétextes à d'intéressants questionnements de la part des lecteurs. Ce sont ces réflexions et questionnements qui constituent le moteur de nos dialogues car nous expérimentons toujours autant que nous le pouvons, les informations que nous diffusons.

Il n'y a que l'intellect "arriéré" des prédateurs SDS (le cerveau reptilien) qui a besoin de preuves irréfutables, puisqu'au moment de recevoir les informations non conventionnelles que nous transmettons, leur intelligence limitée, devient génératrice de peur, de suspicion, de colère, d'impuissance, d'incompréhension, de rejet...

 

Quelques-uns déversent même leur colère dans notre boite mail ou sur les réseaux sociaux, assoyant d'eux-mêmes une "preuve" flagrante de leur limitation intellectuelle, pour ne pas dire leur ignorance.

Nos dialogues sont parfois qualifiés d'hérésie par ceux qui n'arrivent pas à contenir leur colère lorsqu'ils tombent sur nos pages. Mais combien d'hérétiques, porteurs de vérités non conventionnelles, ont-ils été condamné à travers l'histoire simplement parce qu'ils étaient "branchés" à la Connaissance ?

 

Dans les dialogues à venir, l'Archange (l'Arche-En-Je) de la transition, devrait nous autoriser à franchir ce nouveau palier de conscience au Service d'Autrui en continuant à intégrer la Connaissance. À travers l'Histoire humaine, certains ont déjà franchi ce palier, d'autres suivront encore... Mais la part de suffisance, d'ignorance et d'orgueil SDS de la plupart, choisira par facilité, à cheminer au Service de Soi.

 

Le but de nos "Dialogues Intérieurs" et donc de remettre en route "l'intelligence du cœur", de générer la réflexion, de développer le ressenti, pour que puissent se construire la véritable histoire humaine, celle que seuls connaissent les détenteurs de la conscience Christique.

 

Alors en raison de la charge de travail considérable que représentent nos recherches et l'écriture de nos dialogues, nous ne sommes absolument pas intéressés par les polémiques stériles, ni par les avis de ceux qui critiquent sans fondements. Leurs messages sont simplement supprimés.

 

Ceci dit, nous nous réservons nous aussi le droit de nous tromper, puisque nous sommes encore dans ce monde et que notre guidance allie les deux polarités (l'illusion du bien et du mal). Notre "En-Je" peut parfois nous induire en défaut pour que nous apprenions de nos erreurs. Nous sommes donc parfaitement ouverts à être contactés pour recevoir des informations utiles, constructives et objectives.

 

Quoi qu'il en soit, nos pages rapportant une progression en concordance avec nos propres prises de conscience, nous invitons encore ceux de plus en plus nombreux qui nous rejoignent, à respecter une certaine chronologie dans leur lecture.

 

Alors voici les premières pages des "Dialogues Intérieurs" de Sand et Jenaël, sur le site "Bienvenus dans un futur différent".

 

 

EN PDF

Télécharger
CAHIER 1 - Est-il encore temps de sauver
Document Adobe Acrobat 90.0 KB

EN AUDIO


MOTEUR DE RECHERCHE :

Compteur Global gratuit sans inscription